Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Après avoir traversé une zone "plate", la lave est arrivée sur une étendue plus pentue et sa vitesse augmente ... il semblerait de plus que l'éruption soit plus importante que prévue.

Keystone-01.10.jpg                              Eruption 2002 - document Keystone.

Un responsable de l'Observatoire Volcanologique de Goma - OVG - déclare dans une intervieuw sur RFI :

"La situation n'est pas très bonne. La quantité de lave rejetée est à peu près le double" des jours précédents, a déclaré Karume Katcho, directeur général de Observatoire volcanologique de Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu, situé à 22 km au sud-est du volcan.

La coulée de lave s'étendait lundi dans la matinée sur 4,6 km "alors qu'on était à 1,2 km" dimanche, a-t-il ajouté, après avoir survolé la zone en hélicoptère.

Selon M. Katcho, "il y a beaucoup" de projections de particules de cendres et de cheveux de Pélé (fibres de verres volcaniques) et "la population est en train de ressentir cela, tout au long de la route de Sake", une localité située à une vingtaine de km au sud-ouest du volcan, et vers laquelle la coulée de lave se dirige.

"La lave est à 8 km de la route (Sake-Goma). Elle peut l'atteindre très rapidement. Si la situation continue comme ça, cela peut se faire dans 5 ou 7 jours", a estimé le directeur de l'OVG.

 

L'inquiétude demeure grande : si la lave touche le lac Kivu ou un petit lac à proximité, appelé "les gorges de Kabuno", elle pourrait déstabiliser ces entités qui contiennent beaucoup de CO2, ou causer des explosions.


Sources :
intervieuw sur RFI reprise par divers médias ( le Matin.ch, la Tribune de Genève)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog