Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

L'activité de Sakurajima est intense en 2010, avec une recrudescence depuis mi-août. Le satellite Earth Observatory 1 de la Nasa nous procure une photo du volcan, avec simultanément un panache chargé de cendres dérivant vers l'ouest et une coulée pyroclastique qui emprunte le flanc est. Le panache est monté, selon le VAAC Tokyo, à 2.700 mètres.

 

sakurajima_ali_2010231.jpg

NASA Earth Observatory image by Robert Simmon, using ALI data from the NASA EO-1 team. Caption by Robert Simmon.- 19.08.2010

 

Le Sakurajima est un îlot volcanique de 80 km²situé à quelques emcablures de l'île de Kyushu, dans le sud de l'archipel Nippon. Sa construction a débuté il y a 13.000 ans sur le périmètre sud de la caldeira Aira, résultante d'une éruption massive datée de 22.000 ans. Ce volcanisme est à inclure dans le schéma général de la subduction de la plaque Philippine sous la plaque eurasienne.

Ce jeune stratovolcan est formé de deux édifices alignés N-S. , le Kita-Dake et le Minami-Dake. Sur le flanc de ce dernier, un évent latéral s'est installé, le Naka-Dake.

 

aG-Kita-Dake---aD-Mina-Dake---S.Takeuchi.JPG         Sakura-Jima :  à gauche , le Kita-Dake et à droite, le Mina-Dake.

             photo Geological Survey of Japan - Takeuchi S.

 

Cratère Kita-Dake et àD Naka-Dake        Sakura-Jima :  le cratère du Kita-Dake et à sa droite, le Naka-Dake

         Doc. Geological Survey of Japan - H.Seo 2004

 

Activité volcanique :

Le "vieux" Kita-Dake eut une activité brève, il y a 22.000 ans; il fut suivi par le "jeune" Kita-Dake actif entre 11.500 et 3.500 avant JC.

Ensuite, les nombreuses éruptions sont à la base de l'édification du Minami-Dake, qui recouvre partiellement le flanc sud de son ainé. 

Trois éruptions majeures ont marqué son activité dans les temps historiques : 1471, 1779 et 1914.

Celle de 1914 , la  plus démonstrative, la plus récente, et la plus connue, interrompt brutalement un siècle de sommeil. Le 12 janvier 1914, après plusieurs alertes, un énorme nuage de fumées, accompagné de détonations, s’élève à 18 kilomètres au dessus du volcan. A Kagoshima, de l’autre côté du détroit, un séisme associé tue une dizaine de personnes, et fait quelques centaines de blessés. Retour sur l’île-volcan où deux énormes coulées de lave, échappées de fissures ouvertes à Est et à Ouest, avalent les villages et les cultures, avant de plonger dans la mer. Cette lave qui s’écoule dans l’eau comble partiellement le détroit qui sépare le volcan de la ville de Kagoshima. Et depuis l’éruption de 1914, le Sakurajima est relié à l’île de Kyushu par un isthme, ce qui n’empêche pas de prendre un ferry pour aller à Kagoshima, en vingt minutes de traversée. En 1914, sur la – désormais – presqu’île, les dégâts sont énormes, maisons enfouies sous les cendres, bâtiments écroulés, brûlés par les nuées ardentes, aux toitures crevées par les bombes de feu. Sur les 18 villages voisins du volcan, 7 ont disparu. Il n’y pas de victime parmi les habitants, évacués à temps. Le volcan est à peine calmé que la population commence à regagner Sakurajima,  pour y vivre à nouveau.

 

Sakurajima-eruption-01.1914---coll-R.Wilson.jpg   Sakura-Jima : l'éruption de janvier 1914 - Doc. collection R.Wilson (1926-27)          conservé à Swarthmore College Peace Collection.


Trois décennies plus tard, en 1946, le volcan récidive. Une coulée de lave s’échappe vers la mer, de fortes explosions accompagnent ce réveil. Et depuis 1955, les habitants de Sakurajima composent avec les très fréquentes manifestations du volcan, plus de 200 explosions par an, une moyenne qui peut grimper jusqu’à 400. 

En 2009, il y a eu 669 avertissements, contre 80 l’année précédente.

 

3204sak3.jpg     Cartographie des coulées de lave - doc. Geological survey of Japan.

 

Quelques excellentes photos de l'activité du volcan fin 2009-début 2010, par le trio M.Rietze- Th.Boeckel- R.Roscoe, illustrent l'activité récente (en cliquant sur la photo ci-dessous) :

 

2009-10---Sakura---Th.B.jpg

 

Sources:

- Geological survey of Japan - Sakura-Jima - lien

- Global Volcanism Program - Sakura-Jima

- Decade volcano SakuraJima - lien

- From Etna to Stromboli - Kyushu island 2009/2010 - par Th.Boeckel, que je remercie.

Commenter cet article

lou83 24/11/2010 17:35



merciiiii!


c'est super et continuer comme cela !



lou83 23/11/2010 18:12



pouvez vous m'envoyer l'altitude du Naka-dake et du Mina-midake svp?


C'est pour un exposé ............


merci



Bernard Duyck 23/11/2010 19:03



Bonjour,


le Naka-dake : 1.060 m. et le Miname-dake : 1.014 m


un excellent article bien articulé siur Photovolcanica par Richard Roscoe : http://www.photovolcanica.com/VolcanoInfo/Sakurajima/Sakurajima.html


Bon travail  et continue à t'intéresser aux volcans !


Bernard



Articles récents

Hébergé par Overblog