Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

10.06.2008.jpg       Soufrière Hills - Le dôme et le delta de la Tar River - 10.06.2008 - MVO

Topographie :

L'île de Montserrat est formée de trois massifs volcaniques:
- au nord, Silver Hills, 2.600.000 à 1.200.000 ans, volcan   
 
basalto-andésitique fortement érodé et éteint.
- au centre, Center Hills, 950.000 à 550.000 ans,
    
 
essentiellement de hautes collines, dont Kathy Hill,
  avec ses 741 m. est le point culminant de la zone.
- Au sud, le volcan actif, Soufrière Hills, 500.000 ans à nos
  jours, est un stratovolcan andésitique à dômes.

Montserratradar topo 2                             Carte topographique radar -  d'après carte du GVP .


De "l'émeraude des Carïbes" à "la petite Pompéï" :

Montserrat, dépendance du Royaume-Uni depuis 1632, a souffert d'un passé tumultueux avec les guerres que se livrèrent Français et Anglais
, des épidémies, l'esclavagisme et divers passages de cyclones tropicaux, dont Hugo qui détruisit en 1989 une partie des ressources de l'île.

049066.jpg                   Plymouth, en 1995, avant le réveil du volcan - photo C.Gardner - USGS.

Après le passage d'Hugo, Montserrat s'est peu à peu reconstruite et Plymouth, sa capitale, a gagné en notoriété avec la construction de somptueuses villas sur les pentes dominant la mer, la visite de la "jet-set"; elle était en passe de devenir "l'émeraude des Caraïbes".
Mais c'était sans compter sur le volcan : l'éruption de Soufrière Hills débuta en 1995 et Plymouth dû être évacuée avant d'être ensevelie sous les cendres et les lahars. En 1997, les 2/3 de l'île étaient évacués à leur tour et se sont succédés coulées pyroclastiques, surges, lahars et retombées de cendres...Plymouth était devenue "la petite Pompéï" !

plymouth-montserrat.jpg                     Plymouth ensevelie - Photo I.Browne - Paradise Islands (??)

De 12.000 habitants en 1995, Montserrat n'en compte plus que 4.700; beaucoup ont émigré vers Antigua ou St Kitts & Nevis, proches, quand ce n'est pas vers l'Angleterre ou les Etats-Unis. La zone d'exclusion reste fixée aux 2/3 de l'île, car les dômes sommitaux consécutifs sont toujours menaçants et générateurs de coulées pyroclatiques très dangeureuses.

L'éruption - 1995 à nos jours :

Celle-ci débuta au fond de English's Crater, cratère actif de l'édifice, par de puissantes manifestations phréatiques. Un peu plus tard, la lave arriva en surface et commença à édifier un nouveau dôme. De puissantes explosions donnèrent lieu à de multiples écoulements pyroclastiques. Un paroxysme particulièrement important eu lieu en août 1997 lorsque, après deux ans de croissance, le dôme devint plus haut que les remparts d'English's Crater. Le poids du dôme fit céder le rempart d'English's Crater en direction de Plymouth, la capitale, déjà partiellement évacuée depuis le début de la crise. Cet effondrement donna lieu à une puissante explosion accompagnée d'une avalanche de débris. La coulée pyroclastique qui se forma alors détruisit la ville et il y eut une vingtaine de morts. De nouvelles phases violentes se succédèrent les années suivantes.

Tar-River-val.-16.01.97-R.Head-MVO.jpg   La plus importante coulée pyroclastique (d'après le GVP) eu lieu le 16.01.1997
                                             photo R.Head
   Elle descendit la Tar River juqu'à la mer pour y former un nouveau delta,
   avec des blocs de 1-2 m. et jusqu'à 5 m. de diamètre.
   Photo aérienne du delta de la Tar River : St.O'Meara - GVP - le 02.04.1997

2204shm1.jpg
Une activité permanente et forte en 2009-2010 s'est traduite par des cycles croissance-effondrement des dômes et une série impressionnante de coulées pyroclastiques, qui empruntent maintenant toutes les directions.

drainage_map_251109.jpgLes principaux axes de drainage des coulées pyroclastiques , dont la Gages valley,
la Tar river et le Tuitt's gault. Entourés, les drainages actifs le 25/11/09.
Montage NASA Earth Observatory- MVO.

clear_dome_-16.08.2009.png                      Le dôme, rarement dégagé - photo MVO 18.08.2009.

10.2009-Paul-Cole.jpg                         Photo Paul Cole, directeur du MVO - 10.2009.

10.10.2010-MVO-2.jpg                                  Nuée ardente du 08.01.2010 - MVO.



Toute la chronologie de cette éruption toujours en cours sur le site du M.V.O., créé en 1995.

Sources :
- Global Volcanism Program - Soufrère Hills
- M.V.O. - Montserrat Volcano Observatory
- University of the West Indies - Seismic research center
- Lave-Belgique -
photos récentes de Thierry Sluys. 
    activité Novembre 2009, en grand écran



Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog