Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Cette île sauvage doit son surnom de "perle noire de la Méditerranée " à la couleur sombre de ses roches volcaniques omniprésentes.

 

Punta-Spadillo---Gino-roncaglia.jpg                                     Pantelleria - Punta Spadillo - photo Gino Rocaglia

 

Evolution et âge des éruptions :

 

L'existence des deux grandes caldeiras, la Vecchia et Monastero, est en partie masquées par les produits des éruptions ultérieures à leur création.

 

Dossier-30-0601-copie.jpg

             Les caldeiras de Pantelleria : caldeira de Monastero (16) et caldeira de la Vecchia (17)

              et coupe NO-SE . - d'après G. Orsi & al. / Guide des volcans d'Europe et des Canaries

 

Dossier-30-0602-copie.jpg

 

Trois grandes périodes d'évolution sont définies par M. Krafft :

 

1. 500.000 à 50.000 ans : Les roches les plus anciennes sont datées de 325.000 ans (près de Scauri), et de nombreux cycles d'éruptions à dominante ignimbritique en masquent une bonne part.

La caldeira La Vecchia, de 40 km², se forme il y a 114.000 ans (limites : en rouge sur la carte). Deux épisodes d'activité basaltiques sont datées de 120.000 et 83.000 ans.

 

2. Mise en place des "tuff verts", il y a 50.000 ans : Cette nappe d'ignimbrite couvre l'ensemble de l'île et constitue un niveau-repère. Plusieurs kilomètres-cubes de pantellérites et trachytes ont été émises suivis d'effondrement et de la formation de la caldeira de Monastero, aussi appelée caldeira de Cinque Denti (limites : en jaune sur la carte).

 

6339499671_ae9be72ee8_z.jpg                       Le tuff vert de Pantelleria - photo Fitzgabbro / flickr

 

3. Post tuff vert : cinq cycles éruptifs siliceux marquent cette dernière période d'activité.

- de 35.000 à 29.000 ans : trois édifices volcaniques se sont construit sur une ligne nord-sud, dont le Monte Gibele et Cuddia Gadir (13 sur la carte).

Le Monte Gibele , localisé dans la caldeira de Monastero, a été ensuite soulevé en partie et basculé pour donner naissance à la Montagna grande.

A cette époque, une activité basaltique alcaline (*) construit le cône de cendres et la coulée de la Punta San Leonardo.

 

Monte_gibele---Pantelleria.jpg                                         Pantelleria - le Monte Gibele - photo Gino Roncaglia


- vers 22.000 ans : des évents alignés NO-SE émettent des coulées pyroclastiques, des dômes et des coulées de lave, dont le volcan Gelkhamar.

- de 20.000 à 16.000 ans : des évents groupés en un cercle - interprété comme le tracé de la lèvre de la caldeira de Monastero - sont caractérisés par une activité explosive avec émission de ponces pantelléritiques, suivie d'une ou plusieurs coulées de trachyte pantelléritique ... exemple donné par le Monte Gelfiser.

- de 14.000 à 12.000 ans : l'activité concerne la partie septentrionale de Pantelleria, avec des émissions sur un alignement NS et NO-SE.

- de 10.000 à 8.000 ans : l'activité concerne trois des flancs du bloc basculé de Montagna Grande, pouvant être liés à ce basculement. Le volcan de Khaggiar illustre cette période. Les cônes et coulées basaltiques de Mursia (*) auraient eux aussi moins de 10.000 ans.

 

Mt-Grande----ph.-fitzgabbro.jpg                       Pantelleria - la Montagna Grande - photo Fitzgabbro / flickr


L'activité basaltique (*)  la plus récente concerne des éruptions sous-marines au 19° siècle (17-25.10.1891). A 7 km. au NO de lîle, l'éruption sous-marine "de Foerstner"est précédée et accompagnée par une crise sismique et une forte augmentation de l'activité fumerollienne sur Pantelleria. Les éjections rythmiques de lambeaux de lave au dessus du niveau marin ne seront pas suivies de l'émersion d'une île.

 

(*) : toutes les émissions basaltiques se situent hors des caldeiras de Pantelleria, exclusivement en périphérie de l'île : la chambre magmatique fait écran à la progression des filons basaltiques vers la surface, et le magma acide des caldeiras intercepte le magma basaltique alcalin lorsque ce dernier atteint la chambre magmatique. (Brocard & Corneloup)

 

Activité actuelle :

L'instabilité de la région est confirmée par l'existence de nombreuses sources thermales : le lac de Bagno dell'acqua, Sataria, Scauri, Gadir, Punta San Gaetano ...

Les "favares": des émissions fumerolliennes avec parfois des jets de vapeurs intermittents à : Favara grande, Grotta del Bagno Asciutto, Fossa Pernice ...

De petites émissions de fumerolles sont exhalées par le cratère du cône de ponces de Cuddia di Mida.

 

Favara-grande-fumerolles---viaggiasempre.jpg                                Fumeroles à Favara grande  -  photo viaggiasempre

 

Les volcanologues estiment que Pantelleria est le siège d'un flux magmatique constant et régulier de l'ordre de 100.000 m³/an depuis 50.000 ans. Un réveil de l'île ou de ses prolongements sous-marins est possible à échelle géologique.

 

Les laves de Pantelleria :

on y retrouve essentiellement des rhyolites hyperalcalines et des pantellérites, quelques trachytes, des basaltes alcalins en petites quantités et des pyroclastites.

 

Pantellerite---d-apres-winchester---floyd-1977.gif

                                                    Doc. Winchester & Floyd 1977

 

Les pantellérites sont des rhyolites hyperalcalines fortement sodiques. Elles sont soit vitreuses, soit renferment des phénocristaux de feldspath anorthose, d'aegyrine (du pyroxène vert), d'aenigmatite ou cossyrite, rouge à brun, dans une pâte faite de petits cristaux des mêmes minéraux, mêlés à du quartz, de l'apatite et du zircon.

 

Pantellerite---Gipo-Montesanto-foto-sicilia.jpg                                   Pantellérite - photo Gipo Montesanto / foto-Sicilia

 

Sources :

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M. Krafft et de Larouzière - éd. Delachaux & Niestlé

- L'île volcanique de Pantelleria - Gilles Brocart & Désiré Corneloup

- Trapani Sicilia - Pantelleria

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog