Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Suite au séismes du 21 février 2011, le nombre de morts est revu à la hausse ; et il faut y ajouter les 300 "disparus" !


La proximité du séisme par rapport à la ville, combinée aux dommages causés aux immeubles et réparés seulement en partie, le timing de la secousse, au milieu de la journée, et le phénomène de liquéfaction (je reviendrai sur ce phénomène plus tard) qui renforce les effets de la secousse ont amené à l'effondrement des bâtiments et à nombre de victimes.

 

Liquefaction.jpg                                    Water forced to the surface by liquefaction. Source: TVNZ

 

La présence et la position d'une faille est-ouest au niveau de Christchurch a sans doute amplifier le résultat. Chris Rowan explique ce phénomène en détails sur son blog.

 

fault-christchurch.jpgAftershocks and changes in crustal stress due to the Darfield Earthquake in September 2010. Source: Stuff.co.nz

 

Ce séisme a eu un effet inattendu : un iceberg de 30 millions de tonnes s'est détache du plus grand glacier néo-zélandais, la Tasman glacier, éloigné de 200 km. de Christchurch. La brusque rupture a engendré des vagues de 3,5 m. qui ont secouer les eaux durant 30 minutes.

 

 

Sources :

- Highly allochtonous - Chris Rowan.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog