Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Situé à proximité de l’Ol Doynio Lengai, dans la branche Est de la Rift valley en Tanzanie, le lac Natron est alimenté par les eaux qui lessivent les volcans aux alentours. Ses eaux, carbonatées comme les rares laves noires du Lengai, fournissent un milieu favorable aux flamants nains … le lac est ainsi devenu le site de nidification le plus important pour cette espèce.

 

diap-len-037-copie.jpg               Le bord assèché du lac Natron et l'Ol Doynio Lengai - photo © Bernard Duyck

 

Elles sont aussi l’objet de convoitise de la part de multinationales.

Tata Chemicals Industries projette d’y installer une usine d’extraction et traitement du carbonate de soude depuis 2006. Ce projet a été mis en veilleuse en mai 2008, suite à de nombreuses protestations et la mise en lumière des effets négatifs possibles sur les populations nicheuses de Flamants, les ressources et modifications de vie pour les populations locales  et les atteintes à l’environnement. Cependant le gouvernement Tanzanien a  toujours gardé un intérêt pour le projet.

 

owen_newman_natureplcom01171560.jpg Nidification du flamant nain sur le lac Natron -  (Flamant nain - Phoeniconaias minor, syn. Phoenicopterus minor - Lesser Flamingo)

photo Owen Newman / Naturepl.com / BirdLife International

 

diap-len-036-copie.jpg         Flamants nains sur le lac Natron (hors période de nidification) - photo © Bernard Duyck

 

Une étude  a été entreprise, entre septembre 2011 et mai 2012, concernant les options d’avenir pour le lac Natron : exploitation minière du carbonate de soude, écotourisme et promotion des ressources locales, ou simplement status quo.


Les résultats ont été publiés la semaine dernière. Le principe de précaution devrait être appliqué pour protéger le lac Natron.

Dans son discours d’introduction, le Secrétaire permanent du Ministère des Ressources naturelles et du Tourisme a eu ces bonnes paroles : " La valeur de la fierté que nous avons pour ce pays, le sens culturel et l’estime de soi des Maasai, les paysages à couper le souffle de la vallée du Rift et la dette des générations futures ne peuvent pas être monétisés et demeurés inconnus. En conséquence, si nous perdons le lac Natron, nous ne pourrons jamais savoir avec certitude ce que nous avons perdu à jamais. " Le coordinateur de la Société Tanzanienne de conservation de la vie sauvage a ajouté " Les communautés du Lac Natron se porteront mieux sans l’usine de carbonate de soude. Les investissements doivent se focaliser sur la promotion d’un écotourisme, qui est une meilleure option économique prouvée ".


Les experts ont en effet conclu à la non-viabilité de cette exploitation de la soude… la perte estimée se montant entre 44 et 490 millions de dollars. Chiffres contrastants, les communautés locales pourraient gagner entre 1,28 et 1,57 milliards de dollars en cas d’investissement par le Gouvernement dans le tourisme, le protection de l’environnement et la promotion d’alternative en ce qui concerne les ressources.

 

Espérons que ce rapport ne restera pas " lettre morte " pour le Gouvernement Tanzanien ... et que les Maasai pourront garder leur sourire!


49389.jpg                                            "Sourire Maasai" - photo regards-passion.com

 

Sources :

- RSBP - The Royal Society for the Protection of Birds.

pink_petition_sidebar_sized.gif- Birdlife – Think Pink - link

- Maasai Association

- BirdLife International - Tata denies link with new Lake Natron soda ash plant plans - link 

- Oiseaux.net - le Flamant nain - link 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog