Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Moins spectaculaires que les tunnels déjà évoqués, ceux de la Rogue river proche de Crater Lake sont intéressant par leur structure et l'histoire du volcan qu'ils racontent.

 

 

usa-2953-copie.jpg                     La Rogue River entaille le basalte pour y former une gorge - ©JM. Mestdagh

 

 La Rogue River prend sa source sur les pentes du Mt. Mazama, nom du volcan avant la formation de Crater Lake. Auparavant, le lit de l'ancienne Rogue river se trouvait 198 mètres plus bas ... la vallée fut remplie par des couches de lave superposée (intra-canyon basalt flows) il y a quelques 1,25 Ma., suivies de couches de ponces. Après avoir coupé la couche de ponce, la rivière a entamé le basalte; elle forme par endroit des gorges, aidée dans son travail érosif, par l'effondrement de tunnels de lave. On en voit des traces sur les parois.

 

 

usa-2940-copie.jpg

Panneau didactique explicatif du travail de la Rogue river sur les flancs du Mazama / Crater Lake - photo ©JM. Mestdagh

 

usa-2949.jpg                              photo ©JM. Mestdagh

 

Un petit dessin vaut mieux qu'un long discours ... voici les structures recoupées par l'érosion de la Rogue river : la paroi expose deux tunnels de lave superposés, l'un partiellement effondré laissant apparaître l'ouverture du tunnel, l'autre fermé par un bouchon de lave d'une coulée ultérieure; entre les deux, on aperçoit une coulée de lave.

Un petit exercice de reconnaissance sur la photo :


usa-2950.jpg               Les trois coulées de lave recoupées par la Rogue river - photo ©JM. Mestdagh 

 

 

Rivière de feu ... puis rivière d'eau :

Lorsque sur son passage, la rivière trouve une portion de tunnel de lave placé dans le sens de sa progression, pourquoi ne pas "jouer à cache-cache" ?

C'est ce qu'elle fait à "Natural bridge"... son passage souterrain peut en faire augmenter la pression lorsque les eaux sont hautes, et elle peut générer de "mini-geysers" (des souffleurs ou blow-holes) lorsqu'un trou se présente dans le toit du tunnel.

 

usa-3020.jpgLa Rogue river disparait dans un trou pour passer sous le basalte et ressortir un peu plus loin -  photo ©JM. Mestdagh

 

usa-3003-copie---Rogue-river.jpg

 L'explication du phénomène : le torrent emprunte le chemin de la rivière de feu, un tunnel de lave placé heureusement dans le sens du courant - photo ©JM. Mestdagh

 

usa-3011-inlet.jpg                 Disparition de la Rogue river dans le tunnel de lave - photo ©JM. Mestdagh

 

usa-3028-copie.jpgLe "natural bridge", pont naturel formé par le toit du tunnel de lave qu'emprunte la rivière Rogue - photo ©JM. Mestdagh

 

usa-3035-outlet.jpg                          La sortie de la Rogue river - photo ©JM. Mestdagh


Tour de passe-passe ... le nom de la rivière évoque déjà la "filouterie" : la région était habitée par les indiens Takelma, qui durent employer la ruse pour défendre leur pays natal contre l'invasion des trappeurs Franco-Canadiens ... ceux-ci les appelaient "les coquins " - " the rogues ".

 

Sources:

- Récit et photos de voyage sur les volcans des Cascades de mon ami Jean-Michel Mestdagh

- Global volcanism Program - Crater Lake

Commenter cet article

Lecouteur Michel 31/07/2012 10:34


Bernard,


Ton blog est toujours aussi passionnant. Tu as vraiment le don d'aller chercher les images les plus spectaculaires !


Michel


 


 

Bernard Duyck 31/07/2012 13:30



Merci Michel . Amical bonjour !



Articles récents

Hébergé par Overblog