Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Dossiers

On ne peut résumer en quelques mots mille ans d'histoire, ni une période troublée par les rivalités locales, les guerres en Occident, les diverses épidémies, dont les pestes, ... mais en raccourci :

 

 " Le Moyen-âge néglige les volcans " !

 

Traditionnellement, on fait débuter la période moyen-âgeuse à la déposition du dernier empereur romain d’Occident en 476, et on la fait se terminer vers 1500 , date autour de laquelle on relève les débuts de l’imprimerie et les grandes découvertes.

 

En Europe, le savoir se cantonne auprès de quelques érudits et dans les monastères.


Maurice Krafft relève quelques descriptions et remarques :

L’historien byzantin Procope de Césarée indique, vers 580, " qu’après que le Vésuve eut craché ses cendres, les récoltes des campagnes avoisinantes furent abondantes ".


Toujours au 6°siècle, dans un poème relatant le voyage de St. Bredan en islande, le moine Benedeit décrit une éruption, probablement de l’Hekla :  " Une terre brumeuse toute enfumée et plus puante que charogne (…) jette feu et flamme, poutres ardentes et ferrailles, poix et soufre jusqu’aux nues, puis tout retombe dans le gouffre ".

 

Historia-de-gentibus-septettronalibus---Olus-Magnus-1555---.jpgPour illustrer cette description, un document extrait de Histora de gentibus septentrionalibus, par Olus Magnus / 1555.   "On strange properties of some mountains"  : Hekla, Kreusberg (?) and Helgafjell. Below three hot sources.

 

 

 

Au 12° siècle, le naturaliste anglais Alexander Neckam (1157-1227) utilise le terme volcan pour décrire les endroits où brûle le feu de la Terre.

 

A la fin du Moyen-âge, des universités et académies sont créées ; on y redécouvre les théories des anciens. L’invention de l’imprimerie au 15° siècle va permettre la diffusion des connaissances au travers de l’Europe … mais l’église impose sa censure à toute œuvre publiée. Les écrits doivent être conformes aux Saintes Ecritures et respecter les notions d’enfer et de déluge ...

 

Le 28 septembre 1538, un volcan surgit sous les maisons de Tripergole, dans les camps phlégréens en Italie. Pietro Giacomo de Toledo y assiste et le relate dans un écrit : " Ragionamento del terremoto, del Nvovo monte, del aprimento di terra in Pozvolo nel anno 1538 : e dela significatione d'essi (1539) ".

Les érudits s’en émeuvent et citeront la création du Monte Nuovo comme preuve de la formation rapide des montagnes et des couches géologiques de la terre.

 

ragionamentodelt-----Monte-Nuovo-1538.jpg      Naissance du Monte Nuovo dans les Champs Phlégréens en 1538 - Pietro giacomo de Toledo.

 

Monte.Nuovo--PN-dei-Campi-flegrei.jpg                       Champs phlégréens  - le Monte Nuovo - photo Parc National Campi Flegrei.

 

Avec les premières découvertes, des volcans sont décrits aux Antilles, dans le Pacifique et l'océan indien. Mais ces écrits, pourtant relatés avec minutie, sont passés inaperçus des scientifiques de l'époque.

On y parle du lac de lave du Masaya, qui bouillonna au fond du cratère durant une décennie. Aux Açores, en 1580, des témoins parlent pour la première fois de "ardente nuvem", des nuées ardentes émise lors d'une éruption fissurale sur São Jorge.

 

_ilha_de_Sao_Jorge-_Acores---Jose-Luis-Avila-Silveira---.jpg         Ilha de São Jorge, Açores, Portugal - photo José Luis Avila Silveira / Pedro Noronha e Costa.

 

Rares sont aussi les scientifiques qui s'attellent à des recherches de terrain  ... Pierre Severinus (Peder Sørensen), un physicien Danois, s'insurgera contre cette situation en 1571 : " Brûlez vos livres, prenez vos souliers, gravissez des montagnes, explorez des déserts pour vous faire une idée sur les choses de la nature par vous-mêmes. Achetez du charbon, faites des fours, observez et tentez des expériences sans jamais vous lasser. " ... Tazieff et Krafft prônaient toujours le terrain au 20° siècle ?!

 

Un allemand, Georg Pawer  - 1494-1555 - (ou Bauer), mieux connu sous le nom de Georgius Agricola, "le père de la minéralogie", remet au goût du jour le terme de basalte, "inventé" par Pline l'ancien pour décrire une roche d'Ethiopie.

 

A suivre : le combat des Neptunistes et des Plutonistes.


 

Sources :

- Les feux de la Terre, Histoire de volcans - par Maurice Krafft. - éd. Découvertes Gallimard / sciences et Techniques.

Commenter cet article

lecouteur michel 22/09/2012 09:47


Bernard, la lecture de ton blog est toujours aussi passionnante.


Michel

Bernard Duyck 22/09/2012 09:57



Merci Michel ... toutes mes amitiés !



Articles récents

Hébergé par Overblog