Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

La revue Nature publie ce 3 octobre le résultat des analyses d’images de la surface de Mars prises par diverses sondes spatiales (Mars Global Surveyor, Mars Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter et Mars Express).

 

Eden-patera---Mars---NASA---JPL---GSFC---ASU.jpg

Eden patera ... l'empreinte  probable d'un super-volcan -en couleur rouge, les aires de terrains relativement élevés, en bleu et gris, les zones plus basses - image NASA/JPL/GSFC/Arizona State University


Eden-patera---Mars.jpgEden Patera - la couleur foncée indique la présence de jeunes matériaux  -  Photo: ESA/Mars Express/Freie University - Natural History Museum.

 

 

Le géologue Joseph Michalski (Institut des Sciences de la Terre de Tucson, États-Unis) et le volcanologue Jacob Bleacher (NASA Goddard Space Flight Center, États-Unis) soumettent une hypothèse nouvelle concernant des cratères présents à la surface de la planète rouge, considérés jusqu’à présent comme des cratères d’impact … mais qui pourraient être les traces d’anciens " super-volcans " actifs il y a quatre milliards d’années.

Cette hypothèse est à relier avec des études de la Nasa, sur base de mesures effectuées par Curiosity (revue Science 07.2013) qui indiquent qu’un bouleversement majeur s’est produit sur Mars à cette période, ayant probablement pour origine des éruptions volcaniques d’une exceptionnelle ampleur.

 

IMAGE--3-Eden_ctx-copy.jpgEden patera - Photo non datée de la Nasa montrant le site possible d'un super-volcan martien - elle rend compte d'un relief "non compatible" avec l'hypothèse d'un cratère d'impact - photo NASA/JPL/MSSS/Google

 
Parmi les cratères ponctuant la surface d’Arabia Terra, une région au nord de Mars, Eden patera présente une dépression de 55 km de large sur 85 km de longueur, et d’une profondeur de 1800 mètres, ressemblant aux caldeiras d’effondrement terrestres consécutives à de super-éruptions (type Yellowstone ou Toba). Les scientifiques décrivent trois caldeiras séparées au sein de la dépression, avec de possibles traces d’un lac de lave solidifié et d’un évent volcanique.


Ces volcans diffèrent d’autres volcans martiens, comme le fameux Olympus Mons, un des plus grands volcans du système solaire, qui a émis de la lave pendant des milliards d’années. Les super-volcans d’Arabia Terra pourraient avoir expulsé avec une violence extrême suffisamment de poussières pour recouvrir Mars de décombres au cours du premier milliard d’années de l’histoire martienne ; ils auraient ainsi pu relâcher d’énormes quantités de gaz, altérer le climat et jouer un rôle important dans le début de l’évolution de la planète et son habitabilité.


D’autres structures sont candidates au titre de super-volcan : Euphrates patera et Siloe patera, respectivement profonds de 700 mètres et 1750 mètres. Ces volcans auraient produit des dépôts pulvérulents identifiés par les rovers de la Nasa sur les deux sites d’atterrissage de Gale crater et Meridiani Planum.

 

 

 

Une hypothèse déjà "battue en brèche" par d'autres scientifiques :

Cette théorie intéressante, qui colle à certaines caractéristiques géologiques de Mars et possède des analogies avec des structures volcaniques terrestres, ne repose que sur des decriptions qualitatives. Elle devra être corroborée par d'autres preuves ... ou jetée aux oubliettes. L'avenir nous le dira !

 

Nature---Mars-supervolcano.jpgSources :

- Nature - Supervolcanoes within an ancient volcanic province in arabia Terra, Mars - by J.R. Michalski & J.E.Bleacher - link

 

La Une du Magazine Nature : Blast from the past - Enigmatic craters are evidence of ancien Martian supervolcanoes.

 

- Nat Geo - Supervolcanoes rocked early Mars / Big calderas point to early magma outbursts that shapped the red planet.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog