Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Une des treize merveilles naturelles du Mexique est située à proximité de la ville de Huasca de Ocampo, localisée au nord-est de Mexico City :

                les orgues basaltiques de Santa Maria Regla.

 

HUASCA-DE-OCAMPO---Panoramio-JASCHAMPO--2-.jpg                                 Mexico - Huasca de Ocampo - photo Jaschamps


Les parois de la Barranca de Alcholoya, un canyon situé dans l’Eastern Mexican Volcanic Belt, sont couvertes de colonnes de basalte, hexagonales ou pentagonales, hautes de 30 à 50 mètres. Ces orgues ont été mis au jour par l’érosion de la rivière Tulancingo.

 

Prismas20Basalticos-20Hasca-20Hidalgo---culturacolectiva.jpg                                     Mexico - Huasca de Ocampo - photo culturacolectiva


Ces formations voient circuler l’eau provenant actuellement du barrage de San Antonio Regla, en une succession de cascades hautes d’une trentaine de mètres. La cascade inférieure est appelée cascade de la Rosa. Cette portion de canyon fait partie de l’hacienda Santa Maria Regla, résidence de Pedro Romero de Terreros, le premier comte de Regla, un magnat et philantrope du 18° siècle. L’hacienda a été transformée en hôtel en 1945.

 

Huasca---CascadaRosa---Thelmadatter.JPG                          Mexico - Huasca de Ocampo - cascada de la Rosa - photo Thelmadatter

 

Hacienda---omar-Eduardo-Flickr.jpg       Vue partielle de l'Hacienda Santa Maria Regla et de sa chapelle- photo Omar Eduardo / Flickr


Cette merveille fut promue par l’explorateur allemand Alexander von Humboldt, lors de son passage au Mexique en 1803-1804.

Il décrivit avec précision l’aspect géométrique des colonnes, et en fit un dessin conservé au British Museum de Londres. La majorité des colonnes sont perpendiculaires au terrain ; certaines, proches de la cascade, sont cependant inclinées à 45°, d’autres sont horizontales. Chaque groupe parait avoir suivi au temps de sa formation une " attraction particulière ". Bonpland, le compagnon de voyage de von Humboldt, a remarqué au sein des orgues des noyaux d’olivine ou de péridot, qui passionnent les géologues.

 

Basalt-prisms-at-San-Miguel-Regla--from-Humboldt-and-Bonpla.jpg"Prismes basaltiques à San Miguel Regla" par Humboldt et Bonpland / Vues des Cordilleres et monuments des peuples indigenes de l'Amerique / British Museum London.


La formation de ces orgues est liée à la Sierra Las Navajas, un volcan situé au nord de l’Eastern Mexican Volcanic Belt (MVB). Son histoire volcanique se divise en quatre périodes, chacune composée d’une ou plusieurs coulées de lave.

 

View-of-the-Pena-del-Aire-in-Huasca-de-Ocampo--Hidalgo--Me.jpg                           Huasca de Ocampo -  Peña del Aire - photo Thelmadatter

 

Les orgues sont datées de 2,58 +/- 0,15 Ma (K-Ar / UNAM) : une coulée de basalte, épaisse de 30 mètres, émise par le volcan Sierra de Las Navajas, a rencontré les eaux fluviales du Tulancingo. Elle s’est refroidie de façon homogène, et constante, générant un processus de contraction volumétrique et développant la prismation.

 

Santa-Maria-Regla-mapa1.gif                                      Carte simplifiée de la région de Huasca de Ocampo

 

Source :

Geociencia - Geologia y petrogénesis de los prismas basalticos / Santa Maria regla - by E.Sanchez Rojas & M.Osorio Pérez.

Commenter cet article

lecouteur michel 27/09/2013 07:31


Bernard,


Ces orgues sont magnifiques, tu as le don de trouver et de nous faire connaître toutes les merveilles de la nature.


peux-tu me faire parvenir la 1ère photo.


Michel

Bernard Duyck 27/09/2013 09:47



Je te fais un mail



Articles récents

Hébergé par Overblog