Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Vers 1860, le directeur des fouilles à Pompéi, Giuseppe Fiorelli, mit au point une ingénieuse méthode de moulage permettant de "visualiser" les corps organiques emprisonnés dans les coulées de l’éruption.

En versant du plâtre liquide dans les espaces vides laissés dans les couches de pierre ponce et cendres compactées, des corps d’humains et d’animaux, emprisonnés jadis dans cette gangue et décomposés au cours du temps, apparaissent dans l’attitude qui fut la leur au moment où la mort les a surpris.

 

vesuve-eruption-79-fig16.jpg

Des cadavres furent ainsi révélés, en 1863, dans la "Vicolo degli scheletri " ; la ruelle étroite, bordée de grands murs sans fenêtres, avait été remplie par des matières volcaniques jusqu’à 5 mètres de hauteur … et c’est à cet endroit qu’on a trouvé des cadavres séparés les uns des autres. Leur expression différente laisse supposer de plus ou moins grandes souffrances au moment de la mort : une femme est couchée sur son côté dans une pose tranquille et naturelle ; elle  doit avoir été asphyxiée rapidement par des dégagements gazeux et est morte sans convulsions. Une jeune fille est couchée à plat ventre plus loin, la face appuyée sur son bras gauche et les jambes crispées, une main tient un pan de sa robe dont elle a essayé de se couvrir … elle est morte dans d’affreuses souffrances ! Un troisième cadavre a les mains fermées convulsivement et ses vêtements sont repoussés dans les mouvements de l’agonie.

Un chien retrouvé à un autre endroit n’a pas eu une fin tranquille, et semble avoir suffoqué avant d’y rester, les pattes battant l’air.

 

Pompeji_getoteter_Hund.jpg

                                               photo claus Ableiter

Pompeii_Garden_of_the_Fugitives_02-copie.jpgPompéi - "Le jardin des fugitifs" - les positions des corps attestent d'un combat pré-mortem  ... surtout pour celui du fond - photo Lancevortex.


A Herculanum, située sur une falaise  surplombant la mer, la cité fut ensevelie sous une succession de coulées et surges pyroclastiques. Les squelettes de 80 personnes qui avaient trouvé refuge dans les abris à bateau bordant la plage en contrebas ont été découvertes dans les dépôts du premier surge.

 

Herculaneum_Bootshaeuser.jpg                         Herculanum - les hangars à bateaux - photo Matthias Holländer.

 

-Scheletri-ercolano-dettaglio---wikipedia-it.-BobFog.jpg                   Herculanum - les squelettes retrouvés dans les hangars à bateaux - photo BobFog


Bien que protégées d’un impact direct, elles ont été tuées par le surge, dont la température s’était brutalement abaissée à environ 500°C : elles sont mortes instantanément, à cause d’un choc thermique fulgurant, sans asphyxie comme à Pompéi.

Il a été prouvé qu'une exposition à un surge à au moins 250°C, à une distance de 10 km. de l'évent, est suffisant pour causer la mort d'une personne, même à l'intérieur d'un immeuble.

 

La posture naturelle des squelettes a été préservée ainsi grâce à la Herculanum-victims-of-vesuvius-in-791.jpgconservation des connections anatomiques entre leurs os. L’aspect des fissures dans l’émail dentaire et la coloration des os indiquent une température de près de 500°C, compatible avec celle déterminée par paléomagnétisme sur une tuile à l’extérieur des abris à bateau. Ces êtres humains n’ont pas eu le temps de développer une réaction de défense, leurs mains et leurs pieds se sont contractés en une seconde sous l’effet thermique et la position des corps fixée par une déflation soudaine du lit de cendres. Leurs tissus mous furent vaporisés, et leurs restes recouvert par les dépôts pyroclastiques.

 

La notoriété d'Herculanum a été éclipsée par celle de Pompéi, mais le site regorge de témoignages bien conservés sous d'épaisses couches de pyroclastes. Dans une boutique attenante à la maison de Neptune et Amphitrite, on a retrouvé le comptoir et la mobilier en bois ... carbonisé, mais portant des amphores alignées sur les étagères.

 

Herculanum---maison-de-Neptune---Amphitrite---ph.-Tim-brigh.jpg

                       Herculanum - Maison de Neptune et Amphitrite - photo T. Brighton

 

Sources :

- Herculaneum victims of Vesuvius in AD 79 - The eruption’s first surge instantly killed some people sheltering from the impact. - par G. Mastrolorenzo & al. - link

- Lethal thermal impact at periphery of pyroclastic surges : evidence at Pompéi - link

Commenter cet article

samy 11/09/2016 16:05

Ayant visité les deux sites, je les pense très complémentaires. A Pompéi le gigantisme et la reconnaissance internationale, désormais mieux prise en compte dans le cadre du méga projet de préservation. A Herculanum l intimisme, la petite taille de la cité permettant de mieux se figurer l organisation urbaine à l époque romaine tandis que certains objets du quotidien ont été mieux conservés. Égalité dans les deux cas, malheureusement, concernant les abords des sites : Aux rues désertes et un peu glauques d Herculanum, on est en droit de ne pas préférer le côté Disneyland 100% commerce touristique de Pompéi...quel contraste entre le raffinement de l époque et la vulgarité mercantile d aujourd'hui!

henrry 10/02/2016 15:25

très bonne information merci beaucoup

Cherry 12/07/2015 20:01

Ceci est extrêmement triste et morbide, c'est personnes vivaient normalement et d'un coup, une catastrophe naturelle...

Cherry 05/06/2016 14:44

En effet l'être humain a souvent tendance a se surestimer, hélas nous ne pouvons rien faire face aux évènements naturelles de la nature, après tout c'est elle qui nous a crées.

Bernard Duyck 13/07/2015 07:02

Ces évènements relativisent la position de l'homme face à la nature et ses ajustements. La relation de ces catastrophes n'est nullement morbide et nous force à plus de modestie.

Fred 21/12/2011 09:15


Pour avoir visité les deux sites, je dois reconnaitre un faible pour herculanum. Pompéï est superbe, grandiose, mais herculanum recueilli sur une plus petite surface, plus de richesse et
d'authenticité. De plus, les deux grandes falaises de dépôt volcanique encadrant cette petite ville sont impressionnantes.

Bernard Duyck 21/12/2011 10:14



... et la mort y a été plus rapide et "douce" ! A voir impérativement !!!



Articles récents

Hébergé par Overblog