Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Une mission du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa se propose de faire une série d’images radar des volcans de la partie hémisphérique nord de la ceinture de feu du Pacifique entre le 2 et le 11 octobre.


Le JPL’s UAVSAR (Uninhabited Aerial Vehicle Synthetic Aperture Radar) installé sous le ventre de l’avion de la NASA C-20A (Gulfstream-III), va mesurer par interférométrie les déformations de la surface terrestre (en millimètres !) et par là les subtils changements possibles d’activité volcanique.


 

uavsar20121002-full.jpg  Le Gulfstream-III portant sous le ventre l'UAVSAR - photo Nasa Dryden flights research center.

 

Uavsar-test-de-vibrations---dryden-Nasa.jpg                       Test de vibration sur l'UAVSAR au Nasa Dryden flights research center.


Au départ de Palmdale / Californie, il va rejoindre la base d’Anchorage en Alaska, passant en revue les volcans de l’ouest américain. Il survolera ensuite les îles Aléoutiennes, avant de rejoindre le Japon à la base de Yokota proche de Tokyo.

Ce trajet aller-retour va permettre de contrôler les volcans de ces arcs volcaniques lointains, et de mieux en comprendre les déformations  avant, pendant et après une éruption.

En collaboration avec Japan Aerospace Exploration Agency, il effectuera de plus un contrôle des lignes de vol au dessus des zones boisées et de catastrophe.

 

Kilauea-05.03.2011-Uavsar-Nasa.jpgCliché UAVSAR du Kilauea et de la zone de rift est , pris le 05.03.2011 - Image credit: NASA/JPL-Caltech 

 

Cette mission fait suite à une utilisation du procédé entre 2009 et 2011 sur les volcans d’Hawaii.

Entre le 5 et le 11 mars 2011, une éruption fissurale a marqué la zone de rift est du Kilauea. Le survol de cette zone a permis de visualiser les déplacements en surface, sous divers points de vue, donnant une meilleure résolution du magma injecté sous cette zone de rift, et qui a causé l’éruption. Cette injection a pris la forme d’un dyke, une fine " feuille de magma " s’étendant depuis plusieurs kilomètres sous le volcan jusqu’en surface, sur seulement quelques mètres de large à l’ouverture.

 

01.2010---05.2011-interferometre-Kilauea.jpgClichés de la zone de rift Est du Kilauea, pris d'une altitude de 12.500 m., entre janvier 2010 et mai 2011.

Ces deux images montrent la déformation causée par l'éruption fissurale Kamoamoa de mars. - Image credit: NASA/JPL-Caltech 

 

Pour mémoire, le 5 mars 2011, suite à une déflation rapide et une augmentation du trémor, le plancher du Pu'u O'o a commencé à s'effondrer; il a baissé de 115 m. en quelques heures. Peu après, la lave est apparue en surface entre les cratères Napau et Pu'u O'o, marquant le début de l'éruption fissurale Kamoamoa. Des fontaines de lave de 20 mètres de hauteur sont sorties d'une fissure de 100 m. de long; celle-ci s'est propagée vers le NE et le SO, atteignant une longueur de 2300 m. avec des fontaines montant à 25-30 m.

 

20110306_5780_torr_A_L.jpg                    Kilauea - la fissure éruptive Kamoamoa le 6 mars 2011 - photo HVO / USGS.

 

Sources :

- Nasa Jet Propulsion Laboratory / Cal Tech - UAVSAR

- Nasa Dryden flight research center - GulfstreamIII / UAVSAR - link

- HVO - Hawaiian Volcano Observatory - Kilauea eruption summary - link

Commenter cet article

Bobcat 18/09/2013 10:53


Des images toujours impréssionnantes. Ceci va peut-être pouvoir expliquer cela au final :-D

Articles récents

Hébergé par Overblog