Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Une petite île volcanique Ecossaise, magnifique mais solitaire, est à vendre !

 

ailsa-craig-from-the-south---Maybole.org.jpg            Ailsa Craig, ses falaises et orgues basaltiques - photo Maybole.org


Ailsa Craig est située à 16 km. au large d'Ayrshire Coast, à mi-chemin entre alisa-Craig-carte.gifGlasgow et Belfast, dans le Firth of Clyde, un bras de la mer d’Irlande.


Situation d'Ailsa Craig entre Ecosse et Irelande - carte wikipedia


Le nom de l'île est la forme anglicisée du gaélique Aillse Creag ou Creag Ealasaid qui signifie Elizabeth's rock, le "rocher d'Élisabeth".

Cependant l'île est tellement visible et sert depuis si longtemps de repère dans le détroit entre l'Écosse et l'Irlande qu'il en est fait mention dans un grand nombre de textes celtes anciens sous des appellations variées : A' Chreag (« le rocher »), Creag Alasdair (« le rocher d'Alasdair »), Ealasaid a' Chuain (« Élisabeth de l'océan ») ou Alasan.


Cette île de 3.200 mètres de circonférence culmine à 338 mètres de hauteur. Elle est constituée des restes d’un ancien bouchon volcanique, comme en témoignent les orgues basaltiques affleurant sur ses côtes actuelles.

Le volcanisme est lié à l’ouverture de l’Atlantique nord, débuté voici 62 millions d’années environ, épisode géologique qui a séparé l’Amérique du nord de l’Europe. Des intrusions ignées au Paléogène, des volcans et leurs coulées de lave ont donné des îles qui ponctuent les rivages ouest de l’Ecosse … Skye, Mull, Rum et Ailsa Craig en sont les restes. La péninsule d’Ardnamurchan et les inondations basaltiques d’Irlande du nord, dont la chaussée des Géants, furent formés à la même période.


Son histoire est à la fois maritime, géologique et ornithologique.

 

AilsaCraig1890-byTNelson-Sons-London.jpgAncienne lithographie d'Ailsa Craig - parT. Nelson & sons / London / vers 1891 -  doc.Maybole.org

 

A la fin des années 1500, un château y fut bâti par la famille Hamilton pour protéger le Clyde des pirates, puis des invasions espagnoles sous le Roi Philippe II.

Elle servit de refuges aux catholiques durant le Réforme Ecossaise ; ensuite, elle fut utilisée comme prison durant les 18 et 19° siècles.

En 1831, elle devint propriété du 12° comte de Cassilis, promu marquis d’Ailsa.

De 1883 à 1886, un phare fut construit sur Ailsa par Thomas Stevenson. Propriété du Northern Lighthouse Board, il fut automatisé en 1990.

 

Castle_and_Lighthouse-_Ailsa_Craig---Ron-Ireland.jpg                        Ailsa Craig - les ruines du château et le phare  - photo Ron Ireland


Entre le milieu du 19° et le milieu du 20° siècle, on y exploite un type rare de microgranite à riebeckite, une amphibole riche en sodium de couleur curling-stone---Wordpress.jpgbleutée connu comme Ailsite,  et renommé dans le domaine du curling. Jusqu’en 2004, 60 à 70% des pierres de curling provenaient des carrières de cette île. Pierre de curling - doc. Wordpress

Le pavement de la chapelle du Chardon dans la cathédrale Saint-Gilles d'Édimbourg est un bel exemple de ce granite.


Ailsa Craig est une île déserte depuis l’automatisation du phare dans les années 1970, et la fermeture des carrières. Ses falaises abruptes et son isolement ont permis l’installation de colonies d’oiseaux marins, dont les Fous de Bassan. Avec plus de 70.000 individus, elle constitue l’une des plus grandes colonie de fous au monde. S’y ajoutent des puffins, des guillemots, des mouettes tridactyles et des pingouins. L’éradication de la population exogène de rats a permis aussi la réinstallation des Macareux moines, au départ des îles voisines de Glunimore et Sheep.

 

GannetColony-Ailsa-Craig---Maybole.org.jpgAilsa Craig - la colonie de Fous de Bassan ( tous les points blancs qui ponctuent la falaise de bas en haut) - photo Maybole.org


Si vous aimez la compagnie, bruyante et odorante, des oiseaux pélagiques, ou si vous avez une âme d’ermite capable de vivre en autarcie dans un climat rude et vivifiant , vous ne trouverez de meilleure place que l’île d’Ailsa pour y passer quelque temps …  à condition d’être suffisamment fortuné pour l’acquérir. Elle n’est de plus accessible que par hélicoptère ou bateau, par beau temps !

Vous ne serez cependant pas libre d’y faire ce que vous voulez, la Royal Society for the Protection of Birds anglaise espérant faire de l’île un sanctuaire pour les oiseaux marins et ses pierres.

 

 Sources :

- BBC News Scotland - Ailsa Craig island in Firth of clyde put up for sale - 05.2011

- Maybole.org - Ailsa Craig photogallery - link

- The Royal Society for the Protection of Birds (RSPB) - réserve d'Ailsa Craig - link 

- History of curling - A study of stones - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog