Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

volcans-Armenie.jpg

                       Situation des volcans en Arménie - d'après Google 2010.

 

L'histoire géologique du "Petit Caucase" a débuté il y a 150 millions d'années avec la fermeture d'un océan, le Téthys, et la collision de deux ensembles continentaux, la plaque Arabique et la plaque Eurasienne.

Depuis la fermeture de l'océan, les déformations de l'écorce terrestre et le volcanisme ont façonné la morphologie Arménienne.

Les plus hauts sommets du pays sont d'imposants volcans; les roches volcaniques, basalte et tuf, ont été utilisé depuis la préhistoire pour les édifices civils et religieux, la sculpture et la joaillerie (obsidienne).

La géologie de l'Arménie est toujours marquée par des déformations actives, témoins les nombreuses failles et leurs ruptures qui produisent fréquemment des séismes, dont le tragique tremblement de terre du 7 décembre 1988 - faille de Spitak, magnitude 6,9. (M.Sosson / CNRS)


 

Philip-et-al_Tectonophysics01-2.jpgFailles et mouvements des plaques tectoniques au niveau du "Petit Caucase" - document Hervé Philip.   -  Active tectonics north of the Arabian plate (after Philip et al., 1989; Rebaı¨ et al., 1993). (1) Major strike-slip faults; (2) major thrust faults; (3) relative motion of blocks with respect to Eurasia. Ar—Armenia; D—Dagestan; T—Talish; E.A.F.—East Anatolian fault; N.A.F.—North Anatolian fault; P.S.S.F.—Pambak – Sevan–Sunik fault; Z.F.—Zagros fault.

 

Le mont Aragats :

Ce grand stratovolcan andésitique à dacitique, haut de 4.095 m., est daté du Pliocène au Pleistocène, et couvert de glaciers qui l'ont façonné; le sommet est constitué de quatre pics. Une ligne de cratères et cônes pyroclastiques, longue de 13 km. orientée OSO-ENE., coupe la bordure nord du cratère et est source des jeunes coulées de lave et de lahars, datée de l'holocène.

La dernière éruption n'a pas été datée.

 
Aragats--.jpg

Le mont Aragats - Photo by Alexander Margarian. Taken from the Smithsonian Museum of Natural History.

 

Ghegam Ridge volcanic field :

Le champ volcanique de Ghegam Ridge est localisé entre la capitale Yerevan et le lac Sevan. Il est composé de dômes de lave et de cônes pyroclastiques, ainsi que de coulées de lave, couvrant une surface de 65 km. sur 35.

 

Ghegam-ridge---Nasa-space-shuttle.jpg      Le Ghegam Ridge volcanic field et la lac Sevan, vu du Space Shuttle -  doc. Nasa.

 

Les formations volcaniques sont grossièrement positionnées en trois axes orientés NNO-SSE. Les écoulements de lave en provenance des groupes "centraux et est" se sont produits jusque dans la lac Sevan.

Les éruptions explosives initiales furent suivies de l'extrusion de dômes et de coulées d'obsidienne rhyolitique. La dernière activité en date a produit une série de cônes de cendres et de coulées de lave de nature andésitique à basalto-andésitique.

 

Mount_Azhdahak_-_Seroujo.jpgLe volcan Azdahak et son lac de cratère alimenté par la fonte des neiges - ph. Seroujo / wikipédia.

 

L'Azhdahak , aussi appelé Karmirsar - le mont rouge - est le point culminant du massif du Ghegam; il culmine à 3.597 mètres.

 

 

Temples et orgues basaltiques de Garni :

 Dans la région de Garni, on trouve de superbes orgues basaltiques et le temple païen, édifié en 77 par Tiridate I°, et dédié au dieu solaire Mithra; ce temple est une des rares constructions païennes ayant échappée à la destruction lors de la conversion au christianisme. Il fut disloqué par le séisme de 1679, et reconstruit avec les pierres basaltiques restées en place.

 

Armenia_Garni---R.Zenner-wiki.jpg                       Garni - le temple ionique de Mithra - photo R.Zenner / wikipédia.

 

Garni---orgues-basaltiques---photo-pencroff-2---flickr.jpg                      Garni - Orgues basaltiques - photo Pencroff / flickr.

 

Tethys_garni---mosaique---wiki.jpgA proximité du temple, on a trouvé des bains, datant du 3°siècle, dont le vestibule possède un pavement de mosaïque, avec une illustration de Téthys. Dans la mythologie grecque, Téthys est une déesse marine archaïque; elle est la fille d'Ouranos (le ciel) et de Gaïa (la terre), soeur et épouse d'Océan, avec qui elle eut de nombreux enfants, les dieux fleuves et les Océanides... elle personnifie la fécondité marine.

Garni - mosaïque de Téthys - doc.wikipédia.

Le nom de cette déesse se retrouve dans celui du proto-océan, dont question ci-dessus.

 

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Aragats.

                                             - Ghegam Ridge

- Paysages et géologie de l'Arménie - M.Sosson CNRS

- Estimating slip rates and recurrence intervals for strong
earthquakes along an intracontinental fault: example
of the Pambak–Sevan–Sunik fault (Armenia) -
Hervé Philip & al. Université de Montpellier.

- Le séisme du 7 décembre 1988 - P.Bernard / IPGP.


Commenter cet article

mj 29/06/2016 18:23

Bonjour,
Je pars avec un groupe en Arménie fin juillet.
Je découvre le blog.
Merci pour ce document (prof svt )

Bernard Duyck 29/06/2016 18:25

Profitez bien de votre voyage ! ... et transmettez éventuellement vos photos pour partage. ;-)

Maeva 05/06/2013 10:24


Pas de quoi. 


Je suis à la recherche de la profondeur et de la largeur du cratère du Mont Aragats et de son lac, sev lidj.


Auriez-vous ces informations ?


Cordialement

Maeva 05/06/2013 08:25


Article intéressant mais je viens de voir une petite erreur de 10 ans : le tremblement de terre était en 1988 et non en 1998.


Cordialement

Bernard Duyck 05/06/2013 10:13



Merci d'être une lectrice attentive ... j'ai corrigé la date en "sources"



Articles récents

Hébergé par Overblog