Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Les Wah Wah mountains abritent un trésor : le béryl rouge, encore appelé émeraude rouge.


Très rare, on ne le trouve qu’en trois endroits au monde : les Wah Wah mountains et le Thomas Range, dans l’Utah, et le Black Range au Nouveau Mexique.

 

Utah-Wah-Wah---Exceptional-cluster-of-gorgeous-Red-Beryl-cr.jpgCristaux de béryl rouge sur une matrice de rhyolite  / Wah Wah mountains - collection Ferris mineral


Le béryl rouge fut décrit pour la première fois en 1904. La plus grande concentration en béryl rouge de qualité gemme n’a été découverte qu’en 1958, par Lamar Hodges, lors de prospection d’uranium. Le prix pour une top qualité peut aller jusque 10.000 $ le carat. Le béryl rouge est souvent confondu avec la Pezzottaite, ou raspberry beryl, une pierre trouvée à Madagascaret en Afghanistan ; on les distingue par l’indice de réfraction.

 

beryl_scovil_cornell----A-1.19-carat-cut-gem-alongside-its-.jpg   Béryl rouge - Une pierre taillée de 1,19 carats versus un cristal de 1,7 cm. - Wah Wah mountains

 

cristaux-de-beryl-var.-beryl-rouge--rhyolite---Violet-Cla.jpgBéryl rouge - cristal rosé-violet de 14 mm.sur matrice de rhyolite - Violet claims / Wah Wah mountains - photo géry Parent


Formation du béryl rouge :

Tandis que les béryls sont trouvés ordinairement dans les pegmatites et certaines roches métamorphiques, le béryl rouge ne se rencontre que dans les rhyolites porteuses de topazes. Lorsque la lave commence à se refroidir, des fissures de retrait se forment, qui créent une échappatoire pour des gaz à haute température riche en béryllium. Les eaux de surface oxydées commencent à s’immiscer dans les crevasses et se mélangent au gaz chargé de béryllium. Ces gaz réagissent avec l’eau de surface, la silice, le feldspath alcalin, et les oxydes de fer et manganèse de la lave pour former de délicats cristaux rouges de béryl, qui croissent à une température entre 650 et 300°C. Les minéraux associés sont le quartz, la topaze, la spessartine, la pseudobrookite , la bixbyite et l’hématite.

 

Wah-Wah-mts.--Summitpost.JPG                                   Les Wah Wah mountains - photo Summitpost


Dans le Thomas Range /Utah, les cristaux font entre 2 et 10 mm de long sur 4 à 6 d’épaisseur ; ils sont trouvés dans le rhyolite de Topaz mountain, émise il y a 6-7 Ma.

Dans les Wah Wah mountains, les cristaux allongés ont plus de 15 mm de long, le plus gros cristal mesurant 14 sur 34 mm. ; ils se retrouvent dans la rhyolite de la formation Blawn , émise il y a 18-20 millions d’années.

Commenter cet article

dominique 12/12/2013 18:29


Merci . Je vais y aller voir . 


J ai envoye votre article chez Van Cleef ....


Bonne soiree bien au chaud .

dominique 12/12/2013 11:34


Voila qui m interesse . J ignorais tout .


Est ce que la joaillerie s y interesse? 


Rare et cher sans doute .


Merci .

Bernard Duyck 12/12/2013 12:47



Oui ... et comme ce qui est rare est cher, peu de belles pièces sont disponibles. D'autre part, beaucoup de "fausses" pierres sont couramment vendues au prix des vrais.


Un lien parmi d'autres : http://www.gemselect.com/french/gem-info/beryl/beryl-info.php


ou http://www.gemselect.com/french/gem-info/beryl/beryl-info.php 



Articles récents

Hébergé par Overblog