Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Le champ volcanique quaternaire de l'Eifel possède les caractéristiques typique d'un champ volcanique intraplaque "atypique".


sch-mas-004.jpg

On ne peut toutefois appliquer l'hypothèse classique de "la plaque passant au dessus d'un point chaud relativement fixe" ... le modèle classique du panache mantellique ne donne pas d'explication applicable à l'ECVP - la province volcanique Cénozoïque Européenne.

 

eifel-hotspot.jpg 

Une explication plus plausible est la relation au processus de subduction alpin qui influence le stress, la déformation et la circulation dans la croûte continentale Européenne et le manteau sous-jacent, associé à des conditions locale dans la lithosphère.       ( selon Meyer & Foulger - 2007)

 

Dossier-22-0179-copie.jpgLes deux entités composant le champ volcanique Eifel : le WEVF - West Eifel Vulkan Feld, au SO. et le EEVF - Est Eifel Vulkan Feld ( Riedener et Laacher Vulkanfeld) - doc. Vulkane der Eifel / Schmincke.


 

Le champ volcanique de l’Eifel-ouest est constitué d’un groupe de 240 cônes de scories, maars et petits stratovolcans, datés principalement du Pléistocène ; il occupe une surface d’environ 600 km² au sud-ouest du champ volcanique de l’Eifel-est, plus petit mais mieux connu.

Les cônes de scories forment les deux-tiers des centres volcaniques, les 30% restants sont constitués de maars et d’anneaux de tuff.

 

Dossier-22 0178Champ volcanique de l'Eifel-ouest : différentes composition des laves et leur distribution spatiale - doc. in Volcanism / H-U.Schmincke

 

Ces évents individuels se répartissent selon un axe NO-SE. sur une aire longue de 50 km., située entre Ormont au nord-ouest, à proximité de la frontière Belge, et Bad Bertrich au sud-est, proche de La Moselle.

Cette orientation marque non seulement le champ volcanique entier, mais aussi celle des dykes, des axes des volcans et leur croissance.

 

On considère deux entités secondaires, un champ plus vieux au nord-ouest, un plus jeune au sud-est.

 

Les volcans ne sont pas distribués de façon statistiques à l’intérieur du champ volcanique : on constate une augmentation de la fréquence par unité de surface en direction du centre du champ. Le degré de différenciation des magmas augmente aussi de la périphérie, où seules des laves primitives ont été émises, vers le centre. L’augmentation de densité des volcans et leur différenciation en direction du centre du champ laisse sous-entendre, selon H-U. Schmincke, une anomalie de fusion dans le manteau terrestre, d’un diamètre de 30 à 50 km., dans laquelle la production magmatique augmente vers le centre, où la vitesse d’écoulement,  et par conséquent le ratio de décompression, sont au maximum.

La tomographie sismique nous donne une image interprétable de l'anomalie thermique sous le massif de l'Eifel, qu'on peut inclure dans un cube géant de 400 km. de côté.

 

schemas-003-copie-2.jpg                                       Doc. ToGo - tomography Goettingen / Vulkanpark


La « différence chimique » entre les sous-entités d’âge différents peut s’expliquer par la migration de l’anomalie de fusion du NO en direction du SE, au cours des 700.000 années passées.

 

Toutes ces constatations peuvent être interprétées :

- la lithosphère située au nord des Alpes est sous compression, la direction de tension maximale est , à l’ouest du fleuve Rhin, axée SO-NE. Les fissures peuvent ainsi se former de façon mécanique plus aisée à angle droit par rapport à cette direction … ces fissures, le long desquelles monte le magma, et les dykes nourriciers, sont ainsi orientés NO-SE. ; ils sont surmontés par un cordon de volcans selon une orientation identique.

- la lithosphère est plus mince sous le graben Rhénan que dans le reste de l’europe, probablement à cause de la montée de matériaux mantelliques. Ceci est confirmé par la propagation des ondes sismiques.

 

 

Actu---3 0444Epaisseur de la lithosphère en km. et situation des champs volcaniques européens - dans l'encadré, la zone de l'Eifel - in Vulkane der Eifel de H-U.Schmincke.

 

 

Actu---3 0445

Le graben Rhénan et les champs volcaniques allemands, dont WEVF : Westeifel vulkanfeld - EEVF : Osteifel vulkanfeld - HEVF : Hocheifel vulkanfeld

in Vulkane der Eifel de H-U.Schmincke.

 

Après cette introduction tectonique, nous verrons demain la formation des maars.

 

Meerfelder_Maar---Manderscheid-region-de-vacances.jpg                        Meerfelder maar - photo Manderscheid, région de vacances.

 

Un lien intéressant :

 

header.jpg

 

Sources :

Dossier-22 0181 copie- Volcanism - H-U.Schmincke - Ed. Springer

- Vulkane der Eifel - H-U.Schmincke - Ed. Spektrum

- Volcanism of the Eifel, Germany - Romain Meyer & Jan Hertogen (KUL - Katholieke Universiteit Leuven - B) Jean thein (Universität Bonn - D)  / Association géologique du Luxembourg.

- documents Vulkanpark.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog