Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Dans la journée de Dimanche, l'activité du volcan s'est un peu ralentie :

La bouche n°1 (celle située à plus grande altitude) n’est plus active, on aperçoit encore des petites projections de lave dans la bouche n°2, mais seule la bouche éruptive n°3 alimente désormais la coulée, avec une diminution marqué du débit.

 

17.10.10-bouche-3-active.jpg

En avant-plan, la bouche n°1 est éteinte, on distingue encore un peu d'activité dans la bouche n°2, la bouche n°3 reste active. Photo aérienne d'Andréa Di Mauro - 17.10.2010 - OVPF/IPGP.

 

La coulée a été déviée vers le sud par l'obstacle que constitue le cône du Gros Bénard. "Le Gros Bénard" est le nom du cratère né d’une éruption qui remonte à 1972, nommé de façon facétieuse en hommage à Roland Bénard, ce photographe qui a longtemps immortalisé le Piton de la Fournaise et a été de toutes les expéditions réunionnaises des Krafft. C’est l’allure massive de ce cône volcanique, par analogie avec la stature du photographe, qui a inspiré ses parrains.

Le front le plus avancé de la coulée arrive dans une zone sableuse claire avec lequel la coulée de lave contraste, on peut ainsi distinguer les contours à l'oeil nu.

 

coulees-et-gros-menard.jpg

A droite, le "Gros Bénard", cône qui a dévié les coulées - photo A.Di Mauro OVPF/IPGP.

 

Le front le plus avancé est froid, aux alentours de 130°C. Un autre lobe situé plus en amont constitue maintenant la partie la plus chaude de la coulée, aux alentours de 250°C.
De manière générale, l'avancée de la coulée s'est ralentie du fait de sa progression sur un terrain moins pentu et d’une décroissance du taux d’émission de lave à la source.

Le volume de lave total émis est estimé à environ 600 000 m3. Pour mémoire les éruptions post-2007 ont produit des volumes moyens inférieurs à un million de mètres m3.

 

Ce matin, l’écoulement du magma se poursuit et se stabilise. Dans cette phase la formation de tunnels dans le champ de lave est possible.

Le trémor (vibration liée à l’écoulement du magma) a fortement diminué (1/7 par rapport au début de l’éruption). Un faible nombre d’événements volcano-tectoniques (liés à la fracturation des roches) a été enregistré (7/jour). L’événement de plus grand magnitude (énergie) (M : 1.4) a eu lieu à 23h:53. Sa localisation a été à 1600 m de profondeur sous le cratère sommital Bory.

Le gonflement du volcan reste stable, avec la base et le sommet du volcan en inflation.

Une diminution des émissions de gaz et de l’énergie thermique irradiée est à mettre en corrélation avec la diminution du trémor éruptif.

 

Source : OVPF - Observatoire Volcanologique du Piton de La Fournaise - rapports du 17 et 18 au matin.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog