Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le Golan, region située à l’est et au nord-est de la mer de Galilée, s’étend de la rivière Yarmuk, principal affluent du Jourdain, au sud jusqu’aux pentes du Mont Hermon au nord, dans la chaîne montagneuse anti-Libanaise.

 

Golan_panorama-et-Mer-de-Tiberiade----Daniel-Case.jpg            Panorama sur le Golan et la Mer de Galilée (Lac de Tibériade) - photo Daniel Case


Bordé à l’ouest par le vallée du Jourdain et la mer de Galilée, ce plateau s’étend sur 1200 km² jusqu’à la rivière Raggad à l’est.

Son altitude varie de 250 m. au dessus du niveau de la mer au sud, à 900 m. côté nord-est.

Les roches basaltiques recouvrent une grande part de la surface des Hauteurs du Golan, produites par des éruptions échelonnées entre 3,7 et 0,14 Ma (Mor 1986).

Le champ volcaniqe du Golan constitue la partie nord du champ volcanique  Harrat Ash Shaam, qui s'étend du sud de la Syrie vers l'arabie Saoudite, en passant par le nord-ouest de la Jordanie.

 

NW-corner-arabian-plate---science-direct.jpg                Les champs volcaniques du nord-ouest de la plaque arabique - doc. Science Direct

 

Golan_Heights_Map---CIA.jpgCarte géopolitique des Hauteurs du Golan, entre 4 frontières - cette zone annexée par Israël est séparée de la Syrie par une zone de désengagement militaire UNDOF. - carte CIA

 

Le Berekhat Ram est un maar, cratère volcanique d'explosion rempli par un lac d'eau douce, seule source d'eau pour les agriculteurs et éleveurs du nord Golan. Il alimente des sources en contrebas.


A proximité du Berekhat Ram, se trouvent le Mont Hébron, Jabl a-Sheikh ou montagne du Cheikh, et une colline, Jabl a-Sheikha, la colline de la femme du Cheikh ; selon la légende, le Cheikh cessa d'aimer sa femme, après de nombreuses années de vie commune et les larmes de chagrin de celle-ci ont empli le vaste cratère.

La région est couverte de chênes et sert d'abri aux chacals et gazelles, qui y côtoient les renards et sangliers.

 

Brechat_ram_mt_hermon---Sheynmetz.JPG                                Le maar Berekhat Ram et le Mont Hermon - photo Sheinmetz

 

1-s2.0-S0377027310001885-gr1.jpg              Carte géologique simplifiée du Berekhat Ram (Birkat Ram) - doc. Shaanan, 2009

 

 

prehistoric-venus-berekhat-ram.jpg  

La Vénus de Berekhat Ram, datée de 230.000 à 700.000 avant JC, première trace artistique hors de l'Inde.

 

Découverte entre deux couches de résidus volcaniques, datées respectivement de 230.000 et environ 700.000 avant JC, cette "sculpture" en tuff basaltique aurait été faite par l'homo erectus.

 

Le Mont Hermon appartient à la chaîne montagneuse anti-Liban, qui a vu le jour lors de l'effondrement de la faille Syro-africaine; elle date du Jurassique et est de nature calcaire.

 

Mt-Hermon---Amit-Moscovich.jpg

            Golan nord - le mont Hermon en hiver et ses installations de ski - photo Amid Moscovich

 

Le Mont Bental, appelé Tel al Aram en arabe, signifiant "la bouche aimée" ou "la bouche du grand amour", en raison de sa topographie, est un volcan  aujourd’hui éteint  … mais qui reste un point chaud touristico-militaire local.

 

mount-bental---Israel-traveler.jpg                       Golan - le mont Bental - photo Israël traveler

 

Les Hauteurs du Golan abritent un site préhistorique, Rujm al-Hiri (Rogem Hiri), considéré comme l’équivalent en Terre Sainte de Stonehenge.

Ces quatre cercles concentriques de pierres basaltiques entourant un cairn central seraient soit un temple astrologique, soit le site funéraire du roi géant de Bashan, Og.

Son diamètre le plus large est de 150 mètres ; les cercles ont plus de 3,5 mètres de large et une hauteur (restante) de plus de 2,5 mètres.

 

Rujm-Al-Hiri-prehistoric-struct---Albatross-AP.jpg                           Golan - le site préhistorique Rujm al-Hiri - photo Albatross / AP

 

Golan-dolmens--.jpgLe plateau compte des centaines de dolmens, utilisés comme lieux de sépulture à l’âge de bronze … il était difficile de creuser des tombes dans cette région au terrain basaltique.

 

Dolmens sur le plateau du Golan - photo Bibleplaces.

 

La forteresse de Nemrod, dont on parle dans le livre de la Genèse (10 :8-9) comme étant le premier potentat post-diluvien, a été bâtie par les musulmans, qui l’appellent Kal’at al-Subeiba, avant de changer maintes fois de mains au cours du 12° siècle. Cette citadelle s’élève sur une colline de 400 m. de long sur 150 m. de large à certains endroits, et une altitude atteignant 800 m.

 

Golan----nimrod-fortress-overview----midwinter.jpg                          Plateau du Golan - la forteresse Kal’at al-Subeiba - photo midwinter

 

N.B. : dans cette région revendiquée par diverses populations, il faut s'habituer aux multiples dénominations des lieux.

 

Sources :

- The geology of Lebanon - by C.D. Walley

- Global Volcanism Program - Golan Heights

- OSL dating of a pleistocene maar : Birket Ram, the Golan Heights - by Uri Shaanan & al. The Hebrew univeristy Jerusalem - link

- Visual art / Venus of Berekhat Ram - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog