Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Le grand champ volcanique Chichinautzin s’étend sur une longueur de 90 km., axée est-ouest, immédiatement au sud de Mexico City. La sierra Chichinautzin s’est formée par recouvrement de petit cônes de cendres, de volcans-boucliers, de structures hydromagmatiques, pour un volume total de 470 km³ ; elle constitue une barrière topographique qui s’étend du flanc est du Nevado de Toluca jusqu’aux flancs ouest du volcan Iztaccihuatl, fermant le sud du bassin de Mexico.


Le champ volcanique est composé de plus de 220 évents monogéniques datés du Pléistocène à l’Holocène. Le volcanisme y est similaire à celui de la zone du Paricutin.

La surface totale couverte par chacune des éruptions monogéniques oscille entre 30 et 80 km², pour un volume individuel entre 0,5 et 2 km³ par cône. Le ratio moyen pour le champ volcanique Chichinautzin entier est estimé à 0,5 km³/1.000 ans. Ces chiffres sont utiles pour l’estimation des risques de cette région fortement peuplée.


Chichinautzin-field---cerro-Chinconquiat--Tapeixte--La-Joya.jpg

Une petite partie est du champ volcanique Chichinautzin à proximité d'Amecameca : cinq cinder cones, le plus grand, en bas à gauche, est le Cerro Chinconquiat, le plus grand des deux centraux, le Cerro Tapeixte, et le petit à droite, le Cerro La Joya . Séparé, le Cerro Tenayo - photo José Macias UNAM.

 

Diverses périodes d’activité ont été relevées en  400 AD ± 100 yr, 200 AD ± 100, 2240 BC ± 1000, 4250 BC ± 75 , 5840 BC ± 500, 7290 BC ± 1000, 7370 BC ± 300, 7930 BC ± 500.

 

Situation-antique-de-Mexico-City---Cuicuilo.jpg 

Environnement géomorphologique du bassin de Cuicuilco à l'époque préhispanique - doc José Lugo Hubp & al.

 

Cuicuilco, la "Pompéï méso-américaine" :

L’éruption la mieux connue est celle du cône de scories Xitle, en 400 après JC.Il est situé au nord-est de complexe de dôme de lave Ajusco, qui forme, avec ses 3.930 m., le plus haut pic de le sierra Chichinautzin. L’éruption du Xitle a produit des coulées de laves Xitle-cinder-cone---Ajusco-volcano---ph.-H.Delgado-UNAM.jpgbasaltiques massives, nourries par des tunnels de lave, qui ont recouvertes aussi bien les terres agricoles que les pyramides et autres structures de Cuicuilco et d’autres centres urbains préhispaniques.

Le cinder cone Xitle et en point de mire le volcan Ajusco - photo H.Delgado / UNAM.


La lave et les cendres qui recouvraient les ruines ont gêné les fouilles archéologiques et seule la grande pyramide a été bien documentée.

Des vestiges de plusieurs villages font penser qu'une première communauté pratiquant l'agriculture s'installa dans la région aux environs de 1200 avant JC.. Cuicuilco se développe peu à peu, notamment sous l'influence des Olmèques, et les premières plates-formes circulaires apparaissent entre les 9° et 10° siècles avant JC. Entre 800 et 600 av. J.-C., la cité devient le point de rencontre de la vallée et un important centre religieux si l'on en juge la taille des monuments. C’est pendant cette époque qu'est construite une grande pyramide de base circulaire de 118 m de diamètre et de 23 m de haut, la seule pyramide circulaire à gradins. Entre le 6° et le 3° siècle avant JC, elle forme une importante société d'environ 20.000 habitants, très avancée et hiérarchisée, et développe une céramique particulière et différente des autres cultures mésoamérindiennes.

Figurines et stèles trouvées ici démontrent que les habitants adoraient le dieu du feu (à cette époque, le Xitle était en activité). C'est l'apogée de cette culture, car à partir des années moins 100 commence une forte activité du volcan Xitle situé à proximité. De plus, la cité de Teotihuacan est en plein essor et commence à devenir un important centre religieux de remplacement.

L’UNAM – Université Nationale de Mexico – et une partie sud de Mexico City reposent à la pointe d’une coulée de lave longue de 13 km. Le campus de l’université abrite un parc où est exposé cette coulée pahoehoe.

 

Cuatzontle-volcanic-vent--2---Delanghe.jpgLe jardin de l'université et le Cuatzoutle volcanic vent, mis en valeur par une paroi symbolique - photo Audrey De Lange.

 

Des volcans dans la ville et tout autour:

 

La vallée occupée en grande partie par la cité tentaculaire de Mexico city contient de nombreux cônes monogéniques éteints (carte ci-dessous); de plus des stratovolcans actifs - Popcatepetl, Iztaccihautl, La Malinche - sont voisins de la cité, qui vit donc en permanence sous leur menace directe.


Mexico environs-copie-1

Carte topographique de Mexio City, avec le Cerro de la Cruces, l'Ajusco, le Cerro Pelado, le Cerro Chichinautzin, le Xitle, le Cuautzin, le Tlaloc, l'Ayaquemeti, le Teuhtli, le Guadalupe, le Cerro de la Estrella et le Cerro Guerrero. - Mapa del relieve del Distrito Federal de México / Yavidaxiu

 

Xico-tuff-ring---Hugo-delgado.jpg          Le tuff ring Xico entouré par les vestiges du lac Chalco - photo H.Delgado / UNAM

 

Le Xico (non repris sur la carte) est un anneau de tuff bas  situé au sein de Mexico City ; il s’est formé au cours d’une éruption phréatomagmatique survenue dans le lac Chalco, dont les restes sont visibles autour du tuff ring. Ce lac, comme les lacs Texcoco et Xochimilco furent d’ailleurs formés lorsque les laves produites par le champ volcanique Chichinautzin bloquèrent les drainages au sud (voir carte de l'époque). Ils furent ensuite massivement drainés au cours des 16° et 17° siècles.

 

Xitle-pillow-lavas---Cuicuilco-cermon.-center---H.Delgado.jpg Pillow lavas émises par le volcan Xitle et retrouvées au pied du Cuicuilco Ceremonial center - photo H.Delgado / UNAM

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Chichinautzin

- Tectonics and volcanism of Sierra chichinautzin : extension at the front of the central Trans Mexican volcanic belt - by A.Marquez.

- Interpretation of the geomorphic setting of the Cuicuilco basin, Mexico City, affected by the pre-hispanic eruption of the Xitle volcano - by José Lugo Hubp, Moshe Inbar, A.Pastrana, A.Flores, J.Zamorano.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog