Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Dossiers

 

Une éruption volcanique peut avoir, comme nous l’avons illustré dans l’article précédent, de nombreux effets sur l’atmosphère et la météorologie.

 

Il convient de distinguer

- les effets sur la troposphère, qui sont généralement limités dans l’espace et le temps

- des effets stratosphériques, qui peuvent concerner l’entièreté du globe et durer des mois voire des années ; seuls ces effets sont responsable de la création « d’hiver volcanique ».


atmosphere.jpg

Les différentes couches de l'atmosphère - avec leur hauteur respective- la pression et la température

 

556                        Dispersion des panaches volcaniques dans la Troposphère et la stratosphère                       

                              doc. Reutgers University / Alan Robock, dépt. environmental sciences . 

 

Les gaz et poussières éjectés dans la stratosphère se répartissent rapidement sur une grande surface, en raisons des courants aériens.

Certains gaz réagissent avec l’air et l’humidité pour former des aérosols qui perturbent la transmission du rayonnement solaire. Le dioxyde de soufre e.a. réagit avec l’eau atmosphérique et forme des micro-gouttelettes d’acide sulfurique.


Cette perturbation de la transmission du rayonnement solaire a un double effet :

- à basse altitude, on observe une diminution des températures

- dans la stratosphère, les aérosols déclenchent, par effet de serre, une augmentation de température et une perturbation des courants de la haute atmosphère.

 

Ces effets, en général limités dans le temps, peuvent perdurer quelques années, dans le cas d’éruptions puissantes.

 

 

 Une éruption volcanique agit donc sur le climat en fonction

de la violence de l'éruption,

de la composition des éjectats,

mais aussi de la position du volcan. Un volcan situé dans la zone équatoriale disperse plus largement et plus rapidement ses aérosols dans l'atmosphère et a donc plus facilement un effet global sur l'atmosphère.

de la date d'éruption dans l'année

de l'état du système climatique au moment de l'éruption (par exemple la vigueur de l' Enso - El Nino and Southern Oscillation - phénomène climato-océanographique reliant El nino et l'oscillation australe de la pression atmosphérique.

 

Effets d’une éruption explosive située en zone équatoriale sur le climat :

 

Dossier-22-0259.JPG

Dossier-22-0260.JPG

Tableaux des effets d'une éruption explosive tropicale de grande ampleur sur le climat, et des mécanismes d'action - avec délai de début d'interaction et durée de ceux-ci - doc. Reutgers University / Alan Robock, dépt. environmental sciences .              (NH : North Hemisphere)

 

Effets d’une éruption située à de hautes latitudes :

 

Dossier-22-0261.JPGTableaux des effets d'une éruption explosive de grande ampleur située à une latitude élevée, sur le climat, e de leurs mécanismes d'action - avec délai de début d'interaction et durée de ceux-ci - doc. Reutgers University / Alan Robock, dépt. environmental sciences.

 

Au cours des jours suivants, examens de quelques éruptions historiques avec impact climatique ... Toba, Santorin, Laki, Krakatau, St Helens, El chichon et Pinatubo.

 

Pinatubo-91---Karin-Jackson-USAF.jpg                                             Pinatubo éruption de 1991 - photo K.Jackson USAF

 

Sources :

- Rutgers university - Volcanic eruptions and climate - by Alan Robock, professor dept. Environmental sciences and Clive Oppenheimer - 11.2009 - link - link 2.

- Les éruptions volcaniques et leur impact climatique en Europe du 18° siècle à nos jours - par Helena Xoplaki, Université de Berne, météorologie et climatologie - 09.2010

 

Commenter cet article

DEDIEU 02/04/2015 09:38

très bon site , intéressant , merci :)

Articles récents

Hébergé par Overblog