Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

               

Geomunoreum-lava-tube---world-heritage.jpg

                Corée du sud - Geomunoreum lava tube system - photo Unesco world heritage

 

Le volcanisme de Jeju-do (Cheju-do), île située au sud de la péninsule Coréenne, peut être différencié en cinq grandes périodes, d'après Anne-Marie Marabal-Gonzales, volcanologue et correspondante de L.A.V.E. (Revue L.A.V.E. 135 - novembre 2008)

- la mise en place des formations basales de l'île se fait entre - 2,6 et - 1,2 Ma. Des affleurements sont visibles au niveau des falaises prismées.

 

 

Part-of-the-Jusangjeolli-Cliff-Jungmun-Seogwipo-si----Marti.jpg         Jeju-do - partie de Jusangjedli cliff, falaises basaltiques prismées - photo Martin Chen.


- l'édification de Jeju-do au quaternaire entre - 1,6 Ma et - 700.000 ans.

- la mise en place des formations volcaniques côtières, entre -700.000 et - 300.000 ans. Des laves basaltiques fluides ont édifié des plateaux qui ont recouvert les formations plus anciennes.

 

 

Hallasan---K.Goncalves-tripadvisor.jpg                                       Le massif Halla-san - photo K.Goncalves / tripadvisor.

 

Halasan---lacs-de-cratere---Richardfabi.jpg                        Halla-san , le cratère est partiellement occupé par un lac - photo Richardfabi.


- l'édification du volcan-bouclier Halla-san , entre - 300.000 et - 100.000 ans.

Les premières émissions ont recouvert les zones côtières est et ouest, puis l'activité effusive s'est restreinte au secteur du Baengnokdam, le cratère sommital du Halla-san.

 

 

Son sommet, qui culmine à 1950 m., est tronqué par un cratère de 400 m. de large. Ses flancs sont ponctués de centaines de cônes de scories parasites, et de quelques cônes de tuff, anneaux de tuff et dômes de lave.

Les cônes parasites sont appelés localement " oreum ".

La végétation couvre les coulées, allant d’une forêt de conifères à l’étage sub-alpin, où domine le sapin endémique coréen, à une une forêt de feuillus à feuilles caduques, avec une majorité de chêne de Mongolie.

 

map-geomunoreum-system1.jpg             Ile de Jeju - situation du Geomunoreum lava tube system - carte Yun / AGU meetings.

 

De nombreux tunnels de lave, au nombre d’environ 120, sont présents, dont un ensemble fameux, le Geomunoreum lava tube system, situé dans la partie nord-est de l’île.

Ce vaste système couvre 22.367 km² , et est divisé en :

- une série de tunnels principaux : Utsanjeun-gul, Bukoreum-gul, Daerim-donggul, Manjang-gul, Gimnyeong-gul, Yongcheon-donggul, Namjimi-donggul and Dangcheomul-donggul lava tube

- un réseau complexe de petits tunnels de lave : le Bengdwigul lava tube

- et une série de tunnels unitaires : Bilemot-gul, Gaeusaem-gul lava tube.

 

La source des coulées de lave à l’origine de ces tunnels est le cône de scorie Geomunoreum, formé entre il y a 300.000 et 100.000 ans.

 

 

Le tunnel Manjang-gul fait partie du groupe de tunnels principaux .

Un tunnel conventionnel s’est d’abord formé ; ensuite, la coulée de lave est passé au travers du tunnel initial. La surface de la lave s’est solidifiée pour former le plancher du niveau supérieur du tunnel ; la lave fut ensuite drainée pour former le niveau inférieur du tunnel. Son flot continu a causé une forte érosion du plancher et une accrétion de lave épaisse sur le toit du tunnel. Une nouvelle arrivée de lave dans le tunnel inférieur a formé une colonne au sein du tunnel.

 

Manjanggul_Lava_tube-Jeju-isl.-S.Korea---Gary-Cycles.jpg              Geomunoreum lava tube system  -  Manjang-gul lava tube - photo Gary Cycle

 

Manjanggul_Lava_Tower---Korea---Shane-Porter.jpg Geomunoreum lava tube system Manjang-gul lava tube : colonne de lave entre les deux niveaux - photo Shane Porter

 

Le tunnel Bengdwigul forme un véritable labyrinthe de 4.481 m. de longueur, et pour les géologues, constitue un exemple inestimable, pour la démonstration de la façon dont la lave peut s’écouler à la surface du sol et des routes complexes que peut former un tunnel de lave en sous-sol.

Ce réseau est très proche de la surface, et percé de nombreux skylights, autant d'entrées possibles … il est malheureusement fermé au public.

On y retrouve des chambres à double et triple niveaux, des colonnes de lave et des ponts.

 

Bengdwigul-cave---visitkorea.jpg                   Geomunoreum lava tube system - Bengwidul lava tube - photo visitkorea

 

 

 

Sources :

- AGU meetings : The Geomunoreum Lava Tube System in the northeastern Jeju Island, Koreaby Yun, S  /Dept Earth Sciences, Pusan Natl Univ, Busan, Republic of Korea  & al.

- Unesco - World Heritage proposition 2006 - Jeju island and the lava tubes

- Global Volcanism Program - Halla

Commenter cet article

odile strub 04/02/2013 17:41


je suis contente de voir vos photos . j'ai visite ce site il y a 8 ans et je n'avais pas eu beaucoup d'explication sur cet endroit tres spectaculaire . merci

Bernard Duyck 05/02/2013 10:28



: Bien que ce ne soit pas exhaustif, je suis heureux d'avoir pu satisfaire votre recherche.



Articles récents

Hébergé par Overblog