Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

  Après l’éruption de mai 1980 au St Helens, l’écosystème forestier qui entourait le volcan avait été fortement impacté : arbres brûlés, déchiquetés par le blast ou couchés. Des lahars avaient remplis la vallée de la Toutle River d’arbres morts, de boue et de blocs de roches. La Columbia river fut bloquée par un flot monstrueux. Le lac Spirit a vu sa surface réduite et encombrée de multiples troncs.

 

usa-491-copie.jpg                     Mont St Helens : cicatrice encore visible en 2010 - photo © J-M. Mestdagh

 

Les scientifiques escomptaient un retour de la vie, devant suivre des étapes bien définies et successives après la survenue d’une catastrophe naturelle. Ils croyaient aussi que, dans certaines zones, toute trace de vie avait disparue à jamais, recouverte par les ponces.

 

disturbance-zones-100518-02---Pacific-northwest-research-st.jpg   St. Helens - zone touchées par l'éruption de mai 1980 - doc. Pacific northwest reseach station.


Mais le St Helens reservait encore une surprise …

La surveillance de terrain, couplée à l’évolution des paysages grâce aux images satellites Landsat ont permis de voir que la récupération ne suivait pas le schéma prévu.

Divers facteurs ont été depuis reconnus pour expliquer un retour rapide de la vie végétale et animale :

- la saison et l’heure de l’éruption : à cette latitude et cette heure, des mammifères nocturnes furent protéger dans leur terrier. Cependant que d’autres n’étaient pas encore revenus de migration.

- pour la même raison, des plantes en dormance furent protégées.

- la topographie a éte influente : les affleurements rocheux, les falaises et les plaques de neige mettant à l'abri des animaux et des plantes.

 

Le site Stromboli on line avait déjà mis des images comparatives, entre deux visites effectuées respectivement en 1988 et 2001.

 

msh1251_220---return-of-life-1988-2001.jpg

Près de Lahar viewpoint, une jeune forêt s'est réimplantée entre 1988 et 2001 - le gros tronc a été renversé par le lahar, qui a causé une brèche dans la forêt en arrière-plan - photo Stromboli on line.

Un clic sur la photo vous mène vers le dossier " Life returns".

 

D'autres photos comparative de David Anderson, prises au cours d'excursions ornithologiques avec la société Audubon, témoigne aussi du retour de la nature dans une zone soumise au blast.

 

From-Norway-pass-1985---Dav.-Anderson-MSHI.jpgNorway-pass--2009---MtStHelens-institute.jpgMont St Helens - vues prises depuis Norway pass en 1985 (photo du dessus) et 2009 (photo du dessous) -

on peut remarquer le déplacement des troncs morts flottant sur le lac Spirit - photos David Anderson / Mount St Helens Institute.


L’USGS et le NASA's Goddard Space Flight Center/NASA's Earth Observatory  viennent de mettre à disposition 40 ans d’archives d’images Landsat , en une vidéo qui retrace 32 ans de surveillance … en 50 secondes (trop rapide à mon goût).

 

St-Helens-recup-74--80--2011-Nasa-climate.jpg

Mt. St. Helens - avant et après l'éruption : respectivement en octobre 1974, août 1980 et juillet 2011. - doc. NASA/Goddard Space Flight Center / USGS / images Landsat.


3395 10151111276833076 347124967 n

St. Helens - à gauche, août 1980 après l'éruption - à droite, juillet 2011, la récupération - doc. NASA/Goddard Space Flight Center / USGS / images Landsat.

 

usa-652-copie.jpg St. Helens - zone colonisée par les lupins, pionniers et quelques Paintbrush - photo © J-M. Mestdagh

 


Sources :

- Nasa - Landsat top ten - Mount St. Helens : volcanic eruption and recovery - link

- USGS - Cascade volcano Observatory - Mt St. Helens

- Stromboli on line - Mt. St. Helens - life returns 1988 - 2001

- Mount St. Helens Institute / Facebook - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog