Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Dans la série "Observatoires volcanologiques et les volcans qui leur sont associés", ouverte il y a quelques mois, on ajoutera celui du Costa Rica : l’OVSICORI-UNA.

 

215488_412784408758823_1568152025_n.jpg

L’ Observatorio Vulcanológico y Sismológico de Costa Rica - Universidad Nacional existe sous cette appellation depuis 1986. Il est en charge, outre les recherches sismiques et tectoniques, de la surveillance , parmi les 116 volcans du Costa Rica, de 6 volcans actifs (Arenal, Irazu, Miravalles, Poas, Rincon de La Vieja, Turrialba) et 2 endormis (Barva, Orosi) , répartis en trois cordillères : celle du Guanacaste, celle de Tilaran et la Cordillera central.

Tous de type andésitique, ils doivent leur formation à la subduction de la plaque tectonique Cocos sous la plaque Caraïbes, avec formation de volcans de marge continentale.

 

schemas-008-copie.jpgTectonique de l'Amérique centrale - avec implication des plaques Cocos et Caraïbes au niveau du Costa Rica

 

Les bâtiments de l’ Observatoire sont situés à Heredia, à une dizaine de kilomètres de la capitale San José. Lors d’une visite en 2008, j’ai eu la chance de visiter les installations en compagnie de Rodolfo van der Laat, ingénieur topographe et volcanologue à l’Ovsicori-UNA.

 

centro--370x258-.jpg

                                   La façade de l'Observatoire à Hérédia - photo Bernard Duyck

 

costa-Rica-217.jpg    Rodolfo van der Laat lors de la visite à l'OVSICORI, dans l'envers du décor - photo Bernard Duyck

 

costa-Rica-221.jpgOVSICORI - Côté face, la batterie des sismos ; les deux tracés les plus sombres sont pour l'Arenal, en haut à gauche et le Poas, en bas au centre - photo Bernard Duyck

 

56 1706Espionnage à l'Ovsicori - le diagramme de l'évolution des séismes marquant le Turrialba en 2007-2008 m'intéressait fortement - photo Jean-Michel Mestdagh

 

costa-Rica-627.jpgAvec Tanguy de Saint Cyr à l'observatoire de l'Arenal, invisible ce jour-là dans les restes d'une tempête tropicale -  photo Bernard Duyck


Les volcans ayant été analysés et traités séparément, je ne ferai brièvement mention que de leur état actuel. (rapport annuel de l’Ovsicori) Par ordre alphabétique :


L’Arénal : Sa dernière éruption datant du 14 ° siècle, la mémoire populaire avait oublié sa dangerosité avant son brutal réveil en 1968, qui a tué 90 personnes. Régulièrement actif depuis cette date, il s’est calmé en décembre 2010. Il ne présente depuis plus de trois ans qu’une faible activité sismique et des émanations principalement de vapeur d’eau au niveau des cratères C et D. Les niveaux de SO2 dans les gaz émis sont à la limite du niveau de détection des capteurs et la température des fumerolles mesurée par thermographie infra-rouge dépasse les 180°C.

 

2013.09.08---Arenal---Jason-Cordero-S.---RSN.jpgArenal - 08.09.2013 - quelques fumerolles dans les nuages pour rappeler que le volcan est toujours "actif" - photo RSN


Au volcan Irazu, la sismicité volcano-tectonique s’est maintenue à un niveau bas par rapport aux années antérieures. Le cratère principal est resté essentiellement sec tout le long de l’année, ne permettant pas l’installation d’un nouveau lac.

 

2013.09.07---Irazu---Brandon-Arias-Ramirez---RSN.jpg    Irazu - crater activo - le lac acide a disparu -  le 07.09.2013 - photo RSN / Brandon Arias Ramirez


Pour le Poas, la sismicité se maintient à un niveau stable. Les éruptions phréatiques au niveau de la laguna Caliente ont été enregistrées entre 4 et 9 éruptions par mois. Le niveau du lac a varié dans une zone d’amplitude de 2,5 mètres durant l’année ; la température moyenne annuelle du lac acide  est de 45-50°C et son pH de 0-0,3 . Au niveau superficiel, la concentration des gaz parait stable, la température des fumerolles fluctuant entre 100 et 600°C, avec un maximum entre avril et juillet.

 

2013.08.06-Poas-eer.phreatique---Paulo-Frutos-Porras---R.jpg                        Poas - éruption phréatique le 06.08.2013 - photo Paulo Frutos Porras


En 2013, des cellules de convection très active ont marqué le lac chaud et acide du Rincon de La Vieja. Des fumerolles ont été mesurée à une température arrivant à 130°C sur la paroi ouest du cratère actif. Les caractéristiques physico-chimiques du lac acide sont similaires à celle observées en 2000 et laissent penser, qu’au cours de la décennie passée, une quantité substantielle de gaz magmatiques a été injectée dans celui-ci.

 

2013.02.26-Rincon----involcan.jpg                   Rincon de La Vieja - 26.02.2013 - le cratère actif et son lac acide - Photo Involcan


Au Turrialba, l’année a commencé avec une sismicité similaire à celle de l’année précédente. De mars à avril, on enregistre des séismes volcano-tectoniques à une profondeur supérieure à 5 km. sous le sommet du volcan, et les premiers séismes de type tornillo. Le 21 mai, une brutale décompression accompagnée d’éjection de tephras au travers des bouches 2010 et 2012 s’accompagne d’activité sismique et d’indices CO2/SO2 typiques. Le 13 juillet, le nombre de séismes est passé à 500 par jour et s’est maintenu à ces valeurs jusqu’en fin août, avant de diminuer. Durant cette période, les températures mesurées à la bouche 2012 oscillait entre 600 et 800°C. En novembre, la sismicité laisse suggérer un changement de la composition des fluides. Depuis la décompression de mai, le flux de SO2 s’est maintenu à des valeurs basses, de l’ordre de 500 à 1000 tonnes/jour.

 

2013.05.21-Turri---F.Chavaria-Kopper-Ovsicori.jpg                       Turrialba - le 21.05.2013 - photo F.Chavaria Kopper / Ovsicori

 

Sources :

OVSICORI - UNA - rapport annuel - link

Commenter cet article

lesaffre madeleine 20/03/2014 20:55

buen dia,
soy estudiante francés y en el momento soy a Arenal en una agencia de guias.y quiero saber porque hay a menudo mucho nubes en la cima de los volcanes.y cuanto hay de los volcanes activos en costa rica?el volcan Arenal seria resto por cuanto tiempo?
gracis por su respuesa
Madeleine

bernard Duyck 21/03/2014 08:41

Le Costa Rica est un pays "tropical", ce qui inclue une pluviosité élevée, formation de nuages qui s'accrochent sur les sommets.
Quant à prévoir une période de sommeil pour un volcan, c'est de l'utopie ... un volcan se réveille quand il le veut bien. La dernière période de sommeil de l'Arénal a duré 6 siècles.

Articles récents

Hébergé par Overblog