Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

L’homme a hanté ces paysages depuis 15.000 ans, mais il a fallu attendre l’expédition Whipple en 1853 par des topographes de l’armée américaine,  et la parution d’un livre de B.Möllhausen, un artiste et naturaliste, pour se rendre compte d’une exploration beaucoup plus ancienne de la Petrified forest.

 

Petrified_forest---Moondigger.jpg               Petrified Forest National Park - un arbre pétrifié - photo Moondigger.


Une première occupation de la Petrified forest remonte aux chasseurs-cueilleurs qui arpentèrent la zone entre 13.500 et 8.000 avant JC.

A la fin du dernier âge glaciaire, la région beaucoup plus froide Clovis_Point.jpgqu’actuellement, et un environnement de prairies offrait plantes et troupeaux de gros animaux, dont certaines formes éteintes de bisons, au paléo-peuple vivant là. On a retrouvé des pointes de projectiles (flèches et lances) confectionnés dans du bois pétrifié.

Les archéologues rattachent ces premiers occupants aux cultures dites  "Clovis and Folsom", nom donné d’après les lieux de découvertes des artefacts, principalement pointes de lances rainurées ou cannelées utilisées avec des propulseurs.

Pointe "Clovis and Folsom"

 

Une période archaïque suit de 8.000 à 500 avant JC :

Vers 4.000 avant JC, le climat s’est réchauffé pour devenir similaire au climat actuel. Le régime des précipitations s’est modifié, et le mégafaune s’est éteinte. Une évolution s’est faite vers le sédentarisme, et les premières cultures sont arrivées du sud à la fin de cette période.

 

petrified_forest_01.jpg Petrified Forest National Park - pétroglyphe représentant un félin grondant, aux énormes griffes - photo Petrified forest rangers NPS

 

Entre 500 avant et 650 après JC, une période qualifiée de Basketmaker II et III, est caractérisée par des populations quittant le dessus des mesa et dunes, pour s’établir sur les pentes et y cultiver le maïs, les courges et les haricots. Ils confectionnent des paniers et les premières poteries brunes, utilisent des outils plus grands, vivent dans des  "pithouses " bordées de pierre (littéralement maison-puit, habitation semi-enterrée dans laquelle on descend par une ouverture dans le toit ; ces habitations étaient semi-permanentes et utilisées une quinzaine d’années).

 

Archeology-sb-20111.jpgBMII_Breznau.jpg

 

 

Une pithouse  et sa coupe schématique - doc. People of the Mesa Verde region et NPS archéologie.

 

L’arc et la flèche ont été introduit vers l’an 500, et sont visibles sur les pétroglyphes de l’époque, représentant aussi humains et animaux.

 

Petrified-forest-NP---6---K.Henderson.jpg Petrified Forest National Park - pétroglyphe où figure un homme en menaçant un autre avec un arc et une flèche -  photo K. Henderson - Petrified forest rangers NPS / Flickr

 

Entre 650 et 950 après JC, l’évolution se fait sur la base précédente. Cette période qualifiée de Basketmaker III / Pueblo I, est caractérisée par des pithouses plus profondes, avec des niches dans les parois, des rampes d’entrée ; une architecture hors-sol se développe d’abord pour le stockage, évoluant ensuite vers l’habitation. Les artisans fabriquent des poteries aux motifs peints blancs et noirs.

Les années 850 à 900 sont marquées par une sécheresse majeure.

 

7074419045_f3ca7533bd_z.jpgPetrified Forest National Park - poterie aux motifs noirs et blancs - photo Petrified Forest rangers

 

Le peuple Pueblo marque l’histoire de cette région entre 750 et 1450 . L’habitat évolue de plus en plus vers les constructions hors-sol, mais avec l’introduction de chambres cérémonielles enterrées, appelées kivas. L’évolution de la poterie va dans le sens de la polychromie. Les populations se regroupent, suite à différentes périodes de sécheresse, en communauté plus larges, localisées le long des drainages majeurs ou des sources. A la fin de cette période, la zone de Petrified forest est majoritairement dépeuplée, mais demeure un corridor de passage et d’exploitation des ressources naturelles.

 

Agate-house----PFNP-rangers.jpgPetrified Forest National Park - Agate house : maison Pueblo (ou Anasazi), faite d'un assemblage de segments de troncs pétrifiés - construction datée entre 900 et 1200 - photo Petrified Forest rangers.

 

Au 19°siècle, des fermiers, des propriétaires de ranchs et des touristes sont venus dans la région. Après avoir utilisé le bois pétrifié pendant une certaine période pour en faire des souvenirs et servir à de nombreuses tentatives commerciales, les résidents du territoire se rendirent compte de l’importance de la région, et que l’approvisionnement du bois pétrifié n’était pas inépuisable. En 1906, des "forêts" furent désignées comme Monument National de la Forêt Pétrifiée (Petrified Forest National Monument) par le Président Theodore Roosevelt. En 1962, la Forêt Pétrifiée fut désignée comme Parc National.

 

6928257030_b119e19e6f_z.jpg         Petrified Forest National Park - un vestige 19° - photo Petrified Forest rangers

 

 

Sources :

- NPS - Petrified Forest National Park - history & culture

- First human residents - the clovis and Folsom cultures - Nebraska studies

- Cliff dwellings museum - Anasazi - architecture.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog