Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le centre aérospatial Allemand - Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt; DLR – a publié des images du cratère Becquerel, prise par sa caméra HRSC, à bord de Mars Express, vaisseau spatial de l’ESA.

 

BequerelCrater_3d3_l.jpg Mars - une montagne de dépôts sulfurés dans le cratère Becquerel - doc. ESA/DLR/FU Berlin (G.Neukum)

BequerelCrater_co_l.jpg              Mars - vue zénithale du cratère Becquerel - doc. ESA/DLR/FU Berlin (G.Neukum)


Le cratère Becquerel est situé dans la région Arabia Terra, marquant la BequerelCrater_ctxt_l.jpgtransition entre les Highlands martiens et les terres basses du nord.

   doc. ESA/DLR/FU Berlin (G.Neukum)

Il a un diamètre de 167 km., et une profondeur de près de 4.000 mètres. Il doit son nom au physicien Français Antoine Henri Becquerel (1852-1908) , récompensé avec Pierre et Marie Curie par le Prix Nobel en 1903, pour la découverte de la radioactivité.


Le cratère Becquerel inclue une montagne de 1.000 mètres de hauteur, aux pentes en inclinaison douce et au sommet plat, faite de couches de dépôts sulfurés. On pense que ces sédiments ont été formés par interaction entre une eau souterraine émergente dans des régions de basse altitude, comme des cratères d’impacts, et des poussières transportées par les vents, éventuellement en liaison avec des dépôts de cendres. La séquence des différentes couches pourrait retracer les variations saisonnières du climat ou ses changements sur des périodes plus longues, causés par des variations périodiques de l’axe de rotation de la planète Mars. Des dépôts similaires sont présents sur le cratère Gale, où s’est posé le 6 août 2012 le rover Curiosity de la Nasa. Les recherches effectuées par ce robot pourraient affiner les connaissances dans ce domaine.

Les sédiments ont été érodés au cours du temps ; il est en effet possible que tout le cratère Becquerel ait été recouvert de ces sédiments sulfurés, susceptibles de désagrégation et balayés par les vents au cours d’une exposition qui a duré plus de trois milliards d’années.

 

Becquerel_Crater_wind_blown_sediments--ESA.jpg           Mars - dépôts éoliens dans le cratère Becquerel - doc. ESA/DLR/FU Berlin (G.Neukum)


Les zones noires sur les images sont des surfaces couvertes d’une couche de sable basaltique, probablement provenant de cendres volcaniques et de champs dunaires présents en divers endroits sur Mars.

 

Arabia_Dunes-NASA--JPL-Caltech-University-of-Arizona---HI-R.jpgMars - Arabia dunes - un des plus vieux terrain sur Mars - cratère d'impact anonyme situé dans l'est de cette zone, exposant un champ de dunes de sable noir et autres zones rocheuses. - photo "Mars as Art" - NASA/JPL-Caltech/University of Arizona/HI-RISE.

 

A suivre : d'autres histoires martiennes ... volcaniques.

 

Sources :

- Universe today - This black stain on Mars could be volcanic leftovers - link

- DLR Portal - A "radiant" beauty - sulphourous sediments in Becquerel crater (05.09.2013)  - link

- Nasa - Mars exploration program - "Mars as Art" - link 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog