Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le deuxième observatoire dépendant de l’I.N.G.V.,  l’Osservatorio Etneo :


Situé à Catania, le siège de l’Osservatorio Etneo a en charge comme son nom l’indique le plus actif des volcans européens, l’Etna, mais aussi Ferdinandea, Pantelleria, et tous les volcans des îles Eoliennes, dont le toujours turbulent Stromboli.


Etna.-Osservatori-e-Rifugi.-Osservatorio-Etneo---Taffara-Lu.jpg

                   Etna Torre del Filosofo - Osservatorio / rifugio Etneo - phot Taffara Luigi 1929

 

L’Osservatorio était installé sur l’Etna à la Torre del Filosofo jusqu’à sa destruction par une éruption en avril 1971.

Haroun Tazieff, sur l’Etna à ce moment, relate cette destruction dans son phrasé typique :

"...  Dès le début de cette éruption, en mars, ses premières coulées avaient buté contre le puissant édifice qu’était l’observatoire. Il avait sereinement supporté cette attaque et nous avions continué à l’habiter, malgré les bouches éruptives qui sifflaient, grommelaient, éructaient ou hurlaient à cent mètres de là. L’habitude aidant, nous n’éprouvions guère d’inquiétudes. Sauf, par moments, François Le Guern, jeune encore en ce métier. (…)

Il sortit voir et rentra aussitôt, la voix pleine d’alerte. Le temps de nous rechausser, d’attraper nos sacs à dos, de nous précipiter au dehors, d’aller nous jucher sur un bloc haut de trois mètres, et nous eûmes le privilège de contempler la large coulée, que Fanfan avait vue venir de l’amont, embrasser la base du bâtiment, l’encercler et ensuite poursuivre, imperturbable, son chemin vers l’aval à la vitesse, modeste sans doute mais rétrospectivement effrayante, d’un homme qui marche. (…) Peu après une nouvelle coulée vint de l’amont, identique à la première qu’elle recouvrait comme une monstrueuse chenille pourpre. Une troisième, puis une quatrième, puis une cinquième… notre refuge familier disparaissait à mesure que ces coulées s’empilaient autour de lui. En quelques heures cet empilement atteignit le toit. Ce toit disparut et, finalement, la coupole astronomique qui le surmontait.

Les coulées continuèrent à se superposer et désormais l’observatoire se trouve enfoui sous dix mètres de roche basaltique. Tout comme la gare terminale du téléphérique, abomination de béton et ferrailles qui se dressait à une centaine de mètres en aval. La disparition du télé consola mon cœur, qu’avait attristé celle du vieil observatoire. "

 

1971.04.24_Scarpinati-giuseppe---INGV.jpg              24.04.1971 - L'observatoire est entouré par la lave  - photo Giuseppe Scarpinati / INGV


Osservatorio_Etneo_top_nowrite.jpgDepuis son siège est à Catania, avec des antennes à Vulcano et Stromboli, dans les îles Eoliennes, et des relais à d’innombrables stations sur les flancs des volcans.

 

Les nouvelles installations de l'INGV Catania - photo INGV

 

53-2157.JPG                 INGV Catania - les écrans de la salle des opérations - photo INGV


L’analyse des dernières éruptions des deux volcans en activité permanente, Stromboli et Etna, étant faite dans les articles journaliers, nous ne reprenons brièvement que celles qui ont eu lieu au 19° siècle sur Ferdinandea, Pantelleria et Vulcano.

 


Ferdinandea, l'île à éclipse, est située dans le détroit séparant les côtes Sicilienne et Tunisienne .

Cette zone volcanique, formant les Champs Phlégréens de la Mer de Sicile,  incluse dans une dépression à 1.000 mètres de profondeur, est composée de 13 volcans dont le plus célèbre est Empédocle, qui a émergé pour la dernière fois en 1863 en donnant naissance à l'île temporaire de Ferdinandea, située pour l'instant à huit mètres sous le niveau de la mer.


           Ferdinandea - Document collection M.Kraff, publié par Simkin et Siebert - 1994 - GVP.

Ce document n'est pas, à proprement parler, un oeuvre d'art, mais reste un témoignage important à une époque où n'existait pas la photographie.
Il relate l'éruption du volcan : le 13 juillet 1831, lorsque le volcan surgit, des fontaines de lave jaillissent le long d'une fissure; au contact de l'eau, la lave explose, crachant des "nuées cypressoïdes" de cendres noires.


Pantelleria, avec les îles de Lampedusa, Linosa, et Lampione, forme l'archipel italien des Pélagies, un groupe d'îles volcaniques qui doit son existence à la présence d'un rift continental au centre du canal de Sicile.
Le fond du Canal de Sicile remonte sur les épaulements de ces fossés d'effondrement, et émerge pour former les îles plates de Lampedusa et de Malte. Le plancher du rift correspond à une croûte amincie dont l'épaisseur atteint une vingtaine de kilomètres, alors que l'épaisseur de la croûte est d'une quarantaine de kilomètres sous la Sicile ou la Tunisie. La structure de Pantelleria est déterminée par des failles orientées suivant la direction des failles bordières des fossés (NNO/SSE).

 

Laghetto-delle-ondine---G.Roncaglia.jpg                         Pantelleria - Le Laghetto delle Ondine - photo Gino Roncaglia

 

L'île de Pantelleria est la partie émergée d'un volcan de 40x30 km et 2150 mètres de hauteur. L'île qui couvre 83 km², et est longue d'environ 13 km et large de 8 km au maximum.

L'édifice volcanique aurait émergé il y a 500.000 ans, et a continué de croître de façon intermittente jusqu'à l'époque actuelle, la dernière éruption, marine, ayant eu lieu en 1891.

 

Pantelleria la côte 2 - G.Roncaglia

 Pantelleria - la stratification des terrains formant cette île volcanique, vue de la mer - photo G.Roncaglia

 

La morphologie de l'île est marquée par l'existence de deux caldeiras emboîtées dans la partie centrale :

- la caldera de la Vecchia (114.000 ans)

- et la caldera Monastero, ou Cinque Denti (45.000 ans), largement comblées par les produits d'éruptions postérieures . Elle contient les volcans-boucliers post-caldeira Monte Grande et Monte Gibele. Les éruptions datées de l’holocène ont construit des cônes de ponce, des dômes de lave et des coulées de laves en blocs.

Confirmant cette activité, une éruption sous-marine a eu lieu en 1891, aux dépens d’un évent situé au large de la côte NO de Pantelleria.

 

Vulcano, située au nord de la Sicile dans l'arc volcanique des Eoliennes, s'est établie au cours des derniers 136.000 ans. L'île, de 3 x 7 km, est principalement caractérisée par deux caldeiras qui se recouvrent : au SE, la caldeira del Piano (100.000 ans) et au NO, la caldeira della Fossa (24.000 - 15.000 ans) . Vulcanello, et ses trois cônes pyroclastiques, a été connecté avec Vulcano en 1550. 


Sicile-08-930-copie.jpg Vue aérienne de l'île de Vulcano - à l'avant-plan, Vulcanello, ensuite l'isthme séparant Porto di levante et Porto di ponante, le cône de La Fossa au centre et sur la gauche, il Piano - photo B.Duyck, d'après une carte postale.


z-Vulcano-pano--copie.jpg

                  Vulcano, le cratère de La Fossa  et ses fumerolles  - photo © Bernard Duyck

 

La dernière éruption de La Fossa de Vulcano a lieu de 1888 à 1890. Cette dernière éruption a permis à Giuseppe Mercalli de définir le type "vulcanien".

 

Vulcano_-Mercalli1889-14.02.jpg         Vulcano - éruption de 1889 - photo G.Mercalli / à noter les belles bombes émises par le volcan.

  Giuseppe Mercalli, abbé, sismologue et volcanologue  (1850-1914),enseigna la géologie et la minéralogie à l'Université de Catane, puis la volcanologie et la sismologie à celle de Naples. En 1911, il a pris la direction de l'Osservatorio Vésuviano. Il a crée une échelle, subjective, de mesure de l'intensité des séismes sur base des effets produits, et classifié les types d'éruptions volcaniques.

 

z-IMG 6216 copie 2         Vulcano - champ fumerollien de la lèvre du cratère La Fossa II - photo © Bernard Duyck

 

 

Sources :

- INGV - Catania - Osservatorio Etneo

- INGV - Aprile-giugno 1971: l'eruzione che segnò l'inizio di una nuova fase di attività del vulcano - link   

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M. Krafft et de Larouzière - éd. Delachaux & Niestlé

- Ferdinandea sur ce blog - link

- L'île volcanique de Pantelleria - Gilles Brocart & Désiré Corneloup

- Trapani Sicilia - Pantelleria

- Global Volcanism Program - Vulcano

- INGV - Vulcano, isole Eolie

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog