Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

La ligne volcanique du Cameroun - CVL -, large d'une centaine de kilomètres, s'étire sur 1 600 kilomètres selon un axe orienté nord-est/sud-ouest.

Ce rift se compose de massifs montagneux, de plateaux et d'îles d'origine volcanique et plutonique. Son extrémité Est est constituée des monts Mandara, au sud-ouest du lac Tchad, et se prolonge par les monts Alantika, les monts Shebshi, l'Adamaoua qui constitue un haut plateau du centre du Cameroun, les Hauts Plateaux de l'Ouest et le mont Cameroun. À partir de cette montagne, la ligne du Cameroun se prolonge dans le golfe de Guinée et émerge avec les îles de Bioko, São Tomé, Principe et Annobón à son extrémité Sud. La partie méridionale de la ligne du Cameroun est ponctuée de volcans nés du point chaud du Cameroun. Il s'agit des îles que le rift forme dans le golfe de Guinée, du mont Cameroun et du mont Manengouba.
La ligne du Cameroun posséderait des prolongements au nord allant jusqu'au Tibesti et à la Libye.
La ligne du Cameroun a été mise en évidence et définie en 1909 par le géographe et géomorphologiste allemand Siegfried Passarge.


-Cameroon_line---Aymatth2-copie.png

La configuration de la "ligne Cameroun"  -  structures volcaniques continentales et océaniques en rouge  -  Doc. Aymatth

 

Burke interprète cette topographie en rapport avec le panache mantellique " 711 ", nommé ainsi d’après sa situation géographique, 7°N / 11,5°E.

 

Prominent_hotspots.png                    Localisation des principaux points chauds, et limites de plaques - doc. USGS


Le point de "triple jonction" il y a 140 Ma - à la séparation de la Pangée  - doc. Burke/ Darros de Matos.
burke_2001-jg-origin_of_the_cameroon_line_of_volcano-capped.jpgLa position du panache au cours des derniers 140 Ma, sa localisation adjacente à l’angle droit  de la marge continentale pour 125 Ma, et l’établissement, à 30 Ma, d’un faciès lié à une convection mantellique à faible profondeur … l’ensemble suggère pour lui une convection du manteau superficiel sous la zone d’extension et sa jonction avec le panache 711 au point de triple jonction, favorisant la formation de la ligne Cameroun à partir de 30 Ma.

 

nig-90m.jpgnig-65m.jpg

 

 

 

La dérive des continents, il y a 90 Ma (à gauche) et 65 Ma (à droite)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a ici une exceptionnelle opportunité de déterminer la contribution du manteau à la pétrogenèse des basaltes alcalins émis sur la CVL, aussi bien en milieu océanique que continental. L’activité volcanique a évolué d’une composition basaltique à une composition phonolitique ou trachytique.

 

CVL----uml.edu.jpg    Diverses roches volcaniques de la Ligne volcanique Cameroun, en milieu océanique et continental.

                       doc. uml.edu

 

Cameroon-volc.line---Gouthier---al-1974.gifAge des différentes zones volcaniques et roches de la CVL - Camerron Volcanic Line. - Doc. Gouthier & al 1974.

 

 

Sources :

- Origin of the Cameroon Line of Volcano-Capped Swells - by Kevin Burke
Department of Geosciences, University of Houston, Houston, Texas
- Upper mantle structure beneath Cameroon from body wave
tomography and the origin of the Cameroon Volcanic Line - A. M. Reusch & al. - Department of Geosciences, Pennsylvania State University, University Park, Pennsylvania 16802, USA

Commenter cet article

anabelle 13/03/2014 00:24

ou son les age des massifs de la ligne volcanique

Bernard Duyck 13/03/2014 08:41

Les âges sont indiqués sur la carte du bas, en millions d'années ... ex. Mt Camaroun inférieur à 3 millions d'années (< 3 Ma).

Articles récents

Hébergé par Overblog