Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

L'approche de la date anniversaire de l'éruption du Pinatubo, l'éruption la plus importante du 20° siècle, et l'instabilité actuelle du volcan Taal remettent la zone des Philippines sous les feux de la rampe.

 

Cette zone possède une tectonique plus que complexe et une approche par étapes s'impose.

La tectonique des îles Philippines est à placer dans le contexte général du "Cercle de feu du Pacifique" :



800px-Pacific_Ring_of_Fire.pngSituation des Philippines dans le cercle de feu - Ring of Fire - et la position des fossés océaniques (en bleu).

 

Rattacher l'archipel Philippin à une plaque tectonique, ou même un bloc, est une autre tâche !


672px-Philippine_Plate_map-fr.png

L'archipel Philippin ou plus exactement la zone mobile des Philippines - en grisé - et la complexité des plaques convergentes, divergentes ou transformantes du sud-est asiatique.


Les plaques en jeu sont la micro-plaque de la Sonde, partie de la plaque eurasiatique, et la plaque océanique des Philippines.

Il faut aller plus loin dans l'analyse et considérer le "Philippine Mobil Belt" - qu'on peut traduire par zone mobile des Philippines - aussi appelé "Taïwan-Luzon-Mindoro belt".

 

PhilippineMobileBelt007.jpg

 

Le "Philippine Mobile Belt"  - PMB - est une portion complexe de la frontière tectonique entre la plaque Eurasienne (portion Sunda) et la plaque océanique Philippine; elle inclue deux zones de subduction : la fosse de Manille à l'ouest (Manila trench) et la fosse des Philippines à l'est (Philippine trench), et un ensemble de failles dites des Philippines ( Phil. fault system).


Crustal-tickening-in-an-active-margin-setting-5-copie.jpg                                              Document Galgana & al.


A l'intérieur de cette zone, un certain nombre de blocs crustaux , ou de micro-plaques, sont soumis à des déformations massives.

 galgana_fig2.gifDéplacements au niveau de Luzon - Nord Philippines : sens et importance - Doc. Galgana & al.


Le PMB est interprété comme un collage d'un large échantillonnage de blocs de diverses origines qui se sont amalgamés avant le collision avec la plaque Eurasienne.

Pour Luzon, sept blocs principaux ont été identifiés (Sierra Madre oriental, Angat, Zambales, Central cordillera of Luzon, Bicol et Catanduanes islands).

Pour Mindanoa, six blocs principaux (Pacific cordillera, Surigao, Pujada peninsular, Central cordillera of Mindanoa, Daguma range et Zamboanga).

 

  

fig1.jpg

Modèle tectonique de l'arc Nord-Philippine établi sur des images satellites, des mesures GPS et des données sismiques - Doc. M.W.Hamburger

SUND : Bloc de la Sonde /plaque eurasienne - PHSP : Philippine sea plate.                 Ce modèle synthétise tous les documents antérieurs.

 

Articles suivants : petite revue des volcans Philippins actifs.

 

Sources :

- Modeling the Philippine Mobile Belt: Tectonic blocks in a deforming plate boundary zone  - Galgana, G. A.; Hamburger, M. W.; McCaffrey, R.; Bacolcol, T. C.; Aurelio, M. A. -  American Geophysical Union, Fall Meeting 2007, - lien

- Geological Sciences at Indiana - M.W.Hamburger  - lien

- Ifremer : à la découverte des grands fonds - les fosses océaniques

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog