Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

P1070629.JPG

                     La Laguna Colorada aux eaux rouges - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

Le volcan-bouclier Laguna Colorada doit son nom à la lagune éponyme située sur son rebord ouest. Il se localise entre les caldeiras Pastos Grandes et Guacha.

 

Laguna-Colorada-shield---oregonstate.jpg                          Panoramique sur le Laguna Colorada shield - photo Volcano World

 

La caldeira Pastos Grandes, de 60 km N-S sur 30 km E-O, a été la source de deux éruptions ignimbritiques (*) importantes.

La première se situe il y a 5,45 Ma et a donné l’ignimbrite Chuhuilla. La seconde est datée de 2,9 Ma et est responsable de la mise en place de l’ignimbrite Pastos Grandes. Elles ont respectivement un volume total de 1200 km³ et 1500 km³.

L’ignimbrite Alota a été produite par le bouclier Cerro Juvina situé au NE. Ces grandes éruptions ignimbritiques coïncident avec un effondrement générateur de caldeiras.

 

Cenozoïc volcanism in tne south-central andes07 copieGrandes caldeiras des andes centre-sud - The Altiplano-Puna Volcanic Complex of de Silva (1989) / Cenozoïc volcanism in South-central Andes

Caldera names: O: Oxaya (inferred location from Schröder 1999), LP: Lauca-Perez, M: Morococola, F: Frailes, KK: Kari-Kari, Po: Porcera, PG: Pastos Grandes, Pz: Panizos, C: Corutu, LC: Laguna Colorado,
G: Guacha, V: Villama, Pq: Pairique, Pu: Purico, LP: LaPacana, Cz: Coranzuli, AC: Aguas Calientes, NM: Negra Muerta, R: Ramadas, G: Galán, LA: Laguna Amarga, W: Wheelwright, VP: Vicuna Pampa, B: Bonete.

 

Laguna Colorada ignimbrite shield Google Earth MapLaguna Colorada ignimbrite shield - le bouclier (gris-bleu) et extension de l'ignimbrite Laguna Colorada (rosé) - position au NO de la Laguna Colorada - doc. Google maps / Oregonstate.edu


L’ignimbrite Laguna Colorada, datée de 1,98 Ma, ne semble pas associée par contre à une caldeira d’effondrement. Elle a pris la morphologie d’un volcan-bouclier, avec des dômes de lave à activité effusive mis en place après l’épisode ignimbritique ; les plus jeunes, situés au centre du bouclier, présentent une forte altération hydrothermale. Ces éruptions de dômes post-ignimbrite recouvrent toutes traces éventuelles d’effondrement à proximité de l’évent.

 

L’ignimbrite Laguna Colorada est une ignimbrite typique du complexe volcanique Puna. La minéralogie dominante est constituée de plagioclase, quartz, biotite et amphibole, avec présence variable de petits fragments lithiques et de ponces.

 

La Laguna Colorada, ou lagon rouge, est un petit lac salé, contenant de petites îles de borax, dont la couleur blanche contraste avec la teinte rouge des eaux, causée par des sédiments rouges et la pigmentation de certaines algues.

 

P1070645.JPG

 

P1040702.JPG

                                        Laguna Colorada - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

P1040769.JPGDes îlots de borax blanc séparés par les eaux rouges de la Laguna Colorada - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

Elle fait partie de la réserve nationale de la faune andine Eduardo Avaroa, est un des sites Ramsar d’importance internationale (la convention Ramsar vise à conserver les zones humides importantes comme habitats des oiseaux d'eau), et est située à la frontière Bolivo-Chilienne.

On y retrouve les trois sortes de flamants andins : le flamant des Andes, le flamant du Chili et une abondante population du flamant de James. Ces lagunes d'altitude servent d'aire de repos et de nidification à nombre d'oiseaux des Andes et aux migrateurs de passage.

 

P1070518.JPG     Vol de flamants sur le volcan - nuage lenticulaire en formation - photo © Carole et Frédéric Hardy


P1070609.JPGLa danse du Flamant de James (Phoenicoparrus jamesi) ... en spectateur, une foulque géante (Fulica gigantea) et un petit limicole - photo © Carole et Frédéric Hardy 

 

P1040743.JPG

    Laguna Colorada  :  Ouette des Andes - Chloephaga melanoptera - photo © Carole et Frédéric Hardy

 

(*) ignimbrite : roche volcanique constituée par les débris de lave acide (rhyolite) généralement soudés entre eux à chaud. Les ignimbrites se forment principalement dans les éruptions explosives libérant des nuées ardentes.

Les gigantesque éruptions ignimbritiques n'ont jamais été observées de visu historiquement, et sont qualifiées par leur dépôts importants.

 

 

Sources :

- The Time-Space Distribution of Cenozoic Volcanism in the South-Central Andes: a New Data Compilation and Some Tectonic Implications - by Robert B. Trumbull & al.

- Volcano World - Laguna Colorada ignimbrite shield - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog