Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

P1030695.JPG

                              Cordillera de la Sal -   photo © Carole et Frédéric Hardy


Au nord-ouest de San Pedro de Atacama, on retrouve une surprenante formation géologique, remaniée il y a des millions d’années par les forces tectoniques … le fond d’un lac asséché soulevé lors de la surrection des Andes qui a fait surgir la Cordillera de la Sal.


Cette zone fait partie de la dépression pré-andine, une structure basse entre la pré-cordillère chilienne (cordillère costale) et la  cordillère des Andes ouest.

Actuellement, la cordillère des andes ouest est considérée comme la partie ouest de l’arc magmatique moderne. Bien que la dépression pré-andine occupe une position inhabituelle entre un arc magmatique et une région de pré-arc, elle est considérée comme un bassin intra-arc. (Reutter 1988)

 

Dossier-41-3191-atacama-JMM.jpg

 

DDiaz_corr_2011online.jpg 

Carte de l'Atacama avec les failles primaires et secondaires responsables de la structure régionale - d'après Aron & al. 2008 / Magnetotelluric study of the Western cordillera - D.D. Alvarado 2011.

 

L’érosion a depuis sculpté le relief dessinant des structures de sel, de gypse et de calcaire.

Une partie de cette cordillière est nommée Valle de La Muerte. Découverte par Le Paige, un prêtre belge, elle portait originellement le nom de Valle de la Marte, Vallée de Mars … une mauvaise traduction par l’abbé qui ne maitrisait pas bien l’espagnol, a été interprétée par les Atacaméniens comme Valle de la Muerte, Vallée de la mort.

 

P1030772.JPG                          Cordillera de la Sal - "sécheresse" - photo © Carole et Frédéric Hardy


Jadis, le site doit avoir servi de lieu de sépulture, ce qui a facilité la confusion. Il est vrai que son extrême aridité et salinité y rendent impossible toute forme de vie. C’est le domaine réservé du minéral !

 

P1030856.JPG

 

P1030900.JPG                                Cordillera de la Sal - photos © Carole et Frédéric Hardy


Des roches découpées et d’immenses dunes de sable gris rosé, alternent avec des zones blanchies par le sel. Les roches rosées deviennent rouges au coucher du soleil et contrastent avec le ciel plus ou moins bleu selon l’heure de la journée. Un petit cayon étroit, sinueux possède des parois incrustées de cristaux de sel qui reflètent le soleil comme un miroir. On y entend vivre la roche, qui se dilate ou se contracte en fonction de son exposition.

 

P1030773.JPG 

P1030741-copie.jpg


P1030713.JPG

 

P1030710-copie.jpg

 

P1030752.JPGCordillera de la Sal - Quelques gros-plans sur des faciès intéressants par leurs couleurs et leur forme - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

 

Sources :

- Evolution of the Cordillera de la Sal, northern Chile -  by Eberhard Wilkes and Konrad Gorier

- Magnetotelluric study of the Western Cordillera (Northern Chile), by Daniel Díaz Alvarado 2011

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog