Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

La ville de Murat est située au pied des contreforts orientaux des Monts du Cantal, dans la vallée Alagnon qui était le principal lieu de passage au travers du Massif central.


Murat-rocher-des-bredons---2--Vincent-donato.jpg

Panorama sur Murat - à gauche, le rocher de Bredons et son prieuré - à droite, le rocher de Bonnevie surmonté d'une statue - photo Vincent Donato / Picassa.


Elle est entourée par trois rochers basaltiques qui sont les vestiges d'anciennes cheminées volcaniques, toutes composées de basanite à olivine, alignées sur une fissure, et déchaussées par l’érosion glaciaire:

le rocher de Bredons, où se trouve un prieuré, et des "gerbes rayonnantes", le rocher de Bonnevie où se trouve la statue de Notre-Dame de la Haute-Auvergne et de très fines orgues basanitiques,  et le rocher de Chastel.

A Murat, les murs de la vieille ville sont souvent constitués de prismes basaltiques empilés les uns sur les autres, sans ciment.

 

Murat-Rocher_de_Bredons--ph.Fabien-1309.JPG            Murat, le rocher de Bredons et son prieuré sous un angle différent  - photo Fabien1309.


Murat - Orgues basaltiques- Fabien 1309

        Murat , fines orgues basanitiques du rocher de Bonnevie - photo Fr.Thurion via Fabien1309.

 

Murat-rocher-de-Bonnevie-hiver---site-de-Murat.jpg                       Murat, le rocher de Bonnevie en hiver - photo site web de Murat.

 

Chastel-prismes-en-gerbes---sortie-cantal.jpg     Cantal - prismes en gerbes (indiqués par les flèches) - doc. Excursions Géosciences / A.Dardon.

 

Chastel-Marlhac est caractérisée par une falaise marquée par des éboulis : ce sont les restes d’un lac de lave fossile circulaire, de 750 mètres de diamètre formant un entablement… l’appareil éruptif qui ceinturait le cratère a été entièrement détruit par l’érosion.

Cette falaise de 40 à 50 m. de haut, présente des orgues horizontales à la base, verticales au sommet. La roche est une basanite ( température du lac au moment de son activité : 1.050°C)

 

Rocher-de-Chastel-ancien-lac-de-lave.jpg                        Le lac de lave fossile de Chastel - photo non référencée

 

Le site de Chastel-Marlhac correspond au site antique de Meroliacum , un oppidum, décrit dans "l'histoire des Francs": "Ce lieu, fortifié par la nature, était assis sur un rocher taillé à pic ; un escarpement de cent pieds et plus de haut en formait l'enceinte ; au milieu il y avait un grand lac d'eau limpide, très agréable à boire. De l'autre part sourdaient des sources assez abondantes pour former un cours d'eau vive qui s'échappait par la porte. La place était si vaste que ceux qui l'habitaient cultivaient la terre dans l'intérieur des murs et récoltaient des fruits en abondance."

 

La région abrite de la Chabazite, gîtée dans les cavités de roches volcaniques; elle n'est pas une espèce minérale mais désigne une série de quatre espèces du groupe des silicates, sous groupe des tectosilicates, de la famille des zéolites qui sont trigonales, isométriques : la chabazite-Ca, chabazite-K, chabazite-Na, chabazite-Sr.

Elle est décrite en 1792  par Louis-Augustin Bosc d'Antic sous le nom de " Chabasie ", du grec chabazios, pierre mal définie. Le terme sera déformé par la suite en chabazite.

 

Murat---chabasite-musee-ferme-de-l-orme---geowiki.jpg                           Murat - Chabazite - musée Ferme de l'Orme - Géowiki

 

A proximité, les carrières de Foufouilloux ont été ouvertes dans des diatomites de la fin du Miocène, datées d’environ 5,5 Ma, qui se sont accumulées dans un cratère d’explosion, vraisemblablement de type maar. Les lacs à diatomées sont fréquents aux abords des volcans, car les algues siliceuses trouvent une source de silice facile à utiliser dans les laves acides.

 

Fourfouilloux---sortie_cantal14.jpgCarrière de Foufouilloux -  la diatomite se trouve sous une couche morainique - photo Excursions Géosciences / A.Dardon. 


Diatomite - sortie cantal14Ces diatomites présentent une structure varvée : une alternance de niveaux clairs, correspondant au printemps et été, et de niveaux plus sombres, enrichis en matière organique , correspondant aux deux autres saisons.


Varves (flèches) dans de la diatomite - photo Excursions Géosciences / A.Dardon.


On y retrouve de nombreux végétaux ( feuillus, conifères, graminées et mousses) et des insectes, qui ont permis une reconstitution du climat de la fin du Miocène.

 

Murat-diatomites---geoforum.jpgMurat-diatomites-faune_empreintes_diverses---museum-H.Nat-P.jpg

 

 

 

 

 

 

 

A gauche, feuille de chêne sur diatomite - doc. Géoforum / speleunca 09.

 

A droite, empreintes diverses de faune sur diatomite - doc. Museum d'histoire naturelle de Paris.

 

 

 La région fut illustrée par un peintre Français, Charles Jaffleux (1902-1941), qui, malgré une courte carrière, a produit un millier d'oeuvres, dont des eaux-fortes des monuments régionaux, qu'il a fait éditer en cartes postales ... ceci lui a assuré un revenu lui permettant de se consacrer à la peinture de paysages Auvergnats, et d'autres provinces françaises.

 

Puy_Griou_Charles_Jaffeux_--NdFrayssinet.jpg

                      Charles Jaffleux - Cantal - le Puy Griou - photo NdFrassinet

 

Sources :

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M. Krafft et de Larouzière - éd. Delacaux & Niestlé.

- Saga – la commission géologique du Cantal - link

- Excursions géosciences – Arnaud Dardon, géologue. - link

- Carrière de diatomites de Foufouilloux  - link 

- Le plateau de Chastel - link

- Chabazite - Géowiki

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog