Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

        Carte des volcans des Philippines et du sud-est asiatique.

Sulu Island Mindanao Central Philippines Luzon North of Luzon Southeast Asia Map of Volcanoes of the Philippines and Southeast Asia

Les grands triangles rouges : volcans avec éruptions à l'Holocène - petits triangles rouges : volcans avec éruptions possibles, mais incertaines à l'holocène et Pleistocène, et activité thermale. - Carte global Volcanism Program.

 

Débutons l'inventaire avec l'île de Luzon, où quatre volcans sont actifs :

    - le Pinatubo - dernière éruption : 1993

    - le Taal - dernière éruption 1977 - niveau d'alerte 2

       en ce moment.

    - le Mayon - dernière éruption : 2010

    - le Bulusan - dernière éruption : 2007.

 

LE PINATUBO était pratiquement inconnu avant son éruption cataclysmique de juin 1991. Pourtant il était actif depuis 1,1 Ma.

 

Géologie :

 Le Pinatubo est un volcan composite formé de dômes de lave imbriqués dans un stratovolcan andésitique et dacitique.  Il repose sur un socle composé à l'ouest de roches océaniques appelé complexe d'ophiolites de Zambales et à l'est de roches sédimentaires et volcaniques antérieures au Pinatubo et faisant essentiellement partie de la formation de Tarlac. Ses pieds sont noyés sous une masse de débris déposés par des nuées ardentes et des lahars . À l'est du sommet, ces dépôts datent du Pinatubo primitif formé entre un million d'années et environ 45.000 à 35.000 ans. À l'ouest et autour du sommet, ces dépôts datent du Pinatubo moderne formé depuis 35.000 ans dont l'histoire éruptive moderne compte au moins six grandes éruptions explosives dacitiques, interrompue par de longues périodes de dormance.

 

fig3a.jpgfig3b.jpg

 

L'éruption de 1991 :

Après 400 ans d'inactivité, le Pinatubo a produit une des plus importantes éruptions du 20° siècle; les prémices de l'activité se manifestèrent dès mars avec une augmentation de la sismicité et la montée du magma : deux petits blasts de vapeur, mais une intense émission de milliers de tonnes de gaz riches en dioxyde de soufre.


Pinatubo early eruption 1991 - T.J.Casadevall USGS         Première éruption de l'année 1991 - photo T.J.Casadevall / USGS.


Le 7 juin, le magma atteint la surface.

Le 12 juin,  une large explosion a lieu : des millions de m³ de magma riche en gaz  arrivent en surface.


124861main Pinatubo91 eruption from clark air base 06-12-91    L'éruption du 12 juin 1991, vue depuis la base américaine de Clark; la colonne    monte à 19 km.. - USGS


Le 15 juin, à 10 h.27, une colonne plinienne de gaz, cendres et ponces s'élève jusqu'à 40 km. de hauteur et s'étale sur plusieurs centaines de km. de diamètre, plongeant la région dans l'obscurité totale et faisant pleuvoir cendres et ponces rhyolitiques sur une surface de 300.000 km².

Quelques heures plus tard, le volcan émet une série de coulées pyroclastiques qui dévastent les vallées jusqu'à 15 km. de distance; les dépôts pyroclastiques sont hauts de 200 mètres.

 

15.06.91 - 5h.55 - R.La Pointe USAF15.06.1991 - La colonne éruptive aussi large que le volcan est le résultat d'un surge pyroclastique qui balaie radialement les flancs du Pinatubo.

Photo R.La Pointe - US Air Force depuis la base de Clark située à 25 km.

 

1991 - coulées pyroclastiques - GVP Les coulées pyroclastiques ont rempli les vallées adjacentes -  Doc. GVP.


La phase finale est marquée par l'effondrement du sommet avec formation d'une caldeira de 2 km. de diamètre.

Un typhon concomitant lessiva les cendres non consolidées, formant des lahars dévastateurs.

 

Cette éruption, d'un VEI - index d'explosivité volcanique - égal à 6, a expulsé 10 milliards de tonnes de magma et 20 millions de tonnes de SO2. Cendres et aérosols d'acide sulfurique ont fait le tour du globe, faisant chuter les températures d'environ 0,5°C. pendant 2-3 ans. (voir l'article : influence des volcans sur la température du globe). La destruction de la couche d'ozone en a été accélérée.

 

019014

La caldeira sommitale après l'éruption, photographiée en 1994. Un lac acide occupe le cratère et les deux îlots sont les restes d'un dôme de lave datant d'un épisode de 1992.

 

La collaboration entre volcanologues Philippins et américains de l'USGS a permis une étude du volcan préalablement à l'éruption et une évacuation d'une partie de la population locale ...  si l'on considère la taille de l'éruption et le risque énorme qu'elle représentait, les conséquences ont été minimes : 184 blessés, 883morts et 23 disparus, dus pour la plupart aux lahars des mois suivants. Par contre, les dégâts matériels ont été considérables : 650.000 personnes ont perdu leur travail, le région a été dévastée par les lahars, la base militaire de Clark a du être abandonnée augmentant les dommages collatéraux sur l'emploi local.

 

 

Sources :

- Global Volcanism Program : liste des volcans.

- USGS - Philippines volcanoes and volcanics.

Commenter cet article

p; 25/02/2014 16:18

:( U MADE ME FAIL MY PROJECT!

lolo22 25/02/2014 16:16

amina aime votre site web mais soi plus simple

Articles récents

Hébergé par Overblog