Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Un séisme tectonique de forte magnitude peut-il avoir une action sur l’activité volcanique ?


Jusqu’à ce jour, les scientifiques avaient identifié quelques cas où des éruptions volcaniques suivaient de puissants tremblements de terre.

En 2008, une étude de l’Université d’Oxford avait mis en évidence une relation statistique entre séisme tectonique et éruption volcanique, sans toutefois apporter de certitude en la matière.


Deux exemples viennent de remettre cette question à l’honneur.

 

120511-mt-fuji-7a.photoblog600.jpeg                       Le Mont Fuji émergeant tranquillement d'une mer de nuages - photo blogspot.


Un article du National Research Institute for Earth Science and Disaster Prevention Japonais révèle qu’une étude des mouvements tectoniques causes par le séisme sous-marin de magnitude 9 qui a frappé le nord de l’archipel Nippon le 11 mars 2011 et ses répliques, dont une de M6,4, serait corrélé avec une augmenation de pression dans la chambre magmatique du Fuji-San.

Cette pression serait maintenant plus forte que celle de la chambre magmatique avant la dernière éruption du volcan, en 1707.

Les scientifiques estiment la pression à 1,6 mégapascals (soit 15,8 kg. /cm²)  … alors qu’une éruption volcanique peut être déclenchée par une pression de 0,1 mégapascal.

Mais ce n’est pas la seule variable a prendre en compte pour prétendre qu’une éruption du Fuji est possible à brève échéance. Il n’y a pas d’autres signes d’activité constatés pour l’instant, vraisemblablement parce que la quantité de magma qui s’est accumulée sous l’édifice volcanique n’est pas "substantielle".


Mt Fuji - fissure 07.2012Cela a cependant donné l’occasion à la presse japonaise de rappeler que suite à la réplique de M 6,4 centrée sur la préfecture de Shizuoka le 15 mars 2011, une fissure longue de 20 mètres était apparue à mi-hauteur sur les flancs du Fuji, vite recouverte par du sable et des cailloux.

Shigeo Aramaki, chef de l’Institut des sciences environnementales Yamanashi, a déclaré , après une inspection en juin dernier, que rien ne s’était passé plus d’un an après la découverte de cette fissure, et qu’une éruption était improbable.


Fissure sur le Mont Fuji - photo non référencée du 07.2012

 

Telica-01.2012----2---AVE.jpg                Nicaragua - le cratère du Telica, dégazant en janvier 2012 - photo Antony Van Eeten


Dans le même ordre d’idée, un article dans la Prensa Latina du 6 septembre relate que les scientifiques de l’INETER, Instituto Nicaragüense de Estudios Territoriales / Nicaragua, suivent de près l’augmentation de température du volcan Telica : 435°C au lieu des 250°C habituels.

Javier Mejia considère qu’il peut y avoir une relation avec les mouvements sismiques régionaux : le séisme du 27 août dernier, au large des côtes du Salvador, de M 7,3 et  le séisme de M 7,6 du 5 septembre, et ses répliques nombreuses, au Costa Rica, pour les plus importants.


Quoiqu’il en soit des relations possibles de cause à effet entre séismes tectoniques et éruptions volcaniques, ces volcans entreront en éruption un jour … le tout est d’en prévoir à temps une montée réelle en puissance !

Leur monitoring est plus que jamais d’actualité !

 

Sources :

- Japan Times - Quakes added to eruption risk on Mount Fuji - link 

- National Geographic - Mount Fuji overdue for eruption, experts warn - link

- Prensa Latina - Científicos Nicaragüenses vigilan aumento de temperatura en volcán- link

- USGS Earthquake Hazard program - link

- The influence of great earthquakes on volcanic eruption rate along the Chilean subduction zone - 01.11.2008 - Science direct.

Sebastian F.L. Watt, David M. Pyle and Tamsin A. Mather Department of Earth Sciences, University of Oxford, Parks Road, Oxford OX1 3PR, UK

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog