Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Mythes et légendes.

 

Devils_Tower_CROP.jpg                        Devils Tower - Wyoming - document Wikipedia.


Devils Tower est un endroit sacré pour nombre de tribus indiennes depuis les temps préhistoriques. Ils avaient des liens géographiques et culturels avec ce monolithe avant que les premiers immigrants n’atteignent le Wyoming ; différents noms ont été donnés à l’endroit :

 « Aloft on a Rock » (Kiowa), « la maison de l'ours » (Cheyenne, Crow), « l'antre de l'ours » (Cheyenne, Crow), « l'abri de l'ours » (Cheyenne, Lakota), « la butte de l'abri de l'ours » (Lakota), « le tipi de l'ours » (Arapaho, Cheyenne), « le rocher arbre » (Kiowa) ou encore « l'abri du grizzly » (Lakota).


 Une légende commune aux tribus Kiowa, Arapaho, Crow, Cheyenne et Sioux, implique un groupe de jeunes filles poursuivies par un ours géant : l’histoire raconte l’aventure vécue par sept jeunes indiennes jouant dans la forêt. Tandis qu’elles batifolaient, un ours géant survint, et les filles s’enfuirent dans les bois, l’ours sur leurs talons. La situation était perdue : l’ours gagnait du terrain ; alors les filles grimpèrent sur un rocher et prièrent le Grand Esprit de les aider.

Immédiatement, le rocher se mit à grandir, faisant s’élever le groupe toujours plus haut dans les airs. L’ours affamé sauta sur le rocher s’élevant vers le ciel, mais glissa et laissa la marque de ses griffes sur le rocher.

Le rocher continua à croître, poussant les filles vers le ciel, où elles devinrent les sept étoiles de la Pléiade.

 

Devils-tower-legend---3.jpg                       La légende indienne de Devils Tower  - document Vintage Postcard.

 

Situé près de « Belle Fourche river », Devils Tower fut découvert au cours d’une expédition de l’USGS – déjà elle – en 1875. La première escalade eu lieu en juillet 1893. Devils Tower devint le premier « National Monument » sous Theodore Roosevelt (1906) et est depuis un lieu d’escalade reconnu et fréquenté.

De nombreux visiteurs, indiens ou non, ont signalé d’étranges phénomènes lumineux autour du sommet , ce que n’a pas manqué d’exploiter Steven Spielberg, qui a mis l’endroit en valeur dans son film « Rencontre du troisième type ».

 

Quel est l’origine de ce monolithe prismé ?


deto40.gifdeto50.gif

deto60

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1907, les scientifiques Darton et O’Hara le décrive comme un reste érodé d’un laccolithe : un laccolithe, du grec λάκκος « réservoir » et λίθος « pierre », est une grande masse de roches ignées faisant intrusion dans des roches deto70deto80.gifsédimentaires, sans atteindre la surface.

 

Les éléments en faveur de cette théorie sont :

1. La portion exposée de Devils Tower est le résultat d’une érosion récente. Au moment de l’intrusion, la tour était entourée et probablement recouverte de roches sédimentaires ; leur érosion a laissé en place les roches les plus dures.

2. La composition et la texture sont typiques de roches intrusives.

3. Il n’ya pas de traces de roches ignées extrusives à proximité, ce qui n’est pas en faveur de l’hypothèse « neck d’un volcan éteint ».

4. Les Missouri Buttes, situées au NO., ont la même composition que Devils Tower, et seraient dérivées d’un magma commun, celui d’un grand corps intrusif, type laccolithe.

5. Des forages, près d’un dôme au SO des Missouri Buttes, ont confirmé la nature intrusive des roches.

6. La structure en orgues volcaniques est commune à d’autres corps intrusifs formés à des profondeurs superficielles.

 

devils-tower-02-500.jpg                                          Vue aérienne - document Sacred Earth.


L'intrusion magmatique est datée de 65 millions d'années.

La roche trachytique grise qui forme les colonnades est un porphyre phonolitique, contenant 61% d'oxyde de silice.


Analysis of Phonolite Porphyry From Devils Tower

SiO 61.09%
H2O 2.21%
Al203 18.71
TiO2 .18
Fe203 1.91
SO3 Trace
FeO .63
Cl .12
MgO .08
MnO Trace
CaO 1.58
BaO      .05
Na2O 8.68

99.86%
K2O 4.63

 

L'environnement du laccolithe, au moment du refroidissement du magma, a permis un processus lent et la formation de colonnes régulières (hexa- et pentagonales), très longues et de gros diamètre (2,5 m. à la base).

 

devils_tower_national_monument.jpg                        Devils Tower - Orgues monumentales - document NPS.


Sources :

   - USGS geological bulletin - origin of Devil Tower

   - Photovolcanica - article sur Devil Tower

   - National Park Service - geologic formations

   - A report on the geology of Devils Tower N.M. par W.Effinger

        NPS Publications - 1934

- Cours de l’ULB : structure des corps ignés.  

- Akta Lakota museum & cultural center - the legend of Devil's Tower

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog