Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Pico : île allongée de 42 km. sur 15, elle est dominée par le Ponta do Pico, stratovolcan basaltique, haut de 2.351 mètres, qui occupe sa pointe ouest .
Pico a abrité juqu'en 1980 une industrie baleinière importante. La culture de la vigne et son produit, le Vinho do Pico, est un autre atout commercial.

Ilheus-da-madalena--wikimedia-commons.JPG           Ilheus da Madalena - Neck volcanique, solde laissé par l'érosion marine d'une struture palagonitisée
                       résultant d'une éruption phréatomagmatique ancienne.   -  Wikimédia commons.

Ponta do Pico est le plus haut volcan des Açores; son cône est construit sur le "Montanha volcanic complex" et est coiffé d'un cratère large de 500 m., lui-même surmonté d'un petit cône pentu.
Ses éruptions historiques se sont limitées aux flancs du volcan et à la zone de rift située au SE., le "Roque Piedade volcanic complex" parsemé de cône pyroclastiques. Les principales datent de 1562-64, 1718, 1720 ; en 1963, une petite éruption sous-marine a eu lieu près de la côte nord-ouest de l'île.

Pico---Portugal-blogs.jpg            Le volcan et les vignobles, avec les murets protecteurs typiques - photo Portugal blogs.

  
Pico100.jpg            Le port et le village de Madalena, et le volcan habillé d'un nuage lenticulaire - photo C.Johansson 2007

L'escalade du volcan démarre près du Cabeço das Cabras , à 1200 m.; l'aller-retour demande 4 à 5 heures d'efforts et permet d'admirer le majestueux cratère et quelques fumerolles sur le Piquinho, surmontant de 50 m. le bord de celui-ci. Si les nuages le permettent, la vue porte sur les îles du groupe central. Il parait que le lever du jour est inoubliable ... mais comme je ne suis pas partisant des ascencions nocturnes ...

Grutta das Torres est un tunnel de lave situé sur les pentes ouest du volcan, formé dans une coulée Pahoehoe originaire d'un cône parasite, le Cabeço Bravo, et datée de 500 à 1500 ans. Formée d'un groupe de tunnels de lave interconnectés et pas toujours faciles d'accès, cette zone a été décrétée "Monument national" en 2004. On ne visite que les 400 premiers mètres de ce tunnel, long de 5439 m. et haut à certains endroits de 15 m.

Gruta das Torres - 2 Mike Norton


Le tunnel nécessite l'usage d'une frontale ... et le casque n'est pas superflu par endroits.





On peut y photographier de belles stalactites de lave.




Photos Mike Norton.




Gruta das Torres Lavacicles - Mike norton















L'île de Terceira est formée de quatre stratovolcans construits sur une zone de fissure prohéminente, balafre axée SE-NO.

Terceira -cone pyro. Monte brasil - Lda Silveira         Terceira - le cône pyroclastique Monte Brasil domine la cité historique Angra do Heroismo.
                                                                  photo Luis da Silveira.

Le volcan Santa Barbara est tronqué de deux caldeiras; la plus jeune âgée de 15.000 ans.
Pico Alto, dans la partie centrale, date du Pleistocène; sa caldeira est occupée par des coulées de lave et des dômes.
La caldeira Guilhermo Moniz se trouve au sud sur une zone de fissures, et celle de Cinquio Picos, large de 7 km. occupe le SE. de Terceira.
Les dernières éruptions concernent Pico Alto, la zone de fissures entre Pico Alto et Santa barbara et des cratères sous-marins situés à l'ouest de l'île.

Terceira---Santa-Barbara---1021-m-jpg                        Terceira - volcan Santa Barbara - 1021 m. -  Wikipédia

Terceira---Pico-do-Gaspar.jpg                                Terceira - le Pico do Gaspar - auteur non référencé.

Ces éruptions sous-marines récentes - 1999 et 2000 - ont produit des "lava balloons" , blocs flottants retrouvés en surface.

lava-balloon---CVUA---Terceira.jpgLeur formation est attribué à un magma de basse viscosité, se mouvant facilement au travers de fractures. Ces blocs résulteraient du détachement de parties de "pillow-lava" suivi de leur ascencion facilitée par leur haute teneur en gaz ou de fragments de lave riche en gaz résultant de fontaines de lave ou petits lacs de lave sous-marins. lava-balloon--2---CVUA---Terceira-copie.jpgDurant leur montée vers la surface, les gaz sortent et à leur sortie, l'interaction entre l'eau de mer et ces blocs chauds provoque une émission de vapeur et de gaz ... ensuite ils coulent, ou explosent violemment si l'eau entre en contact avec l'intérieur chaud de la structure.


Photo du haut : un ballon de lave arrive en surface et émet vapeur d'eau et gaz.
Photo du bas : ballon de lave récupéré le 10.02.1999 - diamètre de 80 cm. de diamètre.
documents CVUA - Center of Volcanology of the Azores University.

A Terceira, il faut déguster les pouces-pieds, les patelles et les crabes "façon açorienne", ou les balanes et les cigales de mer ... accompagnés de  Verdelho dos Biscuitos, un vin murit sur la roche basaltique et apprécié des Tsars russes.

Sao Jorge : cette île "linéaire" - 54 km.sur 5 - est difficile d'accès, les falaises bordières atteignant plusieurs centaines de mètres de hauteur. Des terrasses basses formées par leur effondrements, appelées Fajas, sont fertiles et dotées d'un micro-climat favorisant des cultures exotiques, dont le café.

Sao Jorge - Pico da velha - L;da Silveira                       Sao Jorge - Pico da Velha - Photo Luis da Silveira.

L'île compte plus de 200 volcans basaltiques d'origine fissurale, alignés sur des failles orientées NO-SE. Les édifices les plus anciens sont datés entre 550.000 et 110.000 ans. Les dernières éruptions datent de 1580 et 1808, toutes deux ont fait quelques victimes.

Sources :
- Global Volcanism Program - Pico
                                         - Terceira
                                         - Sao Jorge
- CVUA - Center of Volcanology of the University Azores.
- photos de Pico sur Flickr - lien

Commenter cet article

Serge DUTOIT 13/08/2010 19:16



Alors que je suis en train d'écouter les chants de Carlos Alberto Moniz, qui chante des classiques Açoriens, j'aurai eu le plaisir -au lieu de trouver une explication à "Bravo" - de voir de très
belles photographies de cet Archipel, accompagnées d'un commentaire clair et précis. Ah, le Portugal...



Articles récents

Hébergé par Overblog