Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

 

Le volcan Newberry, bien que fort étendu - il couvre près de 1.600 km² - est peu discernable dans le paysage : sa stature de volcan-bouclier à bas-angle en est responsable.
Le volcan doit son nom a John Strong Newberry (1822-1892), géologue, physicien et membre du Smithsonian institute, qui explora le centre de l'Oregon pour la "Pacific railroads surveys" en 1855.

Cette structure basaltique à basalto-andésitique comporte quelques 400 cinder cones, principalement situés sur les flancs N. et S.

 

usa-2194-copie.jpg

Du sommet de Paulina peak, une dizaine de cônes sur les 400 existants. - ©JM. Mestdagh

 

 

Le volcan a produit des éruptions associée à la formation d'une spectaculaire caldeira de 6 km sur 8, formée il y a 300 à 500.000 ans et occupée par deux lacs : Paulina et East lakes. Ces lacs n'en formaient qu'un seul par le passé et ont été séparé par des phénomènes éruptifs.
Les deux lacs possèdent des sources chaudes; un forage en 1981 a enregistré des températures atteignant 280°c à 932 m. sous la caldeira ...la plus haute température constatée pour un volcan "endormi" de la chaîne des Cascades.
Paulina lake est un des rares lacs américains a pratiquer un "turn over" saisonnier.

 

usa-2200-copie.jpg                 Paulina lake, paisibles reflets - ©JM. Mestdagh

 

Newberry_caldera.jpg        La caldeira occupé par deux lacs et Big obsidian flow , vue de Paulina Peak.
             Entre les lacs, des cônes de ponce envahis par la végétation.
                                            
photo Lyn Topinka - USGS

 

usa 2224 copieEntre 7.100 et 7.200 avant JC, diverses éruptions ont produits des cônes de ponce et des coulées qui ont coupé en deux le lac originel et formé Paulina lake à gauche et East lake à droite. A l'avant-plan droit, on aperçoit l'extrême pointe de Big Obsidian flow datée ed 1.250 avant JC. - ©JM. Mestdagh

 

newberry-caldera.gif             Carte des coulées de Newberry caldeira - document US Forest service.

 

Newberry-caldera---Lee-Siebert-Smithsonian-copie.jpg  Newberry caldera - d'après une photo de Lee Siebert / Smithsonian institute.

 
Depuis l'holocène jusqu'il y a 1.300 ans, six épisodes éruptifs majeurs sont distingués:
- "South obsidian éruptive episode" : il y a 12.000 ans, des
  flots d'obsidienne et un dôme de même nature furent  
  produits.
- "East rim eruptive episode" : il y a 11.200 ans, une
  éruption fissurale a donné naissance à des cones de
  scories, des cônes de cendres, des spatter cones
  et des coulées de lave.
- "Interlake eruptive episode" : datées de 7.300 ans, une
  série d'éruptions rhyolitiques ont produit des coulées    
  d'obsidienne, des cônes de ponce et des dépôts de
  tephra.
- "Northwest rift eruptive episode" : des éruptions
  fissurales d'andésite ont formé coulées, cinder et
  spatter cones, il y a 7.000 ans
- "East lake eruptive episode" : il y a 3.500 ans, des flots
  d'obsidienne et des dépôts ponceux associés furent
  lachés de fractures dans les contours de la caldeira.
- "Big obsidian eruptive episode" : datée de 650 après JC,
  une éruption, en provenance de la paroi sud de la caldeira, a
  produit des tephra puis un flot d'obsidienne rhyolitique
  qui couvre 2.800 m²: le Big obsidian flow.

 

Newberry ou "le volcan solitaire" :

Ce volcan bouclier est entré en éruption "au milieu de nulle part", les sommets des stratovolcans de ma chaîne des Cascades s'alignant plus à l'ouest.

Les géologues s'accordent pour dire que Newberry est situé à l'aplomb d'un imbroglio de failles qui se chevauchent.

Le magma, en provenance de la zone de fusion liée à le subduction de la plaque Juan de Fuca sous la plaque nord-américaine, serait ici remonté le long des failles, en les utilisant comme un pipe-line ... même source d'approvisionnement, mais acheminement différent !


Big obsidian flow - Newberry cald. - L.Siebert GVPComportement inhabituel chez un volcan-bouclier, Newberry a eu des épisodes pliniens et peléens, donnant des roches plus acides, dont témoigne cette obsidienne.
Obsidienne de Big obsidian flow - Lee Siebert GVP.

-1--Photos-voyage--jmm--8-images--usa-2208---usa-2-copie-1.jpg  Big Obsidian flow et East lake, vu du sommet de Paulina peak. -
Pano 8 photos ©JM. Mestdagh

 

Demain, l'examen de Big Obsidian flow en détail ...

 

Le point culminant du volcan, Paulina Peak - 2.434 m.-, est un dôme rhyolitique placé, comme le suggère sa morphologie allongée, le long d'une faille ou fissure.

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Newberry

- NPS - Newberry volcano


-

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog