Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Direction la vallée Arcoiris, ou vallée de l’arc-en-ciel, à quelques cent kilomètres de San Pedro de Atacama, peu fréquentée par les touristes.

La pyrite, la calcite, et les oxydes de fer et de cuivre se sont alliés pour offrir des formations géologiques aux couleurs surprenantes : un camaïeu d’ocre, de jaune, d’orange, virant sur le rouge, avec quelques notes de vert.

 

P1030984.JPG

Vallée de l'arc-en-ciel - un assortiment de couleurs surprenant - photo © Carole et Frédéric Hardy


P1030939.JPG

Vallée de l'arc-en-ciel -  cet endroit aride a été peuplé et cultivé à une époque où les conditions climatiques étaient plus favorables - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

P1040019.JPG

 

P1040008.JPG                           photos © Carole et Frédéric Hardy

 

 

 

C’est aussi dans cette région qu’on trouve une grande concentration de pétroglyphes, dessins gravés dans la pierre par le peuple originel du désert de l’Atacama, les Atacameños. L’eau a disparue de cette zone, autrefois travaillée et irriguée par l’homme ; on y retrouve des champs de cultures en terrasses et des parcs à bestiaux qui en témoignent. Les pétroglyphes abondent sur les rochers d’éboulis et à la base des tajos, ces falaises abruptes qui dominent les torrents aujourd’hui à sec. On peut les retrouver aussi sur les parois des grottes habitées par les indiens.

 

P1030921.JPG

Pétroglyphes de la vallée de l'arc-en-ciel - figure humaine assise - photo © Carole et Frédéric Hardy


P1030943.JPGPétroglyphes de la vallée de l'arc-en-ciel :  un lama, autrefois présent - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

Les deux-tiers se présentent sous forme de gravures. Cinquante pour cent des figures sont faites d’une ligne de 1 à 8 mm. de profondeur dessinant une silhouette humaine ou animale dans un même plan, sans notion de perspective. Trente pour cent sont des gravures obtenues par piquetage ou grattage de la surface, atteignant jusqu’à 3 cm. de profondeur, et mettant en avant de façon sommaire les mouvements. Le reste est constitué de figures très schématiques.

 

P1030941.JPG

P1030940-copie.jpgPersonnages schématisés - tête emplumée, mains esquissées, sexe hypertrophié (à gauche)P1030940-copie-2.jpg Pétroglyphes de la vallée de l'arc-en-ciel : Sur ce panneau, 7 à 8 personnages de différentes grandeurs sont tous assis "en tailleur", certains les bras levés, d'autres les bras pendants -à gauche, un animal peu identifiable - photos © Carole et Frédéric Hardy


Les différents styles peuvent participer à le même scène, pas toujours facilement lisible. Les représentations humaines sont peu esthétiques et caricaturales. La main, simplifiée, ne compte que deux doigts ; beaucoup de personnages sont nus, et affublés d’un sexe volumineux. La tête est surmontée d’une ou plusieurs plumes.

Des animaux, principalement des camélidés et des félidés, accompagnent les représentations humaines.

 

P1030922.JPGPétroglyphes de la vallée de l'arc-en-ciel : Un seul plan sans perspective pour cette figure animale piquetée (un puma ?) - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

Sources :

Gravures et peintures rupestres du désert d'Atacama - par Jean-Christian Spahni.

Commenter cet article

Recent posts

Hosted by Overblog