Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

L’activité volcanique au nord de la Syrie durant le Cénozoïque est associée à un épisode d’extension, particulièrement à la jonction entre la faille transformante Yammouneh et son extension nord, la dépression du Ghab. Ces structures font partie du système de failles de la Mer Morte, qui représente la frontière entre les plaques arabique et Africaine.

 

1-s2.0-S0264370706000408-gr1.jpgSituation des basaltes d'Homs (14-15-16) et du graben d'El Ghab (10) sur la carte de droite - doc. Neogene volcanic activity of western Syria and its relationship with Arabian plate kinematics / M. Lustrino & al

 

(A) Main outcrops of Cenozoic volcanic rocks of the Arabian Plate (modified from Garfunkel, 1989). (B) Simplified geological sketch map of Syria (modified from 79 and 78). 1 = late Cenozoic volcanic rocks; 2 = relatively stable platforms (A = Aleppo Platform; R = Rutbah Platform); 3 = molasse basins (D = Damascus Basin; AD = Ad-Daw Basin); 4 = dome-shaped uplifts and horsts; 5 = southern Palmyrides; 6 = northern Palmyrides; 7 = El-Ghab Plio-Quaternary Graben; 8 = platform margins, including Alpine allochnonous masses (B = Bassit-Latakia; K = Kourdag); 9 = Miocene Graben (AK = Al Kebir Graben); 10 = main faults. DST = Dead Sea Transform.

Black circles = sample locality 

 

On retiendra les basaltes d’Homs et le champ volcanique El Ghab .

 

Les basaltes d’Homs :

Le champ volcanique d’Homs couvre 500 km², principalement composé de basalte alcalin et tholéiitique.

Ils sont liés à un édifice volcanique de forme ovale, le volcan-bouclier Shin. Celui-ci a été nourri au travers de fractures orientée nord-ouest, formant actuellement des dykes et des dorsales volcaniques. Ce modèle correspond à une extension NE-SO datée d’environ 6 Ma. La partie nord-ouest du volcan Shin est déplacée latéralement vers la gauche d'une vingtaine de kilomètres, ce qui donne un ratio moyen de mouvement relatif de 3,3 mm/an  entre les plaques arabique et africaine.

Les datations, entre 6,4 et 3,7 Ma, ont été effectuées par la méthode Ar40/Ar39 sur des laves prises au pied et au sommet du site du Krak des Chevaliers (Searle & al. 2010)

 

Krak_des_Chevaliers_landscape---Ergo.jpg                                       Syrie - Le Krak des Chevaliers - photo Ergo

 

Le champ volcanique El Ghab :

Contrastant avec les basaltes d’Homs, les roches volcaniques d’El Ghab (Al Ghab) sont associées à de nombreux cinder cones ayant produit des coulées de lave et des scories couvrant de petites zones (moins de 25 km² et de 20 m. d’épaisseur)

Ces laves ont été datées par les méthodes Ar40/Ar39 et K/Ar entre 4,0 et 1,1 Ma, avec une grande partie plus jeune que 2 Ma (Searle & al. 2010)

 

Tectonic-development-of-the-Ghab-basin-Syria07.jpg                      Développement tectonique du bassin El Ghab - doc. Graham Brew & al.

 

Inscribed_basalt_block-_Anderin-_Syria---James-Gordon.jpg               Syrie - Anderin : bloc de basalte portant des inscriptions - photo James Gordon

 

Sur "l'axe du basalte", on retrouve quelques grands sites anciens et une histoire millénaire liée à des générations de bâtisseurs et d'envahisseurs, aux confins du "croissant fertile".

CarteIG_Syrie---Herodote.net.jpgDiverses villes anciennes telles Alep et Bosra, le site du Krak des Chevaliers et le château se Saladin, Palmyre et les villes mortes du nord syrien sont classées au Patrimoine mondial de l'Unesco.


Carte des sites patrimoniaux / Hérodote.net

 

De grands musées nationaux comme celui de Damas et d'Alep contiennent de nombreuses oeuvres en basalte.

 

Bassin-sacrificiel-basalta---Tel-Mardikh---Nat-mus.-Damas.jpgTell Mardikh - bassin sacrificiel en basalte - âge de bronze - photo Lessing archives / Musée de Damas 

Surmontant une série de lions couchés, sur la face de gauche :  une scène de banquet - sur la face de droite : des guerriers en marche.

 

Le Musée d'Alep, un bâtiment moderne sans charme, abrite cependant des trésors archéologiques : ceux des villes de Mari, 3000 av JC, d'Ebla, 2400 av Jc et d'Ougarit, 1300 av JC, qui sont aux sources de notre civilisation. Un partie du temple araméen de Tell Halaf, sont également visibles ... d'autant plus précieux que la majorité des découvertes a été détruite ou endommagée dans les bombardements, à Berlin en 1943.

  

basalt-lion-Western-palace-Tell-Halaf-9-s-BC---AFP.jpg

           Tell Halaf - Palais ouest - des lions de basalte datés du 9° siècle avant JC - photo AFP

 

Sources :

- Structure and tectonic development of the Ghab basin and the dead sea fault system, syria - by graham Brew & al.

- Neogene volcanic activity of western Syria and its relationship with arabian plate kinematics - by M. Lustrino & al.

- Syrie - Cinq mille ans de patrimoine - herodote.net

- Lessing photo archives - Damas museum

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog