Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le geyser Papakura se regénère après 34 ans d’inactivité … une première !


Connu comme une attraction de la vallée Te Whakarewarewa, proche de Roturoa / NZ , le geyser Papakura a eu une activité constante et soutenue jusqu’en mars 1979, avec seulement un stop dans les années 30 durant une période très sèche.

 

WhakarewarewaAerial---Carl-Lindberg--2-.jpgVue aérienne du champ géothermal de Whakarewarewa / Roturoa - au centre, le geyser Pohutu en éruption - Le Te Puia Maori arts & crafts institute en bas à gauche , et le faubourg de Roturoa en haut à gauche. - photo Carl Lindberg.

Son arrêt a marqué un tournant dans la compréhension des dommages infligés à la zone de geysers et sources chaudes par les nombreux forages.

En 1986, une zone de protection fut établie afin de stopper le déclin progressif de l’activité géothermale en surface ; Le plan géothermal Roturoa pris effet en 1999, avec le maintien d’une zone d’exclusion de 1500 mètres centrée sur le geyser Pohutu à Whakarewarewa.

Des centaines de forages furent fermés dans la ville proche, au grand dam des certains. Après cette fermeture, des signes de régénération se firent sentir : le parc Kuirau revint à la vie, le geyser Pohutu retrouva son activité … mais la renaissance d’autres structures en surface fut plus longue, et Papakura demeura en sommeil.

 

WhakarewarewaPohutuGeyser---Carl-Lindberg.jpg                  Te Whakarewarewa valley - geyser Pohutu - photo Carl Lindberg

 

Autour du geyser Papakura, la nature avait repris ses droits pendant plusieurs années, avant que le Te Puia/New Zealand Maori Arts and Crafts Institute staff ne le remette au jour l’an passé. En mi-septembre 2013, les premiers frémissements de l’eau sont perçus, et le 29 septembre, une série de petites éruptions projette eau et vapeur à une hauteur de plus d’un mètre.

 

Papakura-geyser---3---Te-Puia-NZ.jpg 

Papakura-geyser---4---Te-Puia-NZ.jpg

   Te Whakarewarewa - geyser Papakura - photos Te Puia, New Zealand Maori arts & crafts institute

 

Whakarewarewa-geysers---Te-Ara-GNS.jpg                               Te Whakarewarewa geyser field - schéma Te Ara - NZ


C’est la première fois qu’une réaction de terrain au déclin géothermal obtient un tel résultat. Habituellement lorsqu’un geyser stoppe ses éruptions, la chose est entendue. Ce qui s’est passé ici suggère qu’il existe une période de latence longue entre l’évolution des habitudes de consommation des eaux et la réponse du système géothermal.

 

 

Les réactions locales sont très positives. Le président du Whakarewarewa Joint Lands Trust souligne la renaissance d’une icône de la vallée géothermale Whakarewarewa, et ajoute sagement que " cela montre la nature cyclique de notre champ géothermal, qui est si dépendant du niveau de la nappe phréatique. Ceci s’est déjà passé sur notre champ géothermal et pourrait se reproduire dans la futur ".

 

Sources :

- The New Zeland Herald  - Dormant geyser springs back to life - link

- Scoop Sci tech NZ - link

- GNS - The once-famous Waikite Geyser in Rotorua is showing signs of rejuvenation after 43 years of very little activity, scientists say. - 07.2012

- Te Puia, New Zealand Maori arts & crafts institute

- Te Ara NZ

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog