Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Queenvo.jpg

Volcanisme de la Province du Queensland / Australia : les champs de lave sont localisés par les croix, les volcans centraux par des points ronds. - doc. Oregonstate Univ.

 

Le nord-est du Queensland est marqué par des volcans à champs de lave. Parmi ceux-ci, la province volcanique Mc Bride qui couvre une zone de 80 km undara-map.jpgde diamètre, caractérisée par de nombreux cônes et des plaines de lave. Le volcanisme y est daté de 3 millions d’années environ.

Dans ce champ, Undara est constitué presqu’entièrement de coulées de lave, où des tunnels de lave une fois drainés, ont laissé un réseau de grandes cavités, s’étendant sur 30 km.


undara-lava-tubes.--2--atlas-obscura.jpg 

 

 Mc Bride / Undara lava tubes - photosAtlas Obscura. 

 

Il y a 190.000 ans, l'activité volcanique expulsa 23 milliards de mètres cubes de laves fluides, qui recouvrirent 55 km² de l'Atherton tableland.

Parmi ces tunnels, Bayliss cave, 1.300 mètres de long, sur 22 de large et 11 de haut, est  le reste d'un tunnel qui courait sur plus de 100 km. Cette structure est réputée pour son air vicié qui contient 5,9 % de dioxyde de carbone.

Ces tunnels sont habités par des grenouilles et des chauves-souris, ainsi que leurs prédateurs, des serpents.

Undara est un mot aborigène signifiant "un long chemin". 

 

undara-lava-tubes----atlas-obscura.jpg

                                             Mc Bride / Undara lava tubes - photosAtlas Obscura. 

 

Undara_Lava_Tubes---Jane-Farquhar.JPG

                                     Mc Bride / Undara lava tubes - photo Jane Farquhar.

 

Le centre et le sud-est de la province abritent plutôt des volcans centraux. Les volcans centraux, comme leur nom le suggère, diffèrent des champs de lave par le fait qu'ils sont généralement centrés sur un secteur plus petit, autour d'un centre d'éruption bien défini, mais pas forcément autour d'un unique cratère. Ils diffèrent aussi par le fait qu'ils ont une plus grande gamme de roches, y compris de la trachyte en abondance et/ou de la rhyolite et présentent généralement des preuves d'une activité explosive aboutissant à une abondance de roches pyroclastiques. Les volcans centraux sont responsables de certains paysages volcaniques parmi les plus spectaculaires de l'est de l'Australie.


Le Cap Hillsborough est formé de laves interstratifiées de cendres volcaniques, principalement rhyolitiques. Leur érosion à donné des sables fin à mica, qui miroitent sous le soleil et la mouvance des déferlantes.

A proximité, Pinacle rock est un plug trachytique. La datation révèle une activité vieille de 33-32 Ma, corroborée par celle des fossiles de crocodiles et tortues retrouvés dans des lits calcaires.

 

cape-hillsborough--mica---Claire-Raborar.jpg     Cape Hillsborough - sables noirs micacés - photo Claire Raborar /  lakwatseradeprimera 


Plus au sud, le Glass Houses Mountains National Park, établi en 1994, est constitué d’une plaine plate ponctuée d’une douzaine de bouchons de trachyte et rhyolite, en fait le cœur de volcans éteints et érodés, formés il y a 27-26 Ma, dont il ne subsiste que les cheminées emplies de ces laves solidifiées.

 

-Glass_House_Mountains---Bidgee.jpgPanorama sur les Glass Houses Mountains - de gauche à droite, le Mt Tibrogargan, le Mt Beerwah, le plug du Mt Coonowrin, le Mt Ngungan,  etc - photo Bidgee


Parmi ces structures, le Mont Beerwah est constitué de deux pics, dont le plus élevé atteint 556 m. Le Mont Tibrogargan est un bouchon volcanique de rhyolite ; sa forme faisait penser à celle d’un gorille … jusqu’en 2004, où une partie de la face rocheuse ressemblant aux yeux s’est écroulée.

 

MtBeerwah_overhanging-Cliff---Mathieumcguire.jpgGlass Houses Mountains - le sommet du Mt. Beerwah et sa falaise en surplomb - photo Mathieumcguire.

 

Glasshouse_mountain---Boticario.jpg                        Glass Houses Mountains - le plug du Mt. Coonowrin - photo Boticario


La région a été nommée par le capitaine Cook, lors de son passage en 1770 à bord du HMB Endeavour, car la forme des montagnes lui rappelait celle des énormes fours verriers de son Yorkshire natal. Il nota dans son journal de bord : These hills lie but a little way inland, and not far from each other: they are remarkable for the singular form of their elevation, which very much resembles a glass house, and for this reason I called them the Glass Houses: the northern most of the three is the highest and largest; there are several other peaked hills inland to the northward of these, but these are not nearly so remarkable…”.


Dans la mythologie Aborigène, Tibrogargan est le père des toutes les autres Glass Houses Mountains, à l’exception de Beerwah, son épouse. On y raconte aussi que Tibrogargan voyant une montée des eaux de la mer aurait demandé à son fils Coonowrin d’emmener sa mère en sûreté … celui-ci omit de le faire, et Tibrogargan, en grande colère, l’aurait frappé lui cassant le cou.

Divers biotopes, des ravines couvertes de forêt tropicale à la lande qui couvre les sommets, constituent un habitat pour toute une variété d’animaux : on y retrouve des koalas, des échidnés, des kangourous gris et près de 170 espèces d’oiseaux.

 

Sources:

- Undara experience - link

- Origin of north Queensland Cenozoic volcanism: Relationships to long lava flow basaltic fields, Australia  - by F. L. Sutherland

- le blog de Claire Raborar - link

- OZ Volcanoes -a web-based activity exploring recent volcanic activity in Australia - link

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog