Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le complexe volcanique Cántaro-Colima, situé à l’extrémité sud du graben Colima, comporte trois volcans, dont un des plus actifs d’Amérique du nord.

 

1-s2.0-S0377027309004107-gr1.jpg                    Complexe Cántaro-Colima - image radar et ondes courtes de la Nasa 


Cadre tectonique : le TMVB – Tranversal Mexican Volcanic belt

Le TMVB est l’arc volcanique du néogène, construit sur la partie sud de la plaque nord-américaine ; sa partie nord-ouest est liée à la subduction de la micro-plaque Rivera (un des restes de la plaque fossile Farallon) sous la plaque nord-américaine, et au point de triple jonction formé par le rift Tepic-Zacoalco au NO, le rift Chapala à l’E et le graben Colima au S.

 

Environnement-tectonique-Colima---F.Nunez-Cornu.jpg                 Le TMVB ouest  - environnement tectonique du Colima (C 1 et 2) - F.Nunez-Cornu

 

Geology-and-erupive-history-of-active-volcanoes-of-Mexico--.jpg Tectonic setting of the western portion of the Trans-Mexican Volcanic Belt, after DeMets and Stein (1991), Lange and Carmichael (1991), and Luhr et al. (1989).

Les stratovolcans sont : 1—San Juan; 2—Sangangúey; 3—Tepetiltic ; 4—Ceboruco; 5—Tequila; 6—La Primavera caldera. Colima Volcanic Complex: 7—Cántaro; 8—Nevado de Colima; 9—Colima volcano. ChG—Chapala Graben; CiG—Citala Graben; MAT—Middle America Trench (discontinuous line);
TZR—Tepic-Zacoalco Rift. Les lignes représentant les fractures


Les volcans du graben Colima :

L’activité volcanique au Quaternaire a commencé vers 1,6 Ma dans le graben Colima avec la formation du stratovolcan Cántaro, caractérisé par des coulées de lave andésitique suivies de dômes dacitiques. Cette activité a cessé il y a 1 Ma.

Le Cántaro est entouré à l’ouest et à l’est d’un groupe de cônes de cendres, datés de la fin du Pléistocène.

 

JF.Luhr---Colima-andesite--03.jpg Carte simplifiée du graben Colima : les failles, le Cántaro, les cinder cones ( étiquettés CAB - calc-alkaline basalt, BA - basaltic andésite, B - Basanite et M - minette)  et le complexe Colima - doc. the Colima volcanic complex / James F. Luhr and Ian S.E. Carmichael

 

Au sud du Cántaro, le complexe Colima forme une structure, grossièrement circulaire de 12 km. de diamètre, composée de deux volcans qui se recouvrent : le Nevado de Colima et le Fuego de Colima.


Le Nevado de Colima :

Il forme le point culminant du complexe avec ses 4320 mètres.


Nevado_de_Colima---Jrobertiko-Skyscrapercity.JPG                      Le Nevado de Colima - photo Jrobertiko / Skyscrapercity

 

Son histoire éruptive est complexe, influencée par l’activité de la faille Tamazula. Elle se décompose en 6 périodes distinctes selon les dernières études (Cortés & al . 2005), dont trois sont marquées par des avalanches de débris.

1.      Il y a 53 Ma, un stratovolcan composé de laves andésitiques, de dépôts pyroclastiques, et de dépôts de retombées s’est formé : un géant de 25 km. de diamètre et un volume de plus de 300km³.

2.    Un second édifice lui succède, plus petit, d’âge inconnu

3.    Un troisième est associé à la formation d’une caldeira semi-circulaire de 4 km. de large, ouverte vers le sud-est, produite par un un effondrement de flanc qui a causé une avalanche de débris visible près du village d’El Platanar.

4.    L’activité se poursuit avec la construction d’un quatrième édifice et l’émission de coulées andésitiques, de coulées pyroclatiques et retombées. Une de ces coulées est datée de 350.000 ans (Robin & Boudal) . Elle s’est terminée avec l’effondrement latéral du volcan vers le SE et une nouvelle avalanche de débris, exposée à 25 km. du cratère dans la ravine Beltrán et Tuxpan-Naranjo.

5.    Un cinquième édifice s’est construit, avec une activité finissant sur un évènement explosif qui a produit une coulée de blocs et cendres sur 17 km. vers l’ESE , et laissé une caldeira ouverte vers l’ENE, datée de 16.500 ans avant JC.

6.    Une période de repos a suivi. Des éruptions explosives ont formé des coulées de ponces et cendres jaunes datées de 16.000 ans environs avant JC. Une série d’éruptions pliniennes s’est produite entre il y a 8.000 et 2.000 ans, avec des retombées de cendres et de surges pyroclastiques dans la caldeira. L’activité éruptive du Nevado de Colima s’est terminée avec des coulées andésitiques intra-caldeira et la mise en place du dôme El Picacho, actuel sommet du volcan.


Fuego---nevado-de-colima---Protection-civile.jpg

Le complexe Colima: à l'avant-plan, le Fuego de Colima et au fond, le Nevado de Colima - photo Proteccion civil de Jalisco

 

Le Fuego de Colima :

Contemporain de la dernière période d’activité du Nevado de Colima, le Paleofuego a commencé à s’édifier à 5 km. au sud de celui-ci, il y a 38.400 ans (Komorovski 1993).

Ce volcan laisse actuellement une caldeira large de 5 km. ouverte vers le sud. La projection des parois de cette caldeira suggère que ce paléovolcan devait atteindre jadis une hauteur de 4.100 m. asl.

Le Paléofuego s’est effondré au moins cinq fois au cours de son histoire, et les dépôts associés ont couvert une surface de 5.000 km². La dernière avalanche de débris est datée d’il y a 2.500 ans.

 

fuego-de-Colima-DEM---2011.jpg                   Le Fuego de Colima et le bord restant de la caldeira du Paléofuego - DEM 2011


L’activité a migré ensuite vers le sud de la caldeira du Paléofuego, pour former le stratovolcan Fuego de Colima, aussi appelé volcan de Colima.

Il est composé de couches de laves andésitiques et de dépôts pyroclastiques ( retombées, surges et coulées pyroclastiques).

Ce jeune volcan est très actif, et a expérimenté quelques 43 éruptions dans les 400 années passées.

Les premiers rapports détaillés débute le 15 février 1818, date à laquelle une éruption explosive détruit le dôme de lave, disperse cendres et scories de Guadalajara à Mexico, et laisse un cratère de 500 mètres de large.

Le 12 juillet 1869, un évent parasite commence à se former. El Volcancito sera actif jusqu’en 1872, caractérisé par deux épisodes importants de VEI 3.

 

Colima---Tapiro-fotografia.jpg Le Fuego de Colima , flanqué d'El Volcancito, domine la Valle de la Luz- photo Tapiro Fotografia 2010


L’installation d’observatoires à Colima et Jalisco entre 1893 et 1903 va permettre des observations systématiques … avant l’éruption de VEI 5 de janvier 1913.


Sources :

- Global Volcanism Program - Colima

- The Colima Volcanic Complex, Mexico - by James F. Luhr and Ian S.E. Carmichael

- Geology and eruptive history of some active volcanoes of México

José Luis Macías - Departamento de Vulcanología, Instituto de Geofísica, Universidad Nacional Autónoma de México,

- Tapiro fotografia - volcan de Colima - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog