Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Sismologie

26.03.09-R.Cole-pilot.JPG

     Redoubt / Alaska - le panache de l'éruption du 23 mars 2009 - photo R.Cole (pilot) / AVO - USGS


1222468524_ak231.jpgLe journal Nature Geoscience a récemment publié un article d’une doctorante en sismologie, Alicia J. Hotovec (co-auteur avec des scientifiques de l'Université de Washington et de l'USGS), sur le trémor volcanique émis par le volcan Redoubt, situé dans le Cook Inlet en Alaska, avant la période éruptive de 2009.

 

Carte de situation des volcans bordant le Cook Inlet - AVO-USGS.


Le trémor est un phénomène sismique, décrivant une libération énergétique de longue durée précédant ou accompagnant une éruption volcanique. Ce signal peut avoir ou non des caractéristiques spectrales harmoniques. La fréquence habituelle du trémor harmonique se situe aux environs de 0,5 - 1 hertz … fréquence inaudible pour l’homme (le seuil d’audition humaine commence vers 20 hertz)


Ce qui est exceptionnel dans le cas de l’éruption du Redoubt c’est la fréquence maximale du trémor qui a culminé à 30 hertz.

Lorsque les données sismiques sont converties en son, et amplifiées pour entrer dans la gamme des sons audibles (sonification), on peut " entendre " les séries de séismes originaires d’une région située à 2 km environ sous le cratère.

Les sons, dont des exemples ci-dessous, sont décrits comme évoluant de roulement de tambour (drumbeats) à un cri (scream) !

 

 

 

 


 

Quelle est la cause de ces bruits ?

 

Différentes hypothèses sont avancées par les scientifiques : un blocage dans l’étroit conduit reliant la chambre magmatique, située en profondeur, à la surface peut faire monter la pression à l’intérieur de l’édifice volcanique. Ce blocage peut avoir diverses origines : roches d’une paroi qui s’effondre et bouche le passage, ou bouchon de magma en refroidissement maintenant le magma plus chaud sous celui-ci. Les claquements représente différentes étapes de mouvement explosives, lorsque la pression force le passage par à coups vers la surface, raclant le conduit étroit ou les parois des fractures, et causant des tremblements de la croûte terrestre. Ces séismes de faible magnitude (M 0,5 à 1,5) se succèdent rapidement à une fréquence supérieure à 30 évènements / seconde et cessent une trentaine de secondes avant les explosions.

 

2009.07.02-Redoubdt---Read-Cyrus.jpg            Le Redoubt /Alaska - photo 02.07.2009 Cyrus Read / AVO-USGS


Cette étude complète, impliquant l’Université de Washington, l’USGS et l’Université de Stanford, vise à mieux connaître le système de plomberie situé sous le volcan et les mécanismes de transport du magma, et à développer à terme  des modèles pour prédire le moment, la durée et l’explosivité des éruptions.

Mais si l’on se réfère aux bruits émis par le Redoubt, nous ne devons pas tant craindre ses cris … que ses silences !

 

Sources :

- Journal of volcanology and geothermal research -  Strongly gliding harmonic tremor during the 2009 eruption of Redoubt volcano - by A.J. Hotovec, St. Prejean, J. Vidale & J. Gomberg - link

- Nature Geoscience - Frictionnal-faulting model for harmonic tremor before Redoubt volcano eruptions - by K. Dmitrieva, A.J. Hotovec, St. Prejean & E.Dunham

- Live Science - Alaska's Redoubt volcano screamed before exploding - link 

- Stanford scientists eavesdrop on erupting volcano's astonishing seismic sound - Stanford News - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog