Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

    "La vie est la seule aventure dont on ne sort jamais vivant "

 

Maurice Krafft se plaisait à répéter cette phrase, en la ponctuant d’un grand éclat de rire … pour exorciser un peu le danger affronté sur les volcans qu’ils fréquentaient, lui et Katia, à longueur d’années.

Le 3 juin 1991, Maurice et Katia Krafft disparaissaient, emportés par une coulée pyroclastiques émise par le volcan Unzen, sur l’île de Kyushu au Japon, piégés par l’objet d’une dévorante passion.

 

krafftnuee copie 2

 

En un quart de siècle, ils ont assisté à plus de 175 éruptions et parcouru la planète en tous sens. Ils ont fait un travail novateur de vulgarisation scientifique dans le domaine de la volcanologie : de nombreux films, commentés en direct par Maurice lors de conférences ou présentés à la télévision, des milliers de photos et de multiples ouvrages ont permis de nous faire vivre leurs émotions vécues sur le terrain.

 

Ce besoin de transmettre les conduit à s’investir dans la création de musées interactifs et scientifiques consacrés au volcanisme. Ils ne verront pas la réalisation de ces projets : c’est un an après leur décès que fut inaugurée la Maison du Volcan, sur les pentes de La Fournaise à la Réunion. Et c’est en février 2002, que Vulcania ouvre ses portes en Auvergne … il commémore cette année les « Volcano devils » - comme les appelaient les américains -, n’oubliant pas que Maurice Krafft avait proposé les grandes lignes du projet dès 1987.

 

Ils développent une vision globale de leur sujet, ne dissociant pas l’aspect scientifique de l’aspect humain, ni des mythes et légendes . Choqués par l’attitude des autorités Colombiennes lors de l’éruption du Nevado del Ruiz en 1985, qui fit 22.000 morts, ils se lancent dans la réalisation d’une cassette informative sur les risques volcaniques, montrant en termes simples mais avec des images chocs, les dangers encourus par les population vivant au pied des volcans. La projection de cette casette à la télévision par le gouvernement Philippin permit de convaincre les populations vivant à proximité du Pinatubo de l’urgence à quitter la région ; l’évacuation de centaines de milliers de Philippins leur sauva la vie.

 

Au cours de leurs pérégrinations, ils ont accumulé la plus grande quantité de livres sur le volcanisme au monde ; ces ouvrages, ainsi que des tableaux, des gravures dont de célèbres gouaches napolitaines, et une foule de minéraux et objets divers sont conservés par Mr et Mme Bertrand Krafft et pour part visibles au Muséum national d’histoire naturelle de Paris, pour une autre grâce au Conservatoire Régional de l’image Nancy Lorraine.

 

Voyageurs infatigables, travailleurs acharnés, indépendants d’esprit comme sur le plan financier, ils ont su se tailler une place substantielle dans le cercle fermé des grands volcanologues du 20° siècle.

 

Un document de fiction a été réalisé à cette occasion :

            FACE AU VOLCAN / VOLCANO DEVILS

                                      par Terranoa

 

 

            


Sources :

- Les feux de la terre – histoires de volcans – par Maurice Krafft

- Conservatoire régional de l’image Nancy Lorraine – www.imagesdevolcans.fr


 

Dès demain, le suite de notre quinzaine sur les volcans du Mexique.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog