Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Mythes et légendes.

 offrande.jpg

          Offrande matinale dans les fumées du Bromo - photo JM Kiener .


Les Tengger, peuple d'agriculteurs vivant dans les montagnes de Java-est, sont d'obédiance indo-bouddhique, Mahayana.

Chaque année, ils célèbrent la céremonie dite du Kesada au cratère et à la mer de sable du Bromo.

 

Cette cérémonie date du règne du roi Braijaya, du royaume de Majapahit. Elle est conduite par un prêtre et un chamane et se passe, hors temple en grande partie, dans la caldeira du Tengger. Cette gigantesque caldeira abrite, outre le Bromo toujours actif (2.392 m.), d'autres volcans : le Segarawadi Kidul (2.661 m.), le Segarawadi Lor (2.650 m.), le mont Kursi (2.581 m.) et le Batok (2.470 m.).

 

BromoCloseup.jpgLe cône fumant du Bromo - on remarque l'escalier permettant de gravir la pente finale (centre de la photo) et le temple au pied du Batok, dont on ne voit qu'une pente à droite.


Les fidèles, accompagnés des officiants, gravissent les marches menant au cratère du Bromo, chargés d'offrandes. Après quelques prières, les offrandes de riz, légumes, victuailles diverses et volailles en tout genre sont jetées dans le cratère, perpétuant ainsi la légende.

 

La légende à l'origine du Kesada :

La reine du royaume de Mojopahit donna naissance à une fille , prénommée Roro Anteng; elle se maria avec Joko Seger, un jeune homme de la caste des Brahmanes.

Les jeunes gens durent s'exiler vers l'est du royaume, fuyant l'avancée islamique au 15° siècle. Dans leur exode, ils rencontrèrent un énorme massif de montagne, défendu par l'âpreté de ses pentes et là, une terre riche se prêtant bien à la culture. Le nom "Tenger" dériverait d'ailleurs des dernières syllabes de leur noms respectifs : Anteng et Seger.

La région d'adoption prospéra sous le règne du couple Roro et Jaka. Mais ceux-ci n'étaient pas pleinement heureux, ne sachant pas avoir de descendance.

Peiné de la chose, ils gravirent le mont Bromo et implorèrent l'aide du dieu. Celui-ci les assura d'une nombreuse descendance, à la condition expresse de sacrifier leur dernier né, en le jetant dans le cratère du volcan.

Après avoir donné naissance à 25 enfants, le moment fut venu d'honorer leur promesse. Comme ils ne pouvaient se résoudre à sacrifier leur fils préféré, le dieu s'est impatienté ... une série de calamité s'abbatit sur la région; les récoltes séchèrent sur pied, le volcan fit pleuvoir des cendres. Ils essayèrent bien de se cacher, mais partout où ils allaient, ils étaient poursuivis par la colère divine. Passant à proximité du Bromo, le feu sortit du cratère et s'empara de Baden Kusuma.

Avant s'être entrainé dans le cratère, le jeune prince dit : "Mes bien-aimés frères et soeurs, j'ai été sacrifié par nos parents pour me présenter devant le dieu Hyang Widi. Soyez en paix et vivez en toute prospérité sans oublier de perpétuer le culte. En souvenir de ce jour, je vous demande de vous livrer à une cérémonie annuelle le 14° jour du Kesada, au moment de la mi-lune, en faisant des offrandes de nourriture et de bétail ".

Cette cérémonie était et est faite en souvenir de lui, qui avait été offert au dieu pour que les calamités déjà connues ne se reproduisent pas.

 

20081101110204.jpg

                        Bromo - prières sur l'étroite plate-forme sommitale.

 

DSC05013-01.jpg               Préparation des offrandes, en équilibre au bord du goufre.


L'imprévisible volcan Bromo :

Le Bromo est un volcan très actif : au 20° siècle, il est entré 22 fois en éruptions, qualifiées de VEI 2-3 pour la plupart des évènements.

Le 21°siècle n'est pas en reste : en 2002, éruption de VEI 2

et la dernière en 2004 : le 8 juin, une éruption phréatomagmatique a tué trois personnes et blessé de nombreux visiteurs; cette éruption a duré 20 minutes, expulsant un panache de cendres et poussières à plus de 3.000 mètres; les retombées de cendres et lapilli furent concentrées sur un rayon de 300 m. autour du cratère, mais le panache détecté à plus de 75 km., au mont Kelud. (source VSI)

 

08.06.2004--Kyosho-Nisi.jpgBromo - éruption de juin 2004 - photo du panache mixte, prise par Kiyoshi Nishi, volcanologue, 9 minutes après le début de l'éruption; on devine le temple hindouiste au pied du Batok, à droite de la photo. / GVP.

 

Mtbromo-crater.jpgLe fond raviné du cratère - remarquez la teinte jaune des dépôts soufrés à gauche de la base du panache. - doc. Wikipedia.

 

Le cratère, large de 1.000 m. et profond de 300 m., est accessible au prix d'une "veritable descente aux enfers", dans de la cendre molle et glissante ; dans le bas, la chaleur et le fort dégazage soufré (H2S et SO2/ vapeur d'eau) limite l'exploration ... masque conseillé ! La remontée s'effectue le plus souvent à quatre pattes.

 

Sources :

- Des volcans et des hommes - Ph.Bourseiller & J.Durieux.

- Global Volcanism Program - Bromo - Tengger caldera

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog