Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Derniers bilans : Le nombre de morts s'est encore accru après que le "National disaster management agency" ait revu ses décomptes en incluant les décès dus à des problèmes respiratoires, des attaques cardiaques et autres maladies liées à l'éruption : le chiffre d'aujourd'hui est de 273 décès.

Niveau hospitalisation, 577 personnes sont actuellement en traitement.

Les chiffres sont fluctuents concernant le nombre de déplacés : sur un total d'environ 300.000 personnes, plus de 50.000 seraient retournés sur zone.

 

Coulees-11.11.2010---Digital-globe-Flickr.jpgSpectaculaire photo satellite des lahars et coulées qui ont atteint le golfe situé sur les pentes du volcan Mérapi ... des habitations sont toutes proches ! - crédit Digital Globe/Flickr.


Mais les problèmes induits par l'éruption du Mérapi sont loin d'être réglés ! Outre le risque d'une nouvelle éruption, une nouvelle crise humanitaire est à craindre : comme je l'indiquais hier, les zones cultivables ne seront pas opérationnelles avant longtemps, en raison de la couche de cendres maintenant durcie qu'il va falloir enlever; de plus les réserves ont été détruites et les prix des denrées vitales s'envolent.

La saison des pluies débute, et bien que d'un côté, elle facilitera le lessivage des cendres sur les routes et les habitations, de l'autre elle va renforcer les risques de lahars.

Les autorités de Yogjakarta semblent d'ailleurs avoir une "idée spéciale" de la façon de gérér ce problème : elles ont averti la population de la ville du danger de lahar sur la Code river, mais devant l'accumulation de boues sur celle-ci, elles annoncent que la population ne doit pas dépendre trop des équipements lourds, et doit coopérer à draguer la rivière; cependant des alarmes-lahars ont été installées près du Mérapi et des zones de replis temporaires ont été prévues pour les riverains ... c'est ce qui s'appelle "ouvrir son parapluie" !

 

Sources :

- Digital Globe

- Indahnesia

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog