Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le volcan de boue de Sidoarjo est un volcan de boue situé dans l'est de l'île de Java, au sud de la capitale provinciale de Surabaya. Ce volcan de boue est né le 28 mai 2006 dans le kabupaten de Sidoarjo, une zone densément peuplée et cultivée. En Indonésien, le volcan de boue est baptisé " lumpur Sidoarjo " (boue de Sidoarjo) , abrégé en Lusi.

Les coulées ont enseveli à de nombreuses reprises des villages, des voies de communication et des champs malgré la construction de nombreuses digues de rétention, constituant une des plus grandes catastrophes économiques et écologiques de l'Indonésie.

 

2007.04-idoarjo---Lusi---Pamungkas-Reuters.jpg         Sidoarjpo - étendue de l'inondation boueuse en avril 2006 - photo Pamungkas / Reuters

 

sidoarjo-29.05.08-restes-d-un-village-2-ans-apres---AP-Tri.jpg   Sidoarjo - deux ans après l'éruption, l'état d'un village détruit - photo 29.05.2008 - AP / Trinasdi

 

sidoarjo-29.05.08---AFP---maintenance-work.jpgSidoarjo - construction de digues de plus en plus élevées pour contenir la boue - photo AFP 29.05.2008


La compagnie pétrolière Lapindo Brantas a été accusée dans un premier temps d’avoir initié la catastrophe lors d’un forage gazier d’exploration. Une autre hypothèse, jugée peu fiable à l’époque, refait surface à la lumière d’une nouvelle étude : le séisme de magnitude 6,3 de Yogjakarta du 26 mai 2006, deux jours avant l’éruption, pourrait avoir mobilisé la boue, hypothèse suggérée par un mélange de fluides profonds et superficiels dans la boue exhalée et un alignement des évents le long d’une faille tectonique.

 

ngeo1884-f1.jpg                         Java - localisation de l'épicentre du séisme de M6,3, à 250 km. de Lusi

                           La faille Watukosek passe par Lusi et le massif du Welirang, au SO.

 

 

La nouvelle étude montre qu’une couche rocheuse de forte impédance et en forme de parabole, entourant le site, a réfléchi, amplifié et  ciblé l’énergie sismique du séisme de Yogjakarta, dans une "action en chaîne".

Les simulations démontrent que les concentrations énergétiques dans la couche de boue ont été suffisantes pour liquéfier la boue, permettant à celle-ci et au CO2 exsolvé d’être injectés dansla faille Watukosek et de réactiver cette dernière et générer un glissement. Cette faille est en connection avec le système hydrothermal profond, ainsi mis en communication avec la surface … il continue toujours à nourrir l’éruption : un geyser de boue entre en éruption toutes les 30 secondes environ, au centre d’un cratère de 100 mètres de largeur.

 

Les scientifiques suggèrent que le séisme de Yogjakarta n’a été que l’élément déclencheur, le pression à l’intérieur du système croissant depuis une trentaine d’années et celui-ci étant près pour une éruption.

 

 

L’éruption Lusi est selon les conclusions de l’étude qualifiée  "d'origine naturelle". Lapindo Brantas a pour sa part toujours rejeté sa responsabilité, en s’appuyant sur diverses études géologiques.

La longue controverse sur la cause de l’éruption doit maintenant céder la place à une aide humanitaire effective pour le peuple Indonésien victime de ce désastre. Nonobstant, il faut noter que depuis 2006, cette compagnie a distribué quelques 570 millions de dollars US en aide aux réfugiés et différentes communautés.

 

Sources :

- Nature Geoscience - Lusi mud eruption triggered by geometric

focusing of seismic waves - By M. Lupi, E. H. Saenger, F. Fuchs & S. A. Miller - 22.07.2013

- A relire sur Planet Terre / Lusi, volcan de boue de Sidoarjo (Indonésie) : naissance, controverses et impacts - Ol. Dequincey ENS Lyon 12.2012

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog