Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Pinacate volc. field - Nasa

            Le champ volcanique de Pinacate vu de l'espace - photo satellite Nasa / USGS


Le champ volcanique de Pinacate est situé sur le bord est du golfe de Californie, dans le désert de Sonora. Il couvre environ 2.000 km² (55 x 60 km.).


Les premières éruptions ont libéré des magmas basaltiques à trachytiques qui ont formé un volcan-bouclier haut de 1.200 m., le Santa Clara ; ses pentes sont couvertes par le basalte de centaines d’éruptions suivantes.

Le champ volcanique  se compose de quelques 500 cônes de cendres, d’anneaux et cônes de tuff, et de maars, datés d’entre la fin du Pléistocène à l’Holocène. Parmi les principales structures, on relève le cratère Elegante et le Cerro Colorado.

Des légendes indiennes rapportent des éruptions au 20° siècle (1928 ?, 1934 ?), non confirmées encore par des études.

 

Pinacate cr.Elegante et Santa Clara shield volc.- Bill rosePinacate Volcanic field - A l'avant-plan, le cratère du maar Elegante, et en fond , le volcan-bouclier Santa Clara - photo Bill Rose / MTU.


Le cratère Elegante est un maar, de 1.600 m. de diamètre, formé par effondrement d’une partie des parois dans l’évent. Une datation au radiocarbone fait remonter sa formation entre 13.000 et 17.000 ans. Une série de coulées basaltiques, de sills et de dykes, datés d’avant la formation du maar, est exposée sur les parois du maar, et recouverte par les dépôts de surges pyroclastiques qui recouvrent la rive du cratère et ses flancs.

 

Pinacate - cr. Elegante - David Roddy USGS                Pinacate volcanic field - cratère Elegante - photo David Roddy / USGS.

 

Pinacate---Elegante-SE-wall---Jim-Luhr-Smithson-jpgPinacate Volcanic field - cratère Elegante - la paroi SE. révèle une coupe transversale dans le cinder cone existant avant l'explosion du maar et la trace (gris clair) de l'intrusion d'un sill, visible en bas du cône et sur son côté droit - photo Jim Luhr / Smithsonian.


Le cône de tuff du Cerro Colorado présente un cratère large de 1.000 m., plus haut du côté sud ; il fut formé au cours de plusieurs éruptions phréatomagmatiques au départ de plusieurs évents, et durant lesquelles des portions de cône tombèrent dans le cratère.

 

Pinacate---Cerro-Colorado-tuff-cone----David-Roddy.jpg             Pinacate volcanic field - Cerro Colorado tuff cone - photo David Roddy / USGS.


Le volcan Tecolote, situé au NE du cratère Elegante, est un des cinder cone les plus jeunes du champ volcanique. Ce cône complexe s’est édifié sur le sommet du cône Mayo voisin et est ébréché vers le NO. Il est coupé par des failles et de petits cratères et parsemé de grosses bombes. Six coulées de lave basaltiques « aa » s’étendent depuis la base du cône.

 

Pinacate---Tecolote-cinder-cone----Bill-rose-MTU.jpg                Pinacate Volcanic field - Tecolote cinder cone - photo Bill Rose / MTU.

 

Le champ volcanique de San Quintin est constitué de 11 complexes volcaniques datant de la fin du Pléistocène à l’Holocène ; il est situé sur la côte nord-ouest de Baja California, sur les bords de la baie, en forme de Y, du même nom.

Outre les complexes de cônes nord et sud, il comprend le Mont Mazo et l’île San Martin, à 6 km. en mer, et des volcans-boucliers bas, initialement sous-marins, et recouverts de cônes de scories bien préservés. L’âge de ces structures est encore le sujet de discussion.

 

Les roches de San Quintin diffèrent des autres suites alcalines de Baja : elles sont similaires aux roches alcaline des îles océaniques ou aux roches intraplaques ; c'est aussi le seul champ volcanique où l’on peut trouver des xénolithes provenant des couches basses de la croûte ou du manteau supérieur.

 

San-quintin-volc.-field---Basu---Picacho-Vizcaino---Sudoest.jpg

Une partie du champ volcanique San Quintin vue depuis le volcan Basu : le Picacho Vizcaino, entouré de jeunes coulées de lave, et à gauche sur la même ligne, le volcan Sudoeste. - photo Jim Luhr / Smithsonian.

 

L’île San Martin est le seul volcan du champ a être situé off-shore. Ce petit volcan-bouclier , large de 2 km., est chapeauté d’un cône de scorie s’élevant à 230 m. au dessus du niveau marin. L’érosion des vagues a formé des falaises sur le côté sud de l’île.

 

San-Quintin---ile-san-Martin---ph.-Jim-Luhr.jpg   San Quintin volcanic field - île San Martin  (falaises sur la guache de la photo)- photo Jim Luhr / Smithsonian.

 

Le cinder cone Sudoeste, entouré d’autres petits cônes pyroclastiques, est le plus jeune cône du champ volcanique de San Quintin. Il se situe sur une étroite péninsule comprise entre Falsa bay et l’océan Pacifique. Des bancs de sable, formés par les courants, le relient au mont Mazo.

 

San-quintin-v.f.---Sudoeste---Jim-Luhr.jpg               San Quintin volcanic field - volcan Sudoeste - photo Jim Luhr / Smithsonian.

 

Le volcan Riveroll présente deux cratères nichés et percés côté NO.; le volcan Basu voisin montre quant à lui des cratères qui se recoupent. Des deux complexes de cinder cones s'étendent des coulées de lave basaltique sombre; l'une d'entre elles entoure le cinder cone Kenton.

 

San-Quintin-v.f.---Riveroll-Basu---Cetenal.jpg San Quintin volcanic field -  en haut, le Riveroll, en bas, le Basu et au sud de ceux-ci, les coulées basaltiques - doc. Cetenal

 

Sources :

- Global volcanism program - Pinacate

- Global volcanism program - San Quintin volcanic field

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog