Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages



L'intérieur de l'île est constituée de montagnes d'origine volcanique et couvertes d'une épaisse végétation.
L'importance des précipitations explique l'humidité intense qui baigne sur l'île et son étonnant trop-plein végétal. Les précipitations, présentes toute l'année, atteignent un maximum entre juin et octobre; elles varient entre 5.000 et 9.000 mm. sur les reliefs les plus exposés.

Géologiquement, la Dominique appartient à l'arc volcanique des petites Antilles. Une dorsale montagneuse centrale coupe le pays selon un axe orienté NO-SE., avec d'importantes pentes et de profondes vallées d'altitudes variant entre 300 m. et 1.400 m. au desuus du niveau de la mer.
Les sommets les plus élevés sont le Morne Diablotins, avec ses 1447 m., suivi du Morne Trois Pitons, plus au sud et d'une hauteur de 1423m.
Les formations rocheuses sont composées principalement d'andésite et rhyolite, témoins d'un volcanisme de subduction explosif.

La-Dominique---boiling-lake-04-vallee-desolation.jpg   Image Google 3D - les zones affectées par des fumerolles sonr en beige clair,
                              La zone de boiling lake est en bleu ciel, à 10 h.

 Le volcanisme est toujours légèrement actif, comme en témoigne la présence d'un lac en ébullition et la présence d'une "Vallée de la Désolation" dominicaine.

Boiling Lake, le lac "en ébullition" (le second du monde par sa taille) se trouve au fond d'un cratère et est alimenté par une chute d'eau, l'ébullition y étant provoquée par la chaleur d'une chambre magmatique souterraine.
Le lac n'est pas vraiment en ébullition : les bulles et la fumée observées correspondent en fait aux émanations des gaz volcaniques qui s'échappent. On notera tout de même que la température de l'eau est proche de 100°C.
Son niveau peut fortement varier et le lac presque s'assécher par moment. Lien vers un article relatant ses variations de couleur et niveaux.
Les trails pour cette zone sont trouvables sur :
www.avirtualdominica.com%2Fgeology.cfm&anno=2.

boiling-lake-07-bouillonnement.jpg                                   photo N.Seprez-L.Wilhem , sur Eduscol.

"La vallée de la Désolation" est une vallée où les vapeurs sulfureuses empestent l'atmosphère. De nombreuses sources chaudes alimentent cette vallée empêchant le développement de toute vie végétale à proximité, ce qui contraste nettement avec la végétation tropicale luxuriante environnante.

La-Dominique---boiling-lake-05-vallee-desolation.jpg
              La vallée de La Désolation, avec au fond les fumées du Boiling Lake .           
                                   photo N.Seprez-L.Wilhem , sur Eduscol.

Les fumerolles résultent de la sortie de gaz volcaniques, qui sont principalement constitués de vapeur d'eau, avec un faible pourcentage de CO2, de SO2 à l'odeur piquante et irritante et d'H2S à l'origine de l'odeur d'œuf pourri que l'on sent dans la vallée.

L'eau des fumerolles est principalement de l'eau de pluie (eau météorique) qui s'infiltre dans le sous-sol. Dans ces régions à fort gradient géothermique, cette eau se réchauffe rapidement et peut dépasser la température d‘ébullition ; un circuit convectif s'établit alors, qui fait remonter ces eaux et/ou vapeurs chaudes. Le CO2 et les gaz soufrés sont, eux, principalement issus du magma (ou directement du manteau).

 

Au sud-ouest de l'île, sur la côte, se trouvent les vestiges d'une grande caldeira sous-marine dont la partie Est forme la presqu'île de Scott.

 

Sources :

- Planet Terre - Eduscol : Vallée de la Désolation et Boiling

  lake sur l'île de La Dominique

- Boiling lake : présentation et vie

   http://www.natureisland.com/BoilingLake.html

- photos sur : flickr boiling Lake group.

 


 

 




Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog