Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Trois champs volcaniques caractérisent le nord-est de ligne volcanique Cameroun : le champ Ngaoundéré, les monts Mandara, et le champ Biu.

 

CVL---Fitton---Dunlop-1985.gif

Situation des champs volcaniques étudiés ce jour sur la CVL - Cameroon Volcanic Line - doc. Fitton & Dunlop 1985

 

Le champ volcanique Ngaoundéré -Adamaoua est situé dans un large plateau basaltique, où l’activité magmatique du Pléistocène est représentée par une 1000px-Ngaoundere_Plateau.svg.pngsoixantaine de centres éruptifs disperses dans un rayon de 25 km. autour de Ngaoundéré, la capitale régionale. Le densité des évents est maximale au sud-est de la ville, dans le secteur de Wakwa-Dibi, où sont alignés en direction nord 135° des cônes stromboliens, des appareils d’origine phréato-magmatique – maars ou tuff cones - et des volcans mixtes, montrant successivement les deux types de volcanisme.

 

mt_Ngaoundere---Monist.-Tourisme---loisirs.jpg                     Le mont Ngaoundéré - photo Ministère du Tourisme et des Loisirs Camerounais.


Le Tchabal Nganha est le seul stratovolcan de ce champ; sa nature est basanitique à trachytique. Haut de 1.000 mètres environ, il s'est développé en plusieurs phases, entre 9,8 et 7 Ma : de nombreuses coulées de basalte ont construit le gros de la structure, recouverte ensuite de brèches fortement érodées. Par la suite, on a des éruptions de trachyte et phonolite en coulées épaisses et finalement, une activité sommitale de type basaltique.

Une dizaine de cratères abritent des lacs, non datés directement, mais de facture récentes, présentant des cratères et des anneaux de pyroclastes bien conservés.
Le lac Tison est un lac de cratère situé à 10 km. seulement du centre de Ngaoundéré ; il est bordé d’arbres aux essences multiples, ce qui explique les variations de couleurs des eaux plus sûrement que ne le font les légendes.

 

lacTizon-pres-de-Ngaoundere---Y.Boulvert-IRD.jpg                                              Le lac Tison - photo Y. Boulvert / IRD

 
Les Monts Mandara, plus particulièrement les environs de Rhumsiki, abritent un extraordinaire paysage, fait de necks volcaniques et d’affleurements basaltiques.

 

Mandara_Mountains_from_Yola---Leigh-Bowden.jpg

                                     Les monts Mandara - photo Leigh Bowden


Le plus photogénique est le pic Kapsiki, un neck volcanique qui culmine à 1.224 m.
Ces formations rocheuses ont bien évidemment une signification phallique traditionnelle -les femmes stériles de faire des sacrifices à ses pieds - mais aussi moderne – on recommande un hôtel local comme destination idéale pour une lune de miel.

La tribu Kapsiki est réputée pour ses armes aux lames "en crête de coq" et autres objets usuels forgés.

 

Rhumsiki_Peak---ph-Amcaja.jpg                            Les necks volcaniques du Rhumsiki - photo Amcaja

 

Lakka-Kapsiki-Falli-Throwing-Knife-01.JPGArmlets-Kapsiki-Cameroun-02.jpg

Armes de jet avec lame en crête de coq 

à gauche

bracelets à droite -

Tribu Kapsiki


 

 

 

Petite sortie du Territoire du Cameroun :

Le plateau volcanique Biu est situé au nord-est du Nigeria, couvrant une zone de 5.200 km² , surélevée de 700 mètres. Les points culminants sont Wade Hill (775 m.) et Wiga  Hill ( plus de 800 m.). Ce plateau est considéré par certains géologues comme ayant une activité liée à la ligne volcanique Cameroun.
L’activité volcanique primaire démarre au Crétacé ; mais le plateau s’est construit entre la fin du Miocène et le pliocène, dont la majeure partie des roches basaltiques, provenant de petits évents ou de fissures qui ont nappé des surfaces étendues, sont datées. L’activité volcanique s’est terminée au quaternaire, avec des coulées en provenance de petits cônes de cendres qui ont rempli les vallées.
La majorité des basaltes est daté entre 7 et 2 Ma, mais certains sont vieux de moins d’un million d’années.
Le plateau compte des cônes bien préservés et alignés sur un axe NNO-SSE dans la zone de Miringa, ainsi que des cônes pyroclastiques résultant d’explosions phréatomagmatiques.

 

Biu-plateau.jpg

                                    Le plateau volcanique Biu - photo Delmar Thomas.

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Ngaoundere plateau

- Global Volcanism Program - Biu plateau

- Crustal structure of the Adamaoua plateau - Cameroon - G.W. Stuart & J.D. Fairhead / Leeds univ.

- Petrology of the Mio-Pliocene volcanism to the Northand East of Ngaoundéré (Adamawa, Cameroon) - Oumarou F. Nkouandou,  Ismaïla Ngounouno, Bernard Déruelle, Daniel Ohnenstetter, Raymond Montigny, Daniel Demaiffe.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog