Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

" Celui qui gravit le mont Fuji une fois est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou ".  

– proverbe japonais

 

Ascension-du-Mt-Fuji---36-vues--.-Hokusai.jpg     " L'ascension du Mont Fuji " - estampe extraite des "Trente six vues du Mont Fuji " - par Hokusai.

 

Loin d’être une partie de plaisir, elle nécessite une bonne condition physique, un équipement adéquat, et une bonne préparation.

Il faut en général traverser une zone de nuages, nécessitant des équipements imperméables, tenir compte des températures basses et même négative au sommet, des vents forts, et de la diminution de l’oxygène disponible.

La montée est longue, et la descente éprouvante pour les articulations.

Elle doit se faire impérativement en juillet-août, à moins d’être un grimpeur expérimenté … hors saison, c’est un terrain difficile et dangereux, et des accidents mortels arrivent chaque année !

L’idéal est de la faire en semaine et hors vacances scolaires japonaises, ce qui restreint le créneau à la première quinzaine de juillet.

 

447-FujiTrails.gif                 Carte des Fuji trails - un clic permet d'agrandir la carte à mesure - doc. climber.org

 

Quatre routes principales permettent d’arriver au sommet :

kawaguchiko-trail- Kawaguchiko-guchi route : départ de la 5ème station à 2305 m. C’est la route la plus populaire, avec beaucoup de refuges sur le chemin et un accès facile depuis Shinjuku. C’est par ce chemin que la plupart des gens de Tokyo rejoignent le sommet du Fuji-san.

 

Kawaguchiko trail : dénivellés, temps de montée et de descente.


- Subashiri-guchi route : départ de la 5ème station à 2000 m. Moins fréquentée, cette route rejoint la précédente à la 8ème station.


- Fujinomiya-guchi route : départ de la 5ème station à 2400 m. La route la plus courte et donc la plus facile. A noter que l’on ne voit pas très bien le lever du soleil si l’on est pas au sommet…


- Gotenba-guchi route : départ de la 5ème station à 1440m. La route la plus longue… et la moins populaire, avec peu de facilités sur le chemin du sommet…


Fuji-crater-sommital---summitpost.jpg

                              Le cratère sommital du Fuji-san     -     photo simmitpost.

 

Si malgré tout, vous êtes tentés, il faut aimer marcher de nuit … bien souvent en files, étant donné le nombre de visiteurs qui le gravissent chaque année, et s’arranger avec les embouteillages à chaque station et au sommet.

 

fuji-night-climb---unmissible-Japan.jpg             Fuji-san : la montée de nuit  ... bruyante et encombrée - photo unmissible Japan.

 

fuji-vending-machine---unmissible-japan.jpg                        Fuji-san : une zone sommitale surexploitée  - photo unmissible Japan.

 

Mt_Fuji_Summit---Derk-Mawhinney-copie.jpg             Sommet du Fuji-san : "esprits solitaires" s'abstenir !  - photo Derk Manhwinney

 

Le panorama au sommet est magnifique, mais payant dans tous les sens du terme ... alors que la contemplation à distance magnifie les lignes pures et l'âme du volcan !

 

Fuji---liveanoptimisticlife.jpg                                                           Fuji-san ... le volcan parfait.

                                                             photo liveanoptimisticlife

 

Sources :

- Mont Fuji - climbing and sightseeing guide - link

- Live Fuji - frequently asked questions - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog